dans ce site

ZODIAC

Du 4 au 12 février 2015

Troisième phase de la deuxième Lune d’Hiver


mardi 3 février 2015, par Rock’Astres

De la Pleine Lune le 3 février à 23h08 UTC au Dernier Quartier le 12 à 3h49 UTC . ...
- Troisième phase de la deuxième Lune d’Hiver

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]

LES HEURES SONT EN HEURE LÉGALE FRANCE MÉTROPOLE

Heure d’hiver du dimanche 26 octobre 2014 au dimanche 29 mars 2015

UTC (Universal Coordinated Time - Temps Universel Coordonné) = heure légale d’hiver - 1 heure
Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 582.8 ko

En bref ...

La Lune
- Elle marque les signes de Lion à Scorpion
- Elle passe de la constellation du Cancer (Cnc) à celle de la Balance (Lib)
- Le 4 janvier, Pleine Lune, conjoint Jupiter ; le 5, conjoint Régulus ; le 6, apogée ; le 7, passe en déclinaison Sud ; le 8, noeud ascendant ; le 9, conjoint Spica ; le 12, Dernier Quartier (le 13 conjoint Saturne).

- Le Soleil est devant la constellation du Capricorne ; dans le signe du Verseau .
- Jupiter à l’opposition du Soleil le 6
- Mercure reprend son mouvement direct le 11.
- En héliocentrique : Mercure opposé Neptune le 4 ; Vénus conjoint Uranus le 5

JPEG - 1 Mo
Ballade sur le terminateur lunaire
le 28 janvier 2015 photo source

Au fil des jours et des nuits …

Mercredi 4 février 2015

Pleine Lune à 0h08

15e degré du signe du Lion ; distance : 404 341 km soit 63,40 rayons terrestres. Diamètre apparent 29,6 minutes d’arc.

. Pleine Lune des neiges ou de la faim, elle se lève, le 3, à l’Est-nord-est peu avant le coucher du Soleil à l’opposé de la voûte céleste et accompagne le point éclatant de Jupiter durant toute la nuit. Les deux astres se couchent à l’Ouest-nord-ouest, au lever du Soleil, après 14 heures de présence (arc diurne).

GIF - 208.4 ko
Lune Jupiter 3 février 20h
GIF - 188.9 ko
Lune Jupiter 4 février 6h

- A 2h45 Soleil contre parallèle Jupiter (plan équatorial 16°S/N)

- A 8h52, Jupiter , rétrograde, arrive devant la constellation du Cancer (Can) .

- A 9h36, la Lune arrive devant la constellation du Lion (Leo) ; longitude 139°30’ (20e LIO)

- Vers 9h40, l’astéroïde (71) Niobe est à l’opposition du Soleil

- A 6h30, la Lune est conjointe à Jupiter dans le plan écliptique, la planète 5°2’ au Sud. Longitude 137°57’ (18e LIO).
- A 9h42, la Lune est conjointe à Jupiter dans le plan équatorial Δ-5°13’. Elongation solaire de la Lune : 174°O

- A 19h35, Mercure opposé Neptune en héliocentrique .

Jeudi 5 février


- L’astéroïde Eunomia sort du champ du coronographe Lasco C3

- De 6h19 à 6h43 (pour notre localisation), l’étoile pi Leo (Lion ; m 4.7) est occultée par la Lune. A sa réapparition, les deux astres sont à 19° au-dessus de l’horizon, la fraction éclairée de la Lune étant de 99%

GIF - 171.6 ko
Jupiter,
Lune et Régulus 5 février 6h43
GIF - 306.8 ko
pi Leo - début de l’occultation
6h18 pour notre localisation
GIF - 304.2 ko
pi Leo- fin de l’occultation
5 février 6h43

- A 6h47, la Lune entre dans le signe de la Vierge Lg 150°

- A 6h52, la Lune est conjointe à l’étoile Régulus (alpha Leo ; m 1.3) dans le plan écliptique , l’étoile 3°50’ au Nord. Régulus marque, de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 1er degré du signe de la Vierge (longitude -moyenne de la date- 150°2’) ; à suivre durant les nuits du 4-5 et du 5-6 : le 4 au soir, la Lune se lève peu avant 19h et précède l’étoile d’un petit quart d’heure ; le 5 au soir, l’étoile précède Séléné qui se lève peu avant 20h. Les deux astres forment un tableau évolutif remarquable avec Jupiter, en pleine gloire.
- A 9h41, la Lune est conjointe à l’étoile Régulus dans le plan équatorial, l’étoile 3°59’ au Nord.

