dans ce site

ZODIAC

Du 2 au 10 décembre

Deuxième phase de la troisième lune d’Automne


mercredi 30 novembre 2011

Du Premier Quartier le 2 Décembre à 9h52 UT à la Pleine Lune le 10 à 14h37 UT. Eclipse totale de Lune, partiellement visible au crépuscule en France métropolitaine.
- Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 292.3 ko

La Lune au fil des jours et des nuits

Elle marque les signes de Poissons à Gémeaux, devant les constellations Verseau à Taureau. Gibbeuse croissante, elle est présente de plus en plus tard dans la nuit et culmine de plus en plus haut. La Pleine Lune est la plus haute d l’année.

- Premier Quartier le 2 Décembre à 9h52 UT (10ème degré du signe des Poissons) ; distance : 397 754 km soit 62,36 rayons terrestres ; diamètre apparent : 30 minutes d’arc.

- Libration minimale en latitude le 3 (B = -6.83°) : à l’extrême Sud, on peut voir le point d’impact de la sonde Lunar Prospector qui s’est écrasée sur commande, le 31 juillet 1999, à l’ouest du cratère Scott.

GIF - 136.4 ko

- Dans le plan équatorial le 3 à 1h18, elle passe en déclinaison Nord. Longitude écliptique 347° 41’ 35’’ (18ePOI)

- Le soir du 3, dès qu’il fait suffisamment sombre, vous pourrez remarquer, avec un instrument, une petite étoile jouxtant le pôle Sud de la Lune, plus ou moins près selon votre localisation : il s’agit d’une occultation rasante de l’étoile 16 Psc (Poissons), de magnitude 5.7.

GIF - 193.2 ko

- Conjointe à Uranus le 4 à 3h10 dans le plan écliptique, la planète 5°49’ au Sud ; à 8h12 (Δ6°16’) dans le plan équatorial. Ci-dessous le 4 à 0h, avant leur coucher.

GIF - 283.7 ko

- A l’apogée le 6 à 1h12 (au plus loin de la Terre : 405 412 km soit environ 63,56 rayons terrestres ; Lg 23°26’ soit 24eBEL.

- Conjointe à Jupiter le 6 à 16h35 dans le plan écliptique, la planète 4°59’ au Sud ; à 20h13 (Δ5°11’) dans le plan équatorial. Rapprochement bien visible, observable dès la tombée de la nuit. Ci-dessous à 17h35 légales, heure de la conjonction dans le plan écliptique.

GIF - 296.6 ko

- Le 7, elle occulte l’étoile 40 Ari (Bélier magnitude 5.8) de 21h32 à 22h22 (horaire variable de quelques minutes selon localisation de l’observateur)

- Conjointe aux Pléiades le 9 à 1h47 dans le plan équatorial, l’amas ouvert (M45) 2°47’ au Nord ; à 2h59 (Δ2°47’) dans le plan écliptique. La lumière de la Lune gibbeuse éteint celle des étoiles de l’amas. Page spéciale PGJ

- Le 9, à 22h32, conjointe à Aldébaran (alpha Taureau), l’étoile environ 6° au Sud.

GIF - 274.8 ko

- A son nœud descendant le 10 à 7h02 (Lg 74°17’ soit 15eGEM). La conjonction en ascension droite a lieu le 10 à 0h11.

- A sa déclinaison Nord maximale le 10 à 13h31 UT : 22°33’ au Nord de l’équateur céleste. (Lg 77°37’ soit 18ème degré du signe des Gémeaux)

- Pleine Lune le 10 Décembre à 14h37 UT (19ème degré du signe des Gémeaux) ; distance : 397 259 km soit environ 62,28 rayons terrestres ; diamètre apparent : 30 minutes 4 secondes d’arc.
- C’est la plus haute Pleine Lune de l’année : elle franchit le méridien à 70° de hauteur dans le ciel de Perpignan et à 61° dans celui de Lille. Rappelons que la Pleine Lune a le parcours du Soleil de la saison opposée (en l’occurrence l’été) plus ou moins sa latitude écliptique. Cette fois-ci, elle se trouve à peu près dans le plan de l’écliptique (puisqu’il y a éclipse) ; mais elle peut, lorsque sa latitude écliptique Nord est maximale, culminer 5° plus haut encore.
- Cette Pleine Lune donne lieu à une éclipse totale de Lune. Seule la fin du phénomène est visible en France métropolitaine, au lever de la Lune - coucher du Soleil. Le passage de la Lune à son nœud descendant a eu lieu à 7h03.
- Tous les détails sur cette éclipse sur le site de l’IMCCE , sur PGJ Astronomie

Le Soleil

- Il est dans le signe du Sagittaire depuis le 22 novembre.
- Devant la constellation d’Ophiucus depuis le 30 novembre
- C’est la période de ses couchers les plus précoces de l’année dans l’hémisphère Nord ; selon la latitude géographique : du 1er au 14 décembre pour 40° Nord (≈16h35), du 7 au 13 pour 45° Nord (≈16h18), du 9 au 16 pour 50° Nord (≈15h58).

- Dans le champ du champ du coronographe Lasco C3 : l’étoile Antarès (alpha Scorpii) du 25 Novembre au 9 Décembre. On y voit à ses côtés l’amas globulaire M4. Egalement Mercure du 1er au 7 décembre (voir ci-dessous).

Les planètes

- En géocentrique
- Minimum de distance entre la Terre et Mercure le 3 à 3h39 : 0,6784 unités astronomiques soit environ 101,487 millions de km.
- Conjonction inférieure de Mercure au Soleil le 4 à 8h46. Longitude 251°50’ (12eSAG). Latitude Mercure +1°15’. C’est la conjonction Mercure-Terre en héliocentrique (alignement Terre-Mercure-Soleil ; voir ci-dessous).
- Mercure se trouve dans champ du coronographe Lasco C3 du 1er au 7 décembre.
- Son mouvement est rétrograde du 24 novembre (21eSAG) au 14 décembre (4e SAG) ; elle sort de sa boucle de rétrogradation le 2 janvier. Il est à noter que sa station Ouest par rapport au soleil, qu’elle atteint le 14 décembre (son mouvement redevient direct), a lieu au même degré sur l’écliptique que la Nouvelle Lune : 243°, soit 3° du signe du Sagittaire et que cette boucle de rétrogradation se tient autour du nœud lunaire ascendant.
- Sa déclinaison est hors limites zodiacales du 6 au 29 novembre.
- Le 5 à 18h36, elle est conjointe à Antarès 6° environ au Nord de l’étoile (invisible).

- Mars se trouve en quadrature à l’Ouest du Soleil le 2 à 13h (20e VIE/SAG), soit moins de 4 heures après l’instant du Premier Quartier ; sa latitude est de +2°13’

-  Uranus est stationnaire à l’Est du Soleil le 10 à 5h06 dans le plan écliptique (longitude 0°38’15’’ – 1erBEL) et à 13h34 dans le plan équatorial (ascension droite 0h3’30’’), soit juste avant la Pleine Lune. Son mouvement redevient direct. Rétrograde depuis le 9 juillet (Lg 4°34’BEL), elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 25 mars 2012.

- Rétrogrades  :
- Uranus du 9 juillet au 10 décembre (voir ci-dessus)
- Jupiter du 30 août au 25 décembre
- Mercure du 24 novembre au 14 décembre

- Aspects interplanétaires en géocentrique, autres que ceux mentionnés dans la fiche Ephebdo (sauf les aspects Lune-planètes, consultables dans les éphémérides)
- Dans le plan écliptique :
- le 4, à 23h20, Mercure carré Mars (11° SAG-VIE)
- le 5 à 3h21, Lune trigone Soleil (13e BEL-SAG) ; à 15h08, Vénus trigone Mars (11e VIE-CAP)

- Dans le plan équatorial (parallèles // et contre parallèles # de déclinaison :
- le 7, à 22h54, Mercure // Pluton (19°19’ S)

- En héliocentrique
- Mercure conjoint à la Terre le 4 à 8h46. Longitude 71°50’ (12eGEM). Latitude Mercure +2°47’. C’est la conjonction inférieure de Mercure en géocentrique (voir ci-dessus).
- Mercure au périhélie (au plus près du Soleil) le 5 à 6h06. Longitude 77° 27’ 26’’ (18eGEM) Latitude +3°24’

Dans le ciel nocturne

- L’étoile Rigel (beta d’Orion) au méridien à minuit le 9. A 45° Nord de latitude terrestre, sa hauteur dans le ciel est de 37° Sud.

GIF - 248.2 ko

- L’étoile Capella (alpha du Cocher) au méridien à minuit le 10. A 45° Nord de latitude terrestre, sa hauteur dans le ciel est de 89° Sud, autrement dit quasiment au zénith.

GIF - 269.1 ko

-  Mercure , en conjonction inférieure au Soleil le 4, n’est plus visible (sauf dans le champ du coronographe Lasco C3 qu’elle traverse d’Est en Ouest) ; elle rétrograde devant Ophiucus puis le Scorpion à partir du 7. Elle redeviendra possiblement visible dans le ciel du matin à partir du 10.

-  Vénus , est devant le Sagittaire depuis le 23 novembre. Elle se couche maintenant environ 2 heures après le Soleil et l’inclinaison de l’écliptique favorise son ascension dans le ciel du soir.
- Sa magnitude est de -4 ; elle est en phase gibbeuse ; sa fraction éclairée diminue légèrement (88%) mais son diamètre apparent augmente (≈ 12 secondes d’arc) ; rappelons que Vénus brille toujours du même éclat, la diminution de sa fraction éclairée étant compensée par son rapprochement de la Terre.

-  Neptune (magnitude 7.9) devant le Verseau, culmine vers 16h50 UT et se couche vers 22h UT. La présence de la Lune se fait maintenant trop gênante pour l’observer dans de bonnes conditions.

-  Uranus (magnitude 5.8), devant les Poissons, culmine vers 19h et se couche vers 1h TU. Elle reprend son mouvement direct le 10 Mêmes conditions d’observation que pour Neptune.

-  Jupiter , toujours rétrograde, est de retour devant les Poissons depuis le 2. Il trône dans le ciel nocturne. - Toujours en très bonnes conditions d’observation ; son diamètre apparent, d’environ 46secondes d’arc, diminue légèrement ; sa magnitude aussi -2.8. Elle culmine vers 21h15 UT et se couche près de 4 heures avant le lever du Soleil, vers 3h30 UT.
- Le 3 à 2h31 UT, Callisto passe « au-dessus » du pôle Nord de Jupiter et en arrière plan, ce que l’on appelle une « conjonction supérieure ».

GIF - 43.1 ko

-  Mars , devant le Lion depuis le 19 octobre. De plus en plus brillante, de magnitude 0,6. Son diamètre apparent : 7,3 secondes d’arc va en augmentant également. Elle se lève vers 23h10 UT et culmine une heure et demi avant le lever du Soleil.

- Saturne devant la Vierge, présente de plus en plus tôt dans le ciel du matin. Elle se lève 3h54mn avant le Soleil le 2 et 4h30mn avant lui le 10, soit aux alentours de 3h TU, proche de l’étoile Spica (alpha de la Vierge). Son observation au télescope commence à devenir possible. L’inclinaison de ses anneaux passe de +13,9° à 14,8° au cours du mois.
- Élongation maximale de Titan à l’Est le 9 (16h13).

- Suivre les observations de la commission des planètes sur le site de la Société Astronomique de France
- Voir aussi ce site – ici page Saturne

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

- Le 6 à 21h40, maximum des Phoenicides (28 nov-9 déc). Radiant devant la constellation du Phoenix. Sous l’Eridan et la Baleine, cette constellation effleure à peine l’horizon Sud au moment de sa culmination, en ce moment vers 20h UT.

GIF - 266.4 ko

- Le 7 à 15h25, maximum des Puppides Vélides (1 -15 déc), devant la constellation de la Poupe. Elle émerge au Sud un petit peu plus haut que le Phoenix, en ce moment vers 4h UT.

GIF - 264.7 ko

Ces deux essaims (Phoenicies et Puppides-Vélides) concernent l’hémisphère Sud mais nous pouvons en voir quelques météores au raz de l’horizon Sud.
- Le 9 à 14h40, maximum des Monocérotides (27 nov -17 déc). (Radiant devant la Licorne –Monoceros, au Sud-Est d’Orion).

GIF - 265.9 ko

- Et aussi
- Chi Orionides (26 nov – 15 déc).
- Sigma Hydrides (3-15 déc)
- Géminides du 7 au 17 décembre, un des plus beaux de l’année. Page spéciale PGJ

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES

Toutes vos recherches satisfaites sur le site officiel du Minor Planet Center

A l’opposition (du Soleil)
- Le 3, (80) Sappho Mv 10.2, devant le Taureau, au Sud d’Aldébaran
- Le 6 (12) Victoria Mv 10.5, devant le Taureau, à l’Est d’Aldébaran

COMETES

Observables visuellement. Voir aerith.net.
- C/2009 P1 Garradd après une longue station à la frontière Hercule-Ophiucus, repart sous Hercule ; mesurée à magnitude 6.9 le 26 novembre (légère diminution d’éclat), toujours en très bonnes conditions d’observation. Générez ses éphémérides sur le site du Minor Planet Center (MPC).
- C/2010 G2 (Hill) magnitude 9, mesurée le 26 novembre est maintenant devant le Taureau, donc en très bonnes conditions d’observation. sur le MPC
- Pour les autres comètes, voir aerith.net et le Minor Planet Center

Au périhélie
- Le 7, P/2011 UA134 Mv 20

ANNIVERSAIRES ASTRONAUTIQUES

- 15 ans : le 4 Décembre 1996, les américains lançaient la sonde Mars Pathfinder, qui se posa avec succès sur Mars le 4 juillet 1997.
- 45 ans : le 6 décembre 1966, création du Traité de l’Espace

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Échec du relèvement de l’orbite de Phobos-Grunt 29/11/2011
Les commandes envoyées ce 29 novembre à Phobos-Grunt par les agences spatiales russe (Roskosmos) et européenne (Esa) pour relever son orbite n’ont pas été suivies d’effet. La sonde martienne, qui a raté son départ vers la planète rouge le 9 novembre, navigue toujours sur une orbite qui lui fait boucler un tour de la Terre en 90 min, rendant difficile toute communication avec elle. Les ingénieurs de Roskosmos vont poursuivre leurs tentatives...

- Succès du lancement de Curiosity 26/11/2011
Curiosity, le rover martien de la Nasa, a été lancé avec succès ce 26 novembre, à 16h02 (heure française), par une fusée Atlas V depuis Cap Canaveral (Floride). Toutes les étapes du lancement se sont déroulées comme prévues. La séparation du véhicule de croisière de Curiosity d’avec le deuxième étage de la fusée Atlas a eu lieu à 16h46. Curiosity doit atterrir sur Mars le 6 août 2012...

- Et + avec le fil RSS de Ciel et Espace

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- Astrosurf magazine

VOTRE EPHEBDO


- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Merci de votre soutien à la publication d’Ephebdo


Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 2 au 10 décembre
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil