dans ce site

ZODIAC

Du 10 au 16 octobre 2020

Quatrième phase de la quatrième Lune d’Eté


vendredi 9 octobre 2020, par Rock’Astres

Du Dernier Quartier le 10 octobre 2020 à 0h39 UTC

A la Nouvelle Lune le 16 octobre 2020 à 19h30 UTC

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]




pour télécharger la fiche résumé imprimable, clic sur la vignette ci-dessus

A partir de là, les HEURES sont en HEURE LÉGALE FRANCE MÉTROPOLE

Heure d’été du dimanche 29 mars au dimanche 25 octobre 2020
Passage à l’heure d’été en 2020 et dernières décisions du Parlement européen, nouvel article
UTC (Universal Coordinated Time - Temps Universel Coordonné) = heure légale d’été - 2h

En bref ...

F3 Neowise
au Lac des Pises 5 juilet photo Guillaume Cannat source

La Lune
Elle marque les signes de Cancer à Balance
Elle passe de la constellation des Gémeaux (Gem) à celle de la Vierge (Vir)
le 10, Dernier Quartier (2h39), conjoint Pollux
le 11, signe Lion, conjoint Crèche
le 13, signe Vierge, conjoint Régulus
le 14, conjoint Vénus, latitude maximale
le 15, dernier croissant, signe Balance
le 16, passe en déclinaison Sud, conjoint Spica, Nouvelle Lune (21h30), périgée

Le Soleil est :
dans le signe de la Balance
devant la constellation de la Vierge (Vir)
au carré de Jupiter le 11
à l’opposition de Mars le 13
au carré de Pluton le 15

- Les planètes en géocentrique
Mercure latitude minimale le 11, déclinaison minimale le 13, devient rétrograde le 14
Uranus, latitude minimale le 14
Pluton, déclinaison minimale le 15

rétrogrades : Neptune, Uranus, Mars

- En héliocentrique
Mercure signe Poissons et Jupiter signe Verseau le 12

Au fil des jours et des nuits …

Samedi 10 octobre 2020

Dernier Quartier de Lune à 2h39

= Lune carré Soleil dans le plan écliptique
18e degré du signe du Cancer - Soleil 18e Balance
latitude de la Lune +2°08’ -monte
distance : 388 738 km soit 60,95 rayons terrestres
diamètre apparent : 30,7 minutes d’arc
La Lune est devant la constellation des Gémeaux (Gem)

- Aux alentours de 5h20, maximum attendu de l’essaim météoritique des Taurides sud

- Aux alentours de 6h50 , l’astéroïde (102) Miriam à l’opposition du Soleil dans le plan équatorial

- A 14h27, la Lune est conjointe à Pollux (beta Gémeaux ; m 1.1) dans le plan écliptique, l’étoile 4°02’ au Nord ;
longitude (moyenne de la date) 113°30’27" (elle marque, de nos jours, le 24e degré du signe du Cancer).
Le 10, la Lune se lève à 0h00 pour notre localisation, suivie par Pollux à 0h11. Les deux astres culminent aux alentours de 8h00
Le 11, Pollux se se lève à 0h07 pour notre localisation, suivie par la Lune à 1h01.
- A 15h43, la Lune est conjointe à Pollux (beta Gémeaux ; m 1.9) dans le plan équatorial, ∆ -4°02’.

- A 21h17, la Lune rentre dans les limites zodiacales +23°26’12") ; ascension droite 8h04m ;
longitude écliptique 117°12’ (28e CAN), latitude +2°55’ -monte.

- A 22h12, la Lune arrive devant la constellation du Cancer (Cnc) ; longitude 118°47’ (19e LIO) ; latitude +3°02’, monte.

Dimanche 11 octobre

- A 2h22, la Lune entre dans le signe du Lion ; Lg 120° à 150° ; sa latitude est alors de +3°07’ monte.

aspect de la Lune
12oct20 6:30 Riccioli

- En fin de nuit, sur la Lune proche de sa libration minimale en longitude
apprécier les formations au terminateur mises en valeur par les rayons du Soleil couchant ; au limbe occidental, le cratère Riccioli, particulièrement bien dégagé à la faveur de cette libration.

- A 9h39, Mercure atteint sa latitude minimale en géocentrique

- Aux alentours de 14h30, la Lune atteint sa libration minimale en longitude (L= -8,2°) ; elle nous présente son Ouest au maximum
à apprécier en fin de nuit le 11 et le 12

La Lune et la Crèche
11oct20 6:30

- A 15h04, la Lune, est conjointe à l’amas de la Crèche (ou amas de la Ruche -Messier 44 ; m 3.1) dans le plan équatorial, l’amas ouvert 2°24’ au Sud ;
Visible à l’œil nu par un bon ciel sans Lune sous la forme d’une tache floue, facilement visible aux jumelles dans un ciel bien noir,
cet amas ouvert se niche au creux de la constellation du Cancer
.
Ce matin, la Lune se lève à 1h01 pour notre localisation, suivie par l’amas à 1h46.
Au matin du 12, la Crèche se lève à 1h42, suivi par la Lune à 2h10.

- A 15h29 , Soleil carré Jupiter dans le plan géo-écliptique (quadrature Est de Jupiter)

- A 15h58, la Lune est conjointe à l’amas de la Crèche dans le plan écliptique, Δ +2°21’ ;
longitude du centre de l’amas 127°38’47" -8e degré du signe du Lion.

Lundi 12 octobre

aspect de la Lune
12oct20 6:30 Riccioli

- En fin de nuit, sur la Lune proche de sa libration minimale en longitude
apprécier les formations au terminateur mises en valeur par les rayons du Soleil couchant, entre autres les monts Carpates.

- A 8h42, la Lune arrive devant la constellation du Lion (Leo) ; longitude 137°01’ (18e LIO) ; latitude +4°09’, monte.

- A 10h34, Jupiter entre dans le signe du Verseau en héliocentrique.

- A 13h24, Mercure entre dans le signe des Poissons en héliocentrique.

Mardi 13 octobre

- Aujourd’hui, la comète C/2020 P1 NEOWISE au périgée (ce n’est pas F3 NEOWISE, la comète du mois de juillet, photo en haut de cet article

Lune et Régulus
13oct20 7:00

A 4h27 la Lune est conjointe à Régulus dans le plan équatorial, l’étoile 4°25’ au Sud.
A apprécier en fin de nuit avec Vénus. la Lune se lève à 3h24 pour notre localisation, suivie par Régulus à 3h41.

- A 6h41, Mercure atteint sa déclinaison minimale (Sud -18°30’)

- A 6h55, la Lune entre dans le signe de la Vierge ; Lg 150° à 180° ; sa latitude est alors de +4°42’ monte.

- A 7h06 la Lune est conjointe à Régulus dans le plan écliptique, Δ +4°15’
Régulus marque de nos jours le 1er degré du signe de la Vierge (longitude moyenne de la date : 150°07’22"

Mercredi 14 octobre

- A 1h18, Soleil opposé Mars dans le plan écliptique = Terre conjoint Mars en héliocentrique.

Lune et Vénus
14oct20 6:00

- A 1h55, la Lune est conjointe à Vénus dans le plan équatorial, la planète 4°21’ au Sud ; élongation solaire de Vénus 38° Ouest.
La Lune se lève à 4h41 pour notre localisation, suivie par Vénus 4 minutes plus tard (4h45).
A 6h00, les deux astres sont à l’Est à une douzaine de degrés de hauteur.

Lune et Vénus
14oct20 11:00

Il est même possible de les observer dans le jour aux jumelles, aux alentours de 11h00, proches de leur culmination :
ils sont alors à une cinquantaine de degrés de hauteur. Attention : ne pas viser le Soleil !
- A 4h21, Uranus atteint un palier de latitude minimale en géocentrique (-0°28’)

- A 2h59, le mouvement de Mercure devient rétrograde dans le plan écliptique

- A 4h54, la Lune est conjointe à Vénus dans le plan écliptique, ∆ +4°02’ ; longitude 163°15’ (14e VIE).

- A 6h25, le mouvement de Mercure devient rétrograde dans le plan équatorial

- A 18h55, la Lune atteint sa latitude maximale : +5°04’25" au Nord du plan de l’écliptique ("ailes du Dragon") ;
longitude : 171°53’ (22e VIE) ; ascension droite 11h38m, déclinaison +7°52’ -descend.
Cet axe (ailes et ventre du Dragon) est perpendiculaire à l’axe des nœuds : il est, pareillement rétrograde :
en Poissons/Vierge du 5 mai 2020 au 18 janvier 2022

- A 19h00, la Lune arrive devant la constellation de la Vierge (Vir) ; longitude 171°56’ (22e VIE) ; latitude +5°04’, descend.

- Aux alentours de 23h40, maximum attendu de l’essaim météoritique des Ursae Majorides d’octobre (OCU)

Jeudi 15 octobre

aspect de la Lune
15oct20 6:30 Cardanus

- Aux alentours de 4h30, la Lune atteint sa libration minimale en latitude : B= -6,1° (elle présente son Sud au maximum)
Sur le fin croissant de Lune qui se lève aux alentours de 6h, apprécier le coucher du Soleil sur le cratère Cardanus (en hommage à Jérôme Cardan)

Lune, dernier croissant
15oct20 7:19

- Aux alentours de 7h19, dernier croissant de cette lunaison, théoriquement visible à l’œil nu
de 3,7%, 23 heures et 24 minutes avant la Nouvelle Lune ;
pour notre localisation, il se trouve à 12° de hauteur, azimut 96°, le Soleil étant à 9° sous l’horizon ;
il se lève à 6h00, soit 2 heures et 8 minutes avant le Soleil (à 8h08), azimut 83°
son élongation est de 22° Est ; longitude écliptique 30e VIE
A la faveur des degrés équinoxiaux de l’écliptique, alors perpendiculaire à l’horizon, ce fin croissant de Lune se présente en bateau

- A 7h53, la Lune entre dans le signe de la Balance ; Lg 180° à 210° ; sa latitude est alors de +5°01’ descend.

- A 8h22, Soleil carré Jupiter dans le plan géo-équatorial

- A 12h07 , Soleil carré Pluton dans le plan géo-écliptique (quadrature Est de Pluton)

- A 23h24, Pluton atteint un palier de déclinaison minimale : -22°39’ (Sud)

Vendredi 16 octobre 2020

- A 1h30, la Lune traverse le plan équatorial : elle passe en déclinaison Sud ;
déclinaison 0° ; ascension droite 12h48m. Longitude écliptique 191°07’ (12e BAL), latitude +4°47’, descend.

- Aux alentours de 4h30, maximum attendu de l’essaim météoritique des Draconides d’octobre (OCT)

- A partir d’aujourd’hui la lumière zodiacale est possible à voir en fin de nuit avant l’aube

- Aux alentours de 7h00 (5h00 UTC), l’ultime croissant de cette lunaison est théoriquement observable avec un instrument depuis le Portugal et l’Irlande.
Les fins croissants de Lune

- A 17h51, la Lune est conjointe à Spica dans le plan équatorial, l’étoile 6°57’ au Sud ;
Invisible (Spica est dans le champ du coronographe Lasco C3)

- A 18h36, Lune conjoint Soleil dans le plan équatorial ; ascension droite 13h28m, déclinaison Soleil -9°13’, descend, Lune -4°30’, descend.

- A 21h52, la Lune est conjointe à Spica dans le plan écliptique, ∆ +6°21’
Spica, de magnitude 0.95, marque depuis 2014 et pour 72 ans environ, le 25e degré du signe de la Balance ; longitude 204°08’12"

Nouvelle Lune à 23h05

= Lune conjoint Soleil dans le plan écliptique
Longitude : 203°53’ - 24e degré du signe de la Balance
La Lune et le Soleil sont devant la constellation de la Vierge (Vir), conjoints à l’étoile Spica
latitude Lune : +4°17’, descend
distance : 356 943 km soit 55,96 rayons terrestres
diamètre apparent : 33,5 minutes d’arc
C’est la Nouvelle Lune la plus proche de la Terre depuis plus d’une décennie

- Le 17 à 1h48, la Lune au périgée : au plus près de la Terre à 356 912 kilomètres, soit 55,96 rayons terrestres environ ; diamètre apparent : 33,5 minutes d’arc ;
longitude 206°37’ (27e BAL), latitude +4°09’, descend ; ascension droite 13h44m, déclinaison -6°23’, descend.
Prochain apogée le 30 octobre.

LE SOLEIL

parcours du Soleil
1aou20-28jan21

- Devant la constellation de la Vierge (Vir) du 16 septembre au 31 octobre. Il arrivera alors devant la Balance (Lib).

- Ci-contre, sa position devant les constellations à notre époque, jour après jour du 1er août 2020, 0h TU (10e LIO) au 28 janvier 2021, 0h TU (9e VER) (grille équatoriale)
les planètes sont positionnées au 1er août 2020.

Zodiaque conditionaliste
naturel, universel

- Dans le signe de la Balance (longitude 180° à 210°) du 22 septembre, 15h15 (13h15 UTC) au 23 octobre à 0h43 (22 octobre, 22h43 UTC)
= la Terre est dans le signe du Bélier (longitude 0° à 30°) en héliocentrique.

Signe de la Balance : nous sommes dans la première phase de la saison Automne Nord / Printemps Sud :
l’Hémisphère Nord (+) reçoit désormais moins d’ensoleillement (f) que le Sud et de moins en moins (l+)
alors que l’Hémisphère Sud (-) en reçoit désormais davantage (F) et de plus en plus (V-)

Les jours augmentent au Sud et diminuent au Nord
Ensoleillement majoritaire (F) au Sud (-) ; pôle dominant croissant → F+
et il augmente (V) → V-
Ensoleillement minoritaire (f) au Nord (+) et il décroit (l+) → f+, l+
La polarité dominante de la saison (phase) est + = excitation

- Cela se traduit, en formules conditionalistes, par :
1- polarité "+"
formule majeure : Force d’excitation associative F+ / formule mineure, force d’inhibition protectrice f-.

2- saison : signe d’automne Nord/printemps Sud
formule majeure : V- = V pour Vitesse car la polarité dominante croît et - pour Sud
formule mineure : l+ = l pour lenteur ou inertie car la polarité secondaire est décroissante et + pour Nord

3- période équinoxiale
formule majeure : sens des Contraires (sC)
formule mineure : phase égalitaire (E)

- Fonctions opposées et inverses :
La formule de la Balance est opposée à celle du Bélier  : Force d’excitation naturelle (F+) / force d’inhibition extinctive (f-), Vitesse d’excitation (V+) / lenteur d’inhibition (l-), sens des Contraires (sC) / phase égalitaire (E)
et inverse de celle de la Vierge (Force d’inhibition protectrice (F-) / force d’excitation associative (f+), Lenteur d’excitation (L+) / vitesse d’inhibition (v-)

- Tous les détails sur le zodiaque conditionaliste, fonctions majeures et mineures ici
- Retrouvez sur cette page les thèmes des entrées du Soleil en signes ; voir aussi : le zodiaque : signes et constellations ; article "le début de l’année naturelle au Bélier, pourquoi ?" ; poèmes

Aspects planétaires

- Il est à l’opposition de Mars le 14 octobre à 1h18 dans le plan géo-écliptique (en coordonnées moyennes de la date),
longitude 201°/31°05’ (22e BAL/BEL) ; latitude géocentrique de Mars -2°59’ (monte).
C’est l’alignement Soleil - Terre - Mars, soit Terre conjoint Mars en héliocentrique.
Page spéciale PGJ
Dans le plan équatorial l’opposition a lieu le 14 octobre à 21h59 ; ascension droite 21h/1h 16m, déclinaison Soleil -8°53’ (descend), Mars +5°23’ (descend) ;
Mars est passée au périgée le 6 octobre ; sa prochaine opposition aura lieu le 8 décembre 2022.

- Il est au carré de Jupiter
le 11 octobre dans le plan géo-écliptique à 15h29 (longitude 198°/288°41’ - 19e BAL/CAP -latitude Jupiter -0°26’, descend). C’est la quadrature Est de Jupiter.
Dans le plan géo-équatorial, il est au carré de Jupiter le 15 octobre à 8h22 (ascension droite 13h/22h 22m, déclinaison Soleil -8°42’ -descend, Jupiter -22°31’ -monte.
Le carré Terre-Jupiter aura lieu le 23 octobre en héliocentrique

- Il est au carré de Pluton
le 15 octobre dans le plan géo-écliptique à 12h07 (longitude 202°/292°31’ - 23e BAL/CAP -latitude Pluton -1°06’, descend). C’est la quadrature Est de Pluton.
Dans le plan géo-équatorial, il sera au carré de Pluton le 19 octobre
Le carré Terre-Pluton aura lieu le 17 octobre en héliocentrique

L’équation de temps

- L’équation de temps était nulle le 31 août et va vers son son second maximum négatif de l’année qu’elle atteindra le 3 novembre (-16 minutes 26 secondes).
- Elle a atteint son second maximum positif de l’année le 26 juilllet ; + 6 minutes 32 secondes ;
depuis, le midi vrai se produit chaque jour quelques secondes plus tôt par rapport au midi moyen,
Quelques liens pour comprendre l’équation de temps : - IMCCE, - Mintaka, - CLEA, - techno-science - et encore celui-ci

Dans le champ du coronographe Lasco C3 :

l’étoile Spica (alpha de la Vierge) du 9 au 25 octobre.
au centre du champ de Lasco C3, la magnitude des objets visibles est d’environ 7, et, en sa périphérie elle atteint m9 ;
cela est variable en fonction de l’activité solaire : en cas de grosse éruption les objets peuvent être cachés dans l’éclat des matières éjectées

L’activité solaire

Le 9 octobre, pas de tache depuis 13 jours ; au total 203 jours sans tache depuis le début de l’année,
mais deux petites taches sont en voie d’apparition aux latitudes Sud ; elles n’ont pas encore reçu de numéro.
Des petites taches éphémères du cycle 25 sont déjà apparues le 20 décembre 2016, le 8 avril et le 17 novembre 2018,
le 28 mai, le 1er et le 7 juillet, le 1er et le 13 novembre 2019,
du 8 au 10 janvier 2020, du 8 au 10 mars, du 30 mars au 5 avril, du 27 avril au 1er mai, du 2 au 16 juin, le 3, le 18, le 21 et 28 juillet (taches persistantes), le 21 août, le 23-24 septembre, 26 septembre

C’est la polarité des taches ainsi que la latitude à laquelle elles apparaissent qui permet de déterminer
si elles appartiennent au cycle qui s’achève ou à celui qui commence.
Les taches du cycle 24 sont polarisées -/+, celles du cycle 25 sont polarisées +/-
et elles apparaissent aux hautes latitudes alors que celles du vieux cycle sont proches de l’équateur solaire.
L’apparition des taches du nouveau cycle et l’accélération de leurs apparitions induit que la transition entre le cycle 24 et le cycle 25 est bien en cours ...

- spaceweather.com (en anglais)
- page PGJ en français
- excellent suivi en français sur astroplanetes
timelapse de 10 ans d’activité solaire en 1 heure du Solar Dynamic Observatory

Soleil, tache
AR 2773 28sep20 photo source

LES PLANÈTES EN HÉLIOCENTRIQUE

- Le 12 octobre à 10h34, Jupiter entre dans le signe du Verseau ; longitude 300°, latitude -0°25’ ; descend
elle reste dans ce signe jusqu’au 20 septembre 2021.

- Le 12 octobre à 13h24, Mercure entre dans le signe des Poissons ; longitude 330°, latitude -6°52’ ; monte
elle reste dans ce signe jusqu’au 19 octobre.

- Le 14 octobre à 1h18, Terre conjoint Mars ; longitude 21°05’ (22e BEL) ; latitude Mars -0°53’ (monte). C’est l’ opposition du Soleil à Mars en géocentrique.

OBSERVER LE CIEL

Pour notre localisation (44°36’N-2°12’E), le Soleil se couche à 19h13 le 10 octobre et à 19h02 le 16 ;
il se lève à 8h02 le 10 octobre et à 8h09 le 16
Correction en longitude : pour la même latitude (approximativement),
retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest.
Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE

A notre latitude, le jour perd 7 minutes le matin et 11 minutes le soir
il diminue donc de 18 minutes en 6 jours (27 minutes en 8 jours la semaine dernière).
La durée du jour dans l’hémisphère Nord a commencé à diminuer depuis le solstice le 20 juin et va continuer à décroître jusqu’au prochain solstice de décembre.
Le jour se décale sur le matin en raison de l’équation de temps.

La Lune

A son Dernier Quartier, elle se lève toujours grosso modo autour du minuit midi vrai, culmine au lever du Soleil, et se couche aux alentours du midi vrai.
Puis, au fil des jours, en croissant de plus en plus fin, elle se lève en deuxième moitié de nuit, culmine dans la matinée et se couche dans l’près-midi.
chaque jour une heure en moyenne plus tard que la veille (au minimum une demi-heure, au maximum une heure et demi à notre latitude).
Dernier croissant visible à l’œil nu le 15 octobre.
La Nouvelle Lune se lève, culmine et se couche toujours grosso modo en même temps que le Soleil.

Mira Ceti

localiser Mira
21sep20 4:00

L’étoile variable Mira de la Baleine atteint son maximum de luminosité fin septembre-début octobre ;
son éclat rougeoyant (magnitude entre 2 et 3) est alors sensiblement le même que celui de l’étoile polaire.
En cette période de l’année, elle se lève aux alentours de 20h50 et culmine aux alentours de 2h50.
Elle est facile à repérer, entre Menkar et Diphda, dans le prolongement d’Alresha, l’étoile alpha des Poissons qui forme la pointe de la constellation.
Son prochain maximum aura lieu fin août 2021 ; le précédent a eu l