GIF - 159.5 ko
Lune et Régulus
4 février 20h
GIF - 171.1 ko
Lune, Régulus
et Jupiter 5 février 21h
GIF - 200.9 ko
Lune, Régulus
et Jupiter 6 février 7h

- A 12h40, Mercure sextil Saturne en géocentrique dans le plan écliptique (4e VER/SAG)

- A 13h07 Mercure parallèle Soleil (plan équatorial 15° S)

- A 14h56, Vénus conjoint Uranus en héliocentrique .

- Aux alentours de 19h40, l’astéroïde (89) Julia est à l’opposition du Soleil

- A 19h57, Lune opposé Neptune en géocentrique dans le plan écliptique (7e VIE/POI)

- A 20h52, la Lune arrive devant la constellation du Sextant (Sex) ; longitude 156°57’ (7e VIE)

Vendredi 6 février


- A 7h26, la Lune à l’apogée : au plus loin de la Terre à 406 149 kilomètres environ, soit 63,68 rayons terrestres ; diamètre apparent : 29,5 minutes d’arc. Longitude 162°9’ (13e VIE) ; latitude -2°29’ -monte ; déclinaison +4°42’ - descend .

- A 8h25, la Lune arrive devant la constellation du Lion (Leo) ; longitude 162°38’ (13e VIE)

- A 9h10 Jupiter au périgée (plus courte distance Terre-Jupiter)

- A 19h18 opposition du Soleil à Jupiter dans le plan écliptique = Terre conjoint Jupiter en héliocentrique.

- A 19h57 Mars contre parallèle Uranus (plan équatorial 5° S/N)

- A 23h10, Lune opposé Mars en géocentrique dans le plan écliptique (20e VIE/POI)

Samedi 7 février


- Aux alentours de 1h Io, Europe, Ganymede et Callisto alignés à l’Est de Jupiter, qui culmine.

- A 1h38 opposition du Soleil à Jupiter dans le plan équatorial.

- A 8h55, la Lune arrive devant la constellation de la Vierge (Vir) ; longitude 174°40’ (25e VIE)

- A 13h37 Mercure contre parallèle Jupiter (plan équatorial 16° S/N)

- A 13h54, la Lune passe en déclinaison Sud : elle traverse le plan équatorial ; déclinaison 0° ; Ascension droite 11h 47 m. Longitude écliptique 177°8’ (28e VIE ; latitude -1°13’ (monte).

- A 19h45, la Lune entre dans le signe de la Balance Lg 180°

Dimanche 8 février


- A 6h52, Vénus sextil Pluton en géocentrique dans le plan écliptique (15e POI/CAP)

- A 18h09, la Lune passe au nœud ascendant de son orbite : dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Nord. Longitude 191°3’ -12e BAL ; l’axe des nœuds lunaires, rétrograde, est en Balance/Bélier du 23 février 2014 au 12 novembre 2015. Sa distance : 63,27 rayons terrestres - 402 927 kilomètres- diminue.

- A 23h14, Lune opposé Uranus en géocentrique dans le plan écliptique (14e BAL/BEL)

Lundi 9 février


- La comète C/2014 W10 PanSTARRS au périhélie

- A 17h48, la Lune est conjointe à Spica dans le plan équatorial , l’étoile (alpha Virgo) 3,3° au Sud.
- A 20h17, la Lune est conjointe à Spica dans le plan écliptique Δ+3°13’. Longitude 204°03’ ; Spica (alpha Virginis) marque désormais, pour 70 ans environ, le 25e degré du signe de la Balance. Dans la nuit du 9 au 10, les deux astres se lèvent pratiquement de concert peu avant 0h et culminent au petit matin, en présence de Saturne.

GIF - 201.5 ko
Lune et Spica
10 février 1h
GIF - 193.5 ko
Lune et Spica
10 février 6h

Mardi 10 février


- A 1h37, Mercure entre dans le signe de la Balance en héliocentrique .

- A 8h08, la Lune entre dans le signe du Scorpion Lg 210°

- A 22h18, la Lune arrive devant la constellation de la Balance (Lib) ; longitude 217°13’ (8e SCO)

Mercredi 11 février


- A 7h24 le mouvement de Mercure devient  A 13h (12h UT), l’équation de temps atteint son premier maximum positif de l’année

- A 14h45, Mars arrive devant la constellation des Poissons (Psc) .

- A 15h50 le mouvement de Mercure devient direct dans le plan écliptique.

- A 17h02 Lune parallèle Soleil (plan équatorial 14° S)

Jeudi 12 février 2015

Dernier Quartier à 4h49

24e degré du signe du Scorpion ; distance : 390 131 km soit 61,17 rayons terrestres ; diamètre apparent : 30 minutes 37 secondes d’arc.

- A 17h48, la Lune entre dans le signe du Sagittaire Lg 240°

- A 21h29, la Lune arrive devant la constellation du Scorpion (Sco) ; longitude 241°29’ (2e SAG)

JPEG - 529.5 ko
Protubérances sur le Soleil
2 février photo source

Le Soleil

- Devant la constellation du Capricorne du 18 janvier au 16 février.
- Sur l’image ci-contre, la position du Soleil devant les constellations à notre époque, jour après jour du 1er janvier à 0h UTC (11e CAP) au 6 mars (16e POI) (les planètes sont positionnées pour le 1er janvier ). Rappelons que la précession des équinoxes décale sa position devant les étoiles d’un degré tous les 70 ans

GIF - 221.2 ko
Parcours du Soleil du 1er janvier
au 6 mars 2015

- Dans le signe du Verseau du 20 janvier au 18 février. Nous sommes dans la deuxième phase de la saison d’hiver (été dans l’hémisphère Sud). Pour notre latitude, l’augmentation de la durée du jour est maintenant nettement sensible. Pour notre latitude (44°30’ N), au cours de ces 8 jours, la durée du jour augmente de 10 minutes le matin et de 8 minutes le soir .

- Le zodiaque : signes et constellations, diaporamas et articles
- Le thème de l’hiver : Solstice de décembre 2014, thème astrologique des quatre référentiels

- Le 6 février à 19h08, opposition de Jupiter  : Soleil opposé Jupiter dans le plan écliptique (18e VER/LIO) ; latitude géocentrique de Jupiter +0°57’ (monte). C’est la conjonction Terre-Jupiter en héliocentrique : alignement Soleil-Terre-Jupiter .
- L’opposition dans le plan équatorial se produit le 7 à 1h38 ; déclinaison Jupiter +16°28’ (monte)/ Soleil -15°27’ (monte). C’est la meilleure période de l’année pour l’ observation de Jupiter.
- La plus courte distance entre la Terre et Jupiter est atteinte le 6 février à 9h10.

- Le 11 février à 13h (12h UT), l’équation de temps atteint son premier maximum positif de l’année : 14 minutes 14,26 secondes ; elles sont à ajouter au midi vrai pour avoir le midi moyen - ou à retrancher au midi moyen pour avoir le midi vrai : le midi vrai a lieu 14 minutes 14 secondes après le midi moyen à votre méridien. Quelques liens pour comprendre ce qu’est l’équation de temps : - IMCCE, - Mintaka, - CLEA et - techno-science et encore celui-ci.

JPEG - 155.2 ko
Analemne
Dessin formé par le soleil vrai au midi moyen en un an. APOD 21 12 2008

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 [2] : l’astéroïde (15) Eunomia du 6 janvier au 5 février.

- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais) ; même source, traduite en français.

Les planètes en héliocentrique

- Le 4 février à 19h35, Mercure opposé Neptune ; longitude 8e VIE/POI ; latitude Mercure +6°38’ (descend), Neptune -0°45’ (monte).

- Le 5 février à 14h56, Vénus conjoint Uranus ; longitude 16e BEL ; latitude Vénus -2°58’ (monte), Uranus -0°39’ (monte).

- Le 6 février , à 9h10, Périgée de Jupiter - distance minimale entre la Terre et Jupiter : 4,346 209 UA soit près de 650,17 millions de kilomètres. Cela est lié à l’ opposition de Jupiter

- Le 6 février à 19h08, Terre conjoint Jupiter (18e LIO) ; latitude Jupiter +0°47’ (monte) ; c’est l’ opposition de Jupiter en géocentrique.

- Le 10 février à 1h37, Mercure entre dans le signe de la Balance. Longitude 180°. Elle y reste jusqu’au 18 février.

JPEG - 347.2 ko
Aurore boréale en Islande
photo source

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 18h02 le 4 février et à 18h14 le 12 . Il se lève à 8h08 le 4 février, et à 7h58 le 12.
- Pour approximativement la même latitude, retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest. Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE.

- Fin et début du crépuscule astronomique (= durée de la nuit noire en l’absence de la Lune) pour notre latitude (44°36’N) : le 4-5 février : 19h43 - 6h26 ; le 11-12 février : 19h52-6h18.

- La Lune gibbeuse croissante se lève de plus en plus tard après le début de la nuit, culmine de plus en plus tard en deuxième moitié de nuit et se couche dans la matinée.

- La lumière zodiacale est possible à voir le soir du 6 au 21 février, au-dessus de l’horizon Ouest après la fin du crépuscule astronomique, dans un ciel limpide et épargné par la pollution lumineuse. Elle luit devant les Poissons pointant vers le Bélier et les Pléiades.

Le ciel à la mi-nuit

- Au Sud, le Lion approche de sa culmination, précédé par Jupiter. L’Hydre Femelle se dresse dans toute sa longueur. Orion et le Taureau sont sur le couchant ; au levant : la Vierge, le Bouvier

GIF - 226.8 ko
le ciel au minuit vrai côté Sud
1h05 pour notre localisation

- Au Nord, la Grande Ourse à sa culmination supérieure ; Céphée à sa culmination inférieure ; alors que le Dragon se dresse à l’Est, et qu’Hercule apparaît, souligné par Vega ; à l’Ouest, Cassiopée, Persée et la discrète Girafe s’inclinent

GIF - 228.6 ko
le ciel au minuit vrai côté Nord
1h05

Les planètes en géocentrique

Vénus

GIF - 315.7 ko
localisation de Vénus
11 février 19h

- Elle est visible chaque jour un peu plus haut et un peu plus longtemps au couchant ; elle se couche 2 heures 7 minutes après le Soleil le 4 février et 2 heures 13 minutes après lui le 11
- Devant la constellation du Verseau du 25 janvier au 15 février, elle était conjointe à Neptune le 1er février.

- Dans le signe des Poissons du 27 janvier au 20 février. Son mouvement est direct du 31 janvier 2014 au 25 juillet 2015.

- En phase gibbeuse décroissante, sa portion éclairée est de 90% ; son diamètre apparent est maintenant de 11 secondes d’arc - il augmente ; à environ 1,46 UA, elle se rapproche de la Terre depuis le 19 octobre. Voir les phases de Vénus sur Wikipedia.
- A environ 0,725 UA du Soleil, elle s’en rapproche depuis son aphélie le 27 décembre 2014 ; elle sera au périhélie le 18 avril.
- Ci-dessous son parcours du 1er janvier au 11 avril 2015 (les planètes sont positionnées pour le 1er janvier ).

GIF - 192.3 ko
Parcours de Vénus du 1er janvier
au 11 avril 2015

- En déclinaison Sud (plan équatorial), elle remonte depuis le 13 décembre et passera en déclinaison Sud le 22 février.
- En latitude Sud du 22 novembre au 15 mars ; elle remonte en héliocentrique depuis le 18 janvier et en géocentrique depuis le 21 janvier.

Neptune


- De magnitude 8.0, devant le Verseau, elle se couche aux alentours de 19h40 ; il n’est plus possible de l’observer. Elle sera conjointe au Soleil le 26 février.

- Son mouvement est direct depuis le 16 novembre . Elle achèvera sa boucle de rétrogradation le 7 mars 2015 (8e POI) et entamera sa prochaine rétrogradation le 12 juin 2015 (10e POI).
- Elle est dans le signe des Poissons de 2011 à 2025.
- En latitude Sud depuis 2003, elle descend en héliocentrique jusqu’en 2043 ; en géocentrique, elle descend également depuis le 2 février
- En déclinaison Sud , elle monte depuis le 14 novembre, jusqu’au 9 juin.
- Elle s’approche du Soleil et s’éloigne de la Terre
- Son parcours du 1er janvier 2015 au 11 février 2016

GIF - 137.6 ko
Parcours de Neptune du 1er janvier 2015
au 11 février 2016
GIF - 61.5 ko
Vénus, Mars et Uranus
au couchant 11 février 20h

Mars


- Mars se couche un peu moins de 3 heures après le Soleil. Passée à l’opposition le 8 avril 2014, elle reste visible, de plus en plus proche de Vénus jusqu’au 21 février où les deux planètes seront en conjonction ; Mars va en s’atténuant lentement dans le ciel du soir jusqu’en avril ; elle réapparaîtra ensuite dans le ciel matinal pour l’été. Son éclat (magnitude 1.6) s’affaiblit ; son diamètre apparent, 4,4 secondes d’arc, diminue.

- Son mouvement est direct du 20 mai 2014 au 17 avril 2016.

- Devant la constellation du Verseau (Aqr) depuis le 9 janvier, elle , elle arrive devant celle des Poissons le 11 février et se déplace devant cette constellation jusqu’au au 1er mars.

- Dans le signe des Poissons du 12 janvier au 19 février.
- Elle est en latitude Sud jusqu’au 12 avril 2015 ; en géocentrique, elle remonte depuis le 17 octobre ; en héliocentrique elle remonte depuis le 16 novembre.
- En déclinaison Sud, elle remonte depuis le 26 octobre et passera en déclinaison Nord le 21 février.
- Depuis son périhélie le 12 décembre, sa distance au Soleil augmente : 1,40 UA
- Elle s’éloigne de la Terre (2,08 à 2,16 UA).
- Ci-dessous son parcours du 20 janvier au 18 mai (les autres planètes sont positionnées au 20 janvier )

GIF - 169.3 ko
Parcours de Mars
20 janvier-18 mai 2015
GIF - 21.5 ko
position d’Uranus
11 février

- 

Uranus


- de magnitude 5.9, devant les Poissons, elle se couche aux alentours de 22h45. On peut encore y jeter un coup d’oeil en début de nuit. Diamètre apparent 3,4 secondes d’arc.

- Son mouvement est direct depuis le 21 décembre 2014. Elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 7 avril 2015. Elle sera conjointe au Soleil le 6 avril. Elle est dans le signe du Bélier de 2010 à 2018.
- Sa latitude Sud ; en héliocentrique elle monte depuis le 4 janvier 2007 ; en géocentrique, elle monte depuis le 29 septembre 2014.
- En déclinaison Nord, elle remonte depuis le 20 décembre 2014 jusqu’au 25 juillet 2015.
- Sa distance au Soleil diminue ; sa distance à la Terre augmente depuis le 7 octobre
- Son parcours du 1er janvier 2015 au 11 février 2016

GIF - 136.9 ko
Parcours d’Uranus du 1er janvier 2015
au 11 février 2016

- 

Jupiter

- Elle est à l’ opposition du Soleil et au plus près de la Terre le 6 février, donc au top pour son observation.

PNG - 1.2 Mo
Jupiter et Io photo
du 27 janvier source

- Elle se lève au coucher su Soleil et culmine à une soixantaine de degrés de hauteur aux alentours de 1h.
- Conjointe à la Pleine Lune le 4.
- Devant la constellation du Lion depuis le 14 octobre 2014 , elle a pris de la distance avec l’étoile Régulus depuis qu’elle est entrée en rétrogradation le 8 décembre ; elle revient devant le Cancer le 4 février à 8h52 ; elle y reprendra son mouvement direct le 8 avril et restera devant cette constellation jusqu’au 10 juin ; elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 1er juillet 2015.
- Son éclat est maximal : magnitude -2.5. Son diamètre apparent est maximal aussi : 45 secondes d’arc environ.

- Observer le passage de la grande tache rouge et le ballet de ses satellites , en particulier :

GIF - 11 ko
Io, Europe, Ganymede et Callisto
7 février 1h

- Le 7 février, aux alentours de 1h, les quatre satellites galiléens sont alignés dans leur ordre naturel à Est de Jupiter qui se trouve à sa culmination.

- A partir de l’opposition de Jupiter le 6 février, il est intéressant d’observer l’inversion du sens de l’ombre des satellites : jusqu’à l’opposition, le passage de l’ombre précède le transit et l’ombre se voit à l’Ouest du satellite ; à partir de l’opposition c’est le transit qui se produit avant le passage de l’ombre et l’ombre se voit à l’Est du satellite. A remarquer avec Io, le plus rapide des quatre, dès la nuit du 8 au 9 février (transit 3h47-6h05, ombre 3h51-6h08), puis avec Callisto dans la nuit du 9 au 10 (transit 21h27-2h09, ombre 22h09-2h57), et avec Io et Europe dans celle du 10 au 11. Voir fiche ephebdo.
- Son parcours du 1er janvier 2015 au 11 février 2016

GIF - 154.3 ko
Parcours de Jupiter du 1er janvier 2015
au 11 février 2016

- Elle est dans le signe du Lion du 16 juillet 2014 au 11 août 2015 ; en latitude Nord ; monte.
- En déclinaison Nord, elle remonte depuis le 5 décembre et jusqu’au 7 avril en raison de sa rétrogradation .
- Elle s’éloigne du Soleil et s’approche de la Terre
- Prochaine conjonction au Soleil le 26 août 2015 ; prochaine opposition le 8 mars 2016 ; .

Saturne

GIF - 237 ko
localisation de Saturne
11 février 6h30

- Elle se lève aux environs de 3h05 et grimpe de plus en plus haut dans le ciel matinal. Elle se trouve devant la constellation du Scorpion (Sco), du 17 janvier au 12 mai ; elle reviendra alors devant la Balance (Lib). Pour l’instant, elle se trouve tout près de l’étoile Accrab, qui marque la pince septentrionale du Scorpion.
- L’inclinaison de ses anneaux reste à environ +25° durant le mois de février. (Le signe + signale l’inclinaison vers le Nord : nous voyons principalement cet hémisphère depuis le 4 septembre 2009 et le Soleil l’éclaire majoritairement depuis le 10 août 2009 - c’est la saison printemps-été pour l’hémisphère Nord saturnien/automne-hiver Sud).
- Titan est à son élongation maximale à l’Ouest le 9 février à 9h18.

- Elle est passée en conjonction au Soleil le 18 novembre 2014. Prochaine opposition au Soleil le 23 mai 2015. Prochaine conjonction le 30 novembre 2015.

- Depuis le 18 novembre, sa distance à la Terre diminue. Sa distance au Soleil augmente depuis le 27 juillet 2003.
- En géocentrique, elle est dans le signe du Sagittaire depuis le 23 décembre 2014. En raison de sa prochaine rétrogradation, du 14 mars au 2 août 2015, elle reviendra dans le signe du Scorpion du 15 juin au 18 septembre 2015. Son mouvement est direct du 20 juillet 2014 au 14 mars 2015.
- En héliocentrique, elle est toujours dans le signe du Scorpion et fera son entrée en Sagittaire le 30 mars 2015.
- En latitude Nord, elle descend en héliocentrique et en géocentrique
- En déclinaison Sud, elle descend jusqu’au 5 mars.
- Son parcours devant les constellations de la Balance et du Scorpion du 3 novembre 2014 au 9 novembre 2015.

GIF - 141.3 ko
parcours de Saturne
du 3 novembre 2014 au 9 novembre 2015

Mercure

GIF - 329.2 ko
apparition de Mercure
10 février 7h

- Elle est passée en conjonction inférieure au Soleil le 30 janvier ; elle est sortie du champ du coronographe Lasco C3 le 3 février et devient visible dans le ciel du matin à partir du 10 février.
- Elle se lève 28 minutes avant le Soleil le 4 et 1 heure 14 minutes avant lui le 12. Elle est visible à partir du 10 juste au-dessus de l’horizon Est-sud-est ; elle sera à son élongation maximale le 24 et déclinera ensuite très rapidement. Sa magnitude diminue (=son éclat augmente) de +2.3 à +1.4. Sa forte latitude Nord compense l’inclinaison de l’écliptique qui n’est pas favorable à sa visibilité,
- Rétrograde depuis le 21 janvier , elle reprend son mouvement direct le 11 février à 7h24 dans le plan équatorial (AD 20h11m48s - déclinaison -17°22’) et à 15h50 dans le plan écliptique à la longitude 301°17’ (latitude +2°29’). Elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 3 mars.
- Elle effectue cette boucle dans le signe du Verseau où elle reste du 5 janvier au 13 mars
- devant la constellation Capricorne jusqu’au 10 mars après une petite incursion devant le Verseau du 22 au 31 janvier.

- En latitude , elle est au Nord du plan écliptique depuis le 17 janvier (nœud ascendant) ; elle a atteint sa latitude Nord maximale le 1er février en héliocentrique et le 2 février en géocentrique  ; maintenant elle redescend dans les deux référentiels et passera à son noeud descendant le 24 février.

- Dans le plan équatorial , elle est en déclinaison Sud et redescend depuis le 26 janvier (en rapport avec sa rétrogradation).

- Elle a atteint son périgée le < A NAME ="http://rockastres.org/spip.php?article438#displa">1er février . Sa distance à la Terre augmente jusqu’à sa prochaine conjonction supérieure le 10 avril ; prochaine conjonction inférieure le 30 mai.
- Sa distance au Soleil augmente depuis le 21 janvier où elle a atteint son périhélie.
- Ci-dessous son parcours du 1er décembre au 26 mars (les autres planètes sont positionnées au 1er décembre )

GIF - 266.7 ko
parcours de Mercure 1 dec 2014 - 26mars 2015

- Images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.
- Images planétaires, site de Marc Delcroix

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

A l’opposition
- Le 4 février , (71) Niobe, devant le Cancer (Cnc), magnitude 10.6

GIF - 141 ko

- Le 5 , (89) Julia, devant le Cancer (Cnc), magnitude 10.4

GIF - 227.7 ko

- Dans le champ du coronographeLasco C3
- (15) Eunomia du 6 janvier au 5 février

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [3]

- Maximums
- Le 8 février à 13h40, alpha Centaurides - Centaure - HS - actif du 28 janvier au 21 février ; taux horaire zénithal (zhr) 6 ; c’est l’un des plus beaux de l’année dans l’hémisphère Sud car ses météores peuvent être très brillants.

Et aussi :
- Virginides - Vierge - actif du 25 janvier au 15 avril ; maximum le 25 mars.

Essaims mineurs - maximums :
- Le 5 février à 2h20, alpha Aurigides - Cocher - actif du 15 janvier au 20 février
- Le 9 à 1h05, delta Velides - Voiles - HS - actif du 22 janvier au 21 février
- Le 10, à 0h45, beta Hydrides - Hydre femelle - actif du 28 janvier au 24 février
- Le 12, à 0h10, omicron Centaurides - Centaure - HS- actif du 31 janvier au 19 février

COMETES

Au périhélie
- Le 9 février , C/2014 W10 PanSTARRS, m 20.

Observables visuellement
- C/2014 Q2 (Lovejoy) ; elle a atteint la magnitude 3.7 mi-janvier et bien que son éclat décroît maintenant -mesurée à magnitude 4.7 le 31 janvier- elle reste encore visible à l’oeil nu dans un bon ciel. Elle se trouve entre Persée et Andromède. Elle est passée au périhélie le 30 janvier.
Quelques liens sur cette comète ici et ici
Dans l’image ci-dessous, chercher la comète Lovejoy -en bas à droite des Pléiades que l’on reconnait facilement

JPEG - 2.7 Mo
C/2014 Q2 (Lovejoy)
le 1er février photo source

- 15P Finlay, trace sa route sur le chemin du Soleil et traverse maintenant les Poissons ; alors qu’elle était à magnitude 10 le 10 janvier, elle a connu un nouveau sursaut d’éclat le 16 à magnitude 7 ; maintenant , elle est retombée à magnitude 10.3, diffuse (25 janvier) et son éclat va diminuant ; elle reste assez facile à voir en début de nuit avec un instrument . Elle est passée au périhélie le 27 décembre.
- Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

SELECTION DECOUVERTES et PUBLICATIONS

- Astronews du 31 janvier spécial Rosetta et Planck + "Vénus la planète oubliée" conférence très exhaustive sur son exploration , et "Einstein et la relativité".

- Astrosurf magazine n°72

JPEG - 478 ko
NGC 4051
dans la Grande Ourse photo source

Rappels
- De 1995 à 2014, animation de la célèbre photo du télescope spatial Hubble "les piliers de la création".
- La lettre du guide du ciel n°93 (1er janvier 2015)
- Super site sur notre environnement stellaire et galactique
- Excellent site pédagogique sur la cosmologie

- Observation et dessin en astronomie
- Fil d’actu de Ciel et Espace

- Le ballet des coïncidences, Opéra conditionaliste de Jean Pierre NICOLA [4]

PDF - 157.1 ko

« Calendrier luni-solaire paléolithique de Sergeac décodé » . Lecture de l’os de renne aurignacien faisant uniquement appel à l’astronomie archaïque de nos ancêtres paléolithiques. De Chantal Jègues – Wolkiewiez docteur ès Lettres et Sciences Humaines.

ACTIVITES - FESTIVITES

- Deux communiqués de l’Association Française d’Astronomie
Éclipse Partielle de Soleil du 20 mars->http://www.afanet.fr/eclipse/Default.aspx]
- Le début du printemps sera marqué par une éclipse partielle de Soleil importante puisque l’occultation du disque solaire oscillera entre 81 % dans le Cotentin et 63 % à Nice ou 58,9% à Bastia, avec un déroulement de l’éclipse un vendredi matin autour de 10h30. L’AFA se propose de centraliser toutes les initiatives organisées sur son site internet, et assurera le relais vers les médias nationaux, les réseaux sociaux, réalisera au besoin une affiche à destination des clubs. Sans nul doute, beaucoup de scolaires devraient s’intéresser au phénomène si les recteurs d’académie n’en interdisent pas l’observation ! http://www.afanet.fr/eclipse/Default.aspx
- Nuits des étoiles, 25e édition. Les dates officielles des prochaines Nuits des étoiles ont été déterminées. Elles auront lieu les 7, 8 et 9 août prochains.

- Cours en ligne sur afanet.fr : astrophotographie, pratique et théorie.

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE
- La sonde Dawn s’approche de Cérès
- Suivre Rosetta et Philae en direct sur ce site du CNES .
- Suivre Curiosity sur Mars
- Suivre Cassini autour de Saturne
- Suivre New Horizons en route vers Pluton et au-delà

- 

UTILE

Nouveau
Une calculatrice pour astronomes : calcule le Jour Julien, la déclinaison du Soleil, l’Equation de Temps et la longueur du Jour.

- Convertisseur de calendriers
-  Redéfinition de l’Unité Astronomique, distance moyenne en la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve le 5 octobre
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées
- convertisseur de distances

VOTRE EPHEBDO

GIF - 147.5 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

ATTENTION ! LES HEURES SONT EN HEURE LEGALE FRANCAISE depuis le 1er janvier 2014

UTC - Universal Coordinated Time - Temps Universel Coordonné = heure légale d’hiver - 1 heure / heure légale d’été - 2 heures

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel.

[2au centre du champ de Lasco C3, la magnitude des objets visibles est d’environ 7, et, en sa périphérie elle atteint m9 ; cela est variable en fonction de l’activité solaire : en cas de grosse éruption les objets peuvent être cachés dans l’éclat des matières éjectées.

[3Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO

[4père du RET fondateur de l’école d’astrologie conditionaliste

info portfolio

équateur solaire parcours de Mars


Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 4 au 12 février 2015
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil