dans ce site

ZODIAC

Du 5 au 12 juillet 2014

Deuxième phase de la première Lune d’Eté


samedi 5 juillet 2014

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]

Du Premier Quartier le 5 juillet à 11h58 UTC à la Pleine Lune le 12 à 11h24 UTC .
...
- Deuxième phase de la première Lune d’Eté

LES HEURES SONT EN HEURE LEGALE FRANCE METROPOLE

UTC (Universal Coordinated Time - Temps Universel Coordonné) = heure légale d’été - 2 heure

Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable

PDF - 189.8 ko

En bref ...

La Lune
- Elle marque les signes de Balance à Capricorne.
- Elle passe de la constellation de la Vierge (Vir) à celle du Sagittaire (Sgr)
- Le 5 Premier Quartier ; le 6, conjoint Mars, conjoint Spica et noeud ascendant ; le 8, conjoint Saturne ; le 9 conjoint Antarès ; le 10 déclinaison Sud maximale ; le 12, conjoint Pluton et Pleine Lune.

- Le Soleil est dans le signe du Cancer, devant la constellation des Gémeaux, au carré d’Uranus le 8 juillet.

- Le 11, le mouvement en déclinaison de Saturne s’inverse ; le 12 élongation maximale de Mercure à l’Ouest du Soleil
- Saturne, Neptune et Pluton rétrogrades.
- Jupiter a disparu ; Mars, suivi de Saturne sont sur le couchant en début de nuit ; Vénus se lève 2 heures avant le Soleil et Mercure devient visible dans le ciel du matin à partir du 10.

- En héliocentrique : Terre carré Uranus le 5 ; Mercure latitude Sud maximale le 6 ; Mercure conjoint Neptune le 10

Au fil des jours et des nuits …

Samedi 5 juillet 2014


- La comète C/2013 UQ4 Catalina au périhélie

Premier Quartier à 13h58

14e degré du signe de la Balance ; distance : 394 307 km soit 61,82 rayons terrestres ; diamètre apparent : 30,3 minutes d’arc.

- A 14h32 la planète naine Cérès et l’astéroïde
Vesta" sont en conjonction géocentrique en longitude.

- A 16h09, la Terre au carré d’ Uranus en héliocentrique.

- A 19h47, Lune opposé Uranus dans le plan écliptique (géocentrique - 17e BAL/BEL).

GIF - 204.5 ko
5 juillet 23h
Lune Mars

Dimanche 6 juillet


- A 3h21, la Lune conjoint Mars dans le plan équatorial, la planète 0°13’ au Sud. Voir la veille au soir.
- A 3h23, cette conjonction donne lieu à une occultation de Mars (m 0.1) par la Lune, pour Hawaï, l’est de l’Océan Pacifique, l’ Amérique Centrale, le nord de l’Amérique du Sud ; carte.
- A 3h30, la Lune conjoint Mars dans le plan écliptique (21e BAL), la planète 0°12’au Sud.

- A 6h31 la Lune conjoint la planète naine Cérès dans le plan écliptique.

- A 6h37 la Lune conjoint l’astéroïde Vesta dans le plan écliptique.

- A 6h43 Latitude Sud maximale pour Mercure en héliocentrique .

- A 8h56, la Lune est conjointe à Spica dans le plan équatorial , l’étoile (alpha Virgo) 2°4’ au Sud.

- A 10h23, la Lune est conjointe à Spica dans le plan écliptique Δ+1°59’. Spica marque de nos jours le 25e degré du signe de la Balance. Bien visible le 5 et le 6 en début de la nuit jusqu’à leur coucher, à 2h environ. Remarquer le déplacement de la Lune par rapport à Spica.

- A 11h51, la Lune passe au nœud ascendant de son orbite : dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Nord. Longitude 204°50’ -25e BAL (sa distance : 389 480 km soit environ 61,06 RT, diminue). L’axe des nœuds lunaires, rétrograde, est en Balance/Bélier du 23 février 2014 au 12 novembre 2015.

- A 11h59 la Lune conjoint la planète naine Cérès dans le plan équatorial.

- A 12h00 la Lune conjoint l’astéroïde Vesta dans le plan équatorial.

- A 21h35, la Lune entre dans le signe du Scorpion Lg 210°

GIF - 202.4 ko
6 juillet 23h
Lune Spica

- Période de libration minimale en longitude pour la Lune (L= -7,51°) : elle présente son Ouest au maximum. Aux alentours de 23h, le cratère Clavius, dont les parois culminent à 4 600 mètres d’altitude, est particulièrement bien exposé sous les rayons du Soleil levant.

JPEG - 84.6 ko

Lundi 7 juillet


- L’astéroïde (103) Hera est à l’opposition du Soleil
- L’astéroïde (230) Athamantis est à l’opposition du Soleil

- L’astéroïde (18) Melpomène a rendez-vous avec Regulus, l’étoile principale de la constellation du Lion.

- A 8h50, Vénus sextil Uranus dans le plan écliptique (géocentrique - 17e GEM/BEL).

- A 11h38, la Lune arrive devant la constellation de la Balance (Lib)

- A 23h12 pour notre localisation, occultation rasante de l’étoile 5 Lib (m 6.3) par la Lune. Les deux astres sont à environ 25° au-dessus de l’horizon et la fraction éclairée de la Lune est de 74%.

JPEG - 63.7 ko
occultation rasante de 5 Lib
le 7 juillet à 23h12

- A 23h53, Jupiter arrive devant la constellation du Cancer (Cnc)

GIF - 211.5 ko
7 juillet 23h
Lune Saturne

Mardi 8 juillet


- L’astéroïde (54) Alexandra est à l’opposition du Soleil

- A 2h26, Lune trigone Soleil dans le plan écliptique (géocentrique - 16e SCO/CAN).

- A 4h11, la Lune conjoint Saturne dans le plan écliptique (17e SCO), la planète 0°26’ au Nord. Voir la veille au soir.
- A 4h24, la Lune conjoint SaturneMars dans le plan équatorial, la planète 0°27’au Nord.
- A 4h26, cette conjonction donne lieu à une occultation de Saturne (m 0.4) par la Lune, pour sud Pacifique, sud Amérique du Sud, sud-ouest de l’Atlantique ; carte. C’est la neuvième d’une série de 13 occultations de Saturne par la Lune ; la première le 1er décembre 2013, la dernière le 25 octobre 2014.

- le Soleil est au carré d’ Uranus à 18h16 dans le plan écliptique (17e CAN/BEL) et à 18h23 dans le plan équatorial. C’est la quadrature Ouest d’ Uranus ; latitude géocentrique -0°40’ (descend) ; déclinaison +5°50’ (monte). On peut remarquer qu’Uranus, qui va entrer en rétrogradation le 21 juillet, a déjà amorcé l’inversion de son mouvement en latitude mais pas encore en déclinaison (ce sera le 20 juillet). En héliocentrique la Terre s’est trouvée au carré d’ Uranus le 5 juillet.

Mercredi 9 juillet


- A 2h30, Soleil trigone Saturne dans le plan écliptique (géocentrique - 17e CAN/SCO).

- A 3h26, la Lune entre dans le signe du Sagittaire Lg 240°

- A 7h11, la Lune arrive devant la constellation du Scorpion (Sco)

- A 9h09, Mercure entre dans le signe des Poissons en héliocentrique .

- A 15h47, la Lune arrive devant la constellation d’ Ophiuchus (Oph)

- A 18h19, la Lune est conjointe à l’étoile Antarès (alpha Scorpii ; m 1.1) dans le plan équatorial, l’étoile 8°10’ au Sud.
- A 20h24 la Lune est conjointe à l’étoile Antarès dans le plan écliptique ∆ +8°9’ ; longitude (moyenne de la date) : 249°58’. Antarès marque de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 10e degré du signe du Sagittaire. Remarquable en début de nuit.

GIF - 231.2 ko
9 juillet 23h
Lune Antarès

Jeudi 10 juillet


- A 2h15, maximum de l’essaim météoritique des Pégasides

- A 14h23, Mercure arrive devant la constellation d’ Orion (Ori)

- A 19h31, la Lune atteint sa déclinaison Sud maximale : -18°59’ au Sud du plan de l’équateur céleste (notation -18°59’). Longitude écliptique 263°54’ (24e SAG). Elle culmine au plus bas dans l’hémisphère Nord (aux alentours de 0h30 le 11) : 26° de hauteur pour la latitude 45°N.

- A 20h55, Mercure conjoint Neptune en héliocentrique .

- A 23h20, la Lune arrive devant la constellation du Sagittaire (Sgr)

Vendredi 11 juillet


- Les comètes 75D Kohoutek et 72P Denning-Fujikawa au périhélie

- A 5h14, Vénus parallèle Soleil (plan équatorial déclinaison 22°7’ N).

- A 5h50, Mercure parallèle Pluton (plan équatorial déclinaison 20°18’ S).

- A 5h56, la Lune entre dans le signe du Capricorne Lg 270°

- A 9h49, Mars parallèle Neptune (plan équatorial déclinaison 9°30’ S).

- A 22h12, palier de déclinaison pour Saturne

Samedi 12 juillet 2014


- A 0h48 la Lune conjoint la planète naine Pluton dans le plan écliptique.
- A 1h08 la Lune conjoint la planète naine Pluton dans le plan équatorial.

Pleine Lune à 13h24

21e degré du signe du Capricorne ; distance : 358 973 km soit 56,29 rayons terrestres. Diamètre apparent 33 minutes 17 secondes d’arc.

.

- A 20h22, Mercure< /A> atteint son élongation maximale à l’Ouest du Soleil

Le Soleil

GIF - 15.8 Mo
Soleil du 3 juillet
sur astrosurf

- Depuis le solstice, le 21 juin, le Soleil est dans le signe du Cancer, jusqu’au 22 juillet ; c’est le début de l’été dans l’hémisphère Nord, et le début de l’hiver dans l’hémisphère Sud : la durée du jour - sa course dans le ciel local - a atteint son maximum dans l’hémisphère Nord et décroît lentement.

- Devant la constellation des Gémeaux du 21 juin au 21 juillet.
- Le zodiaque : signes et constellations, diaporamas et articles
- Sur l’image ci-dessous, la position du Soleil devant les constellations à notre époque, jour après jour du 1er juin(11e GEM) au 1er aout (9e LEO). Rappelons que la précession des équinoxes décale sa position devant les étoiles d’un degré tous les 70 ans

GIF - 162.7 ko
Parcours du Soleil
1 juin - 1er août

- La durée totale du jour commence à diminuer : entre le le 5 et le 12 juillet, il perd 5 minutes le matin et 4 minutes le soir à notre latitude.

- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais) ; autre site avec traducteur en français .

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : l’astéroïde (9) Iris du 26 mai au 15 juillet. Au centre du champ de Lasco C3, la magnitude des objets visibles est d’environ 7, et, en sa périphérie elle atteint m9 ; cela est variable en fonction de l’activité solaire : en cas de grosse éruption les objets peuvent être cachés dans l’éclat des matières éjectées.

Les planètes en héliocentrique

- Le 5 juillet, à 16h09, Terre carré Uranus (14e CAP/BEL) ; latitude Uranus -0°40’ (monte). En géocentrique, le carré Soleil-Uranus se produit le 8.

- Le 6 juillet, à 6h43, latitude Sud maximale pour Mercure : 7°0’18’’ (au Sud du plan de l’écliptique - notation -7°0’18’’ - c’est la valeur de l’inclinaison de l’orbite de Mercure sur l’écliptique) ; longitude 318°30’ (19e VER - invariable sauf l’avance de l’axe des noeuds : 1°11’ par siècle pour Mercure).
- Mais en géocentrique, c’est le 28 juin à 10h25 que Mercure a atteint sa latitude Sud maximale : -4°38’ à la longitude 84°46’ (25e GEM). C’est une question de points de vue relatifs. Le schéma ci-dessous permet de visualiser que pour un astre (a) situé entre le Soleil et la Terre, l’angle qu’il fait au plan de l’écliptique (sa latitude) varie selon sa distance au centre considéré : soit Soleil, soit Terre.

PNG - 66.7 ko
latitude écliptique de deux astres
« a » (en rouge) et « b » en vert. La latitude hélio est notée « h » ; la latitude géo est notée « g ». L’angle – donc la valeur de la latitude - diffère selon le point de vue.

- Le 9 juillet à 9h09, Mercure entre dans le signe des Poissons. Longitude 330°. Elle y reste jusqu’au 16 juillet.

- Le 10 juillet à 20h55, Mercure conjoint Neptune (6e POI) ; latitude Neptune -0°43’ (descend) ; Mercure -6°41’ (monte).

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 21h37 le 5 juillet et à 21h34 le 12. Il se lève 6h14 le 5 juillet et à à 6h19 le 12.
- Pour approximativement la même latitude, retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest. Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE.

- La durée du crépuscule diminue légèrement. Fin et début du crépuscule astronomique (= durée de la nuit noire en l’absence de la Lune) le 5-6 juillet pour notre latitude (44°36’N) : 0h04 - 3h48 ; le 11-12 : 23h57-3h57. Il est d’autant plus long que la latitude Nord est élevée.

- La Lune gibbeuse croissante envahit la nuit, de plus en plus tard après la mi-nuit.

- En cette période autour du solstice d’été, et ce d’autant plus longtemps que l’on se trouve proche du pôle, il peut être encore possible d’observer des nuages noctiluques. Voir spaceweather du 3 juillet.

JPEG - 313.8 ko
nuages noctiluques du 4 juillet
sur astrosurf

Le ciel à la mi-nuit

Au Sud, l’Aigle est à l’honneur
GIF - 330.5 ko
Le ciel au minuit vrai côté Sud 12 juillet
1h57

Au Nord, Céphée approche de sa culmination alors que la Grande Ourse descend vers le sol.

GIF - 285.7 ko
Le ciel au minuit vrai côté Nord 12 juillet
1h57

- Images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.

JPEG - 984.8 ko
VdB123, une nébuleuse bleue
située en pleine voie lactée dans la constellation du serpent, sur astrosurf

Visibilité des planètes

Jupiter n’est plus visible


- Elle se couche vers 22h15, à la fin du crépuscule civil.
- Devant les Gémeaux (Gem) depuis le 27 juin 2013, elle arrive devant le Cancer (Cnc) le 8 juillet 2014 à 23h53 et traverse cette constellation jusqu’au 4 février 2015. Son mouvement est direct depuis le 6 mars. Elle sera rétrograde du 8 décembre 2014 au 8 avril 2015, et se retrouvera devant le Cancer du 4 février au 10 juin 2015.
- Son parcours du 1er juin 2014 au 30 juin 2015

JPEG - 99.8 ko
parcours de Jupiter
1er juin 2014-30 juin 2016

Mars

JPEG - 126.3 ko
Mars du 26 juin
sur astrosurf

- Mars se couche aux alentours de 1h30. Son éclat (magnitude 0.0 à 0.1) et son diamètre apparent (inférieur à 9 secondes d’arc) sont en diminution. Elle était à l’opposition le 8 avril ; on peut encore l’observer en début de nuit.
- Devant la Vierge depuis le 25 novembre 2013, elle traverse cette vaste constellation jusqu’au 10 août 2014. Elle s’éloigne de  Conjointe à la Lune le 6 (voir le 5 au soir) avec occultation de Mars par la Lune pour Hawaï, l’est de l’Océan Pacifique, l’ Amérique Centrale, le nord de l’Amérique du Sud ; carte

- Son mouvement est direct du 20 mai 2014 au 17 avril 2016.
- Son parcours du 1er janvier au 23 octobre 2014

GIF - 160.1 ko
parcours de Mars
du 1er janvier au 23 octobre 2014

Saturne

devant la Balance, entre les étoiles Zuben Elschemali et Zuben Elgenubi, qui marquent les deux plateaux de la figure.
- Elle s’est trouvée à l’opposition du Soleil le 10 mai et peut être encore observée en début de nuit. Elle culmine au coucher du Soleil, et se couche autour de 2h50.
- Conjointe à la Lune le 8 (voir le 7 au soir) avec occultation de Saturne par la Lune pour sud Pacifique, sud Amérique du Sud, sud-ouest de l’Atlantique ; carte
- Son mouvement est rétrograde depuis le 2 mars. Elle reprendra son mouvement direct le 20 juillet (17e SCO) et sortira de sa boucle de rétrogradation le 27 octobre.
- Son mouvement en déclinaison s’inverse le 11 juillet à 22h12, à -14°36’ (Sud) : il repart vers le Sud, préfigurant la reprise de son mouvement direct.
Son parcours devant la constellation de la Balance du 1er février au 23 novembre 2014.

GIF - 143.9 ko
boucle de Saturne
de février à novembre 2014

- L’inclinaison de ses anneaux passe de +21°0’ à +21°1’ au cours du mois de juillet. Le signe + signale l’inclinaison vers le Nord : nous observons principalement cet hémisphère depuis le 4 septembre 2009 et le Soleil l’éclaire majoritairement depuis le 10 août 2009 (saison printemps-été pour l’hémisphère Nord saturnien ; automne-hiver Sud)
- Élongation maximale de Titan à l’Est le 8 juillet à 9h12.

JPEG - 166.5 ko
Saturne et son équipe le 30 juin
image Michel Castelbou

- 

Neptune

, devant le Verseau, se lève autour de 0h et culmine à 35° de hauteur environ, autour de 5h ; elle est observable en fin de nuit (avec un instrument ), les premiers jours de cette période, entre le coucher de la Lune et le début du crépuscule astronomique

GIF - 26.8 ko
Neptune position zoom
5 juillet 3h30
GIF - 196.2 ko
Neptune localisation
5 juillet 3h30

- Son mouvement est rétrograde du 9 juin au 16 novembre 2014

GIF - 134.6 ko
Parcours de Neptune
du 10 juin au 25 novembre 2014

- 

Uranus

devant les Poissons se lève aux alentours de 1h15. Elle commence à être observable en fin de nuit, les premiers jours de cette période, entre le coucher de la Lune et le début du crépuscule astronomique .

GIF - 134.5 ko
Uranus localisation
5 juillet 3h30
GIF - 100.7 ko
Uranus zoom
5 juillet 3h30

- Son mouvement est direct du 17 décembre au 21 juillet. Son parcours du 13 décembre 2013 au 15 avril 2015

JPEG - 84.1 ko
Parcours d’Uranus
1er décembre 2013 au 15 avril 2015

Vénus

est devant le Taureau du 17 juin au 16 juillet. Elle était conjointe à Aldébaran le 2 juillet.

- Son élongation au Soleil diminue de 29° à 28° mais elle gagne encore 2 minutes (pour notre latitude) d’avance sur lui cette semaine car sa latitude écliptique remonte vers le Nord, et le Soleil, lui, retarde son lever : elle se lève à 4h16 le 5 juillet et à 4h19 le 12 soit 2 heures exactement avant lui. Son mouvement est direct du 31 janvier 2014 au 25 juillet 2015. Prochaine conjonction supérieure le 25 octobre. Ci-dessous son parcours du 1er mai au 28 août

GIF - 186.8 ko
Vénus - parcours 1er mai-28 août
2014

- Elle s’éloigne de la Terre : distance 1,42 à 1,46 UA. Elle est en phase gibbeuse croissante, bientôt pleine. Sa portion éclairée augmente de 87% à 89% ; son diamètre apparent, environ 11 secondes d’arc, diminue ; magnitude -3.9. Voir les phases de Vénus sur Wikipedia.

GIF - 228.2 ko
10 juillet 5h15
Vénus et Mercure

Mercure visible à partir du 10 juillet

- Elle est astre du matin depuis sa conjonction inférieure au Soleil le 20 juin, et devient visible à partir du 10 juillet.
- Son élongation augmente jusqu’au 12 juillet où elle atteint son maximum à l’Ouest du Soleil à 20h22 : 20°55’ - longitude 89°35’ (30e GEM).
- Son éclat augmente rapidement (magnitude +1.1 à +0.2) ; elle se lève 1 heure 1 minutes avant le Soleil le 5 juillet et 1 heure 22 minutes avant lui le 12.
- Devant le Taureau depuis le 21 juin, elle a repris son mouvement direct le 1er juillet. Elle revient devant Orion (où elle se trouvait précédemment) le 10 juillet à 14h23 et sortira de sa boucle de rétrogradation le 16 juillet.

GIF - 161.5 ko
Mercure - parcours 20 mai - 16 août
2014

- Elle s’éloigne de la Terre : distance 0,57 à 0,88UA.
- Prochaine conjonction supérieure le 8 août.

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

A l’opposition
- Le 7 juillet (103) Hera, devant le Sagittaire (Sgr), magnitude 10.8
- et (230) Athamantis, devant l’Aigle(Aql), magnitude 10.3
- Le 8, (54) Alexandra, devant le Sagittaire (Sgr), magnitude 10.1

JPEG - 102.8 ko

Cérès et Vesta
- Le 5 juillet à 14h32, conjonction géocentrique en longitude entre la planète naine Cérès (m 8.4) et la petite planète (astéroïde) Vesta (m 7.1) devant la Vierge ; Vesta se trouve 0°9’ au Sud de Cérès ; à voir dès la fin du crépuscule aux jumelles à moins de 2° sous zeta Virginis (Heze m 3.4).

GIF - 96.2 ko
Cérès et Vesta le 4 juillet

Lune conjoint
- (4) Cérès, m 8.6, devant la Vierge (Vir), le 6 juillet à 6h31 dans le plan écliptique (23e BAL), la planète naine 7°28’ au Nord et à 11h59 dans le plan équatorial Δ -7°44’.
- (4) Vesta, m 7.3, devant la Vierge (Vir), le 6 juillet à 6h37 dans le plan écliptique (23e BAL), l’astéroïde 7°18’ au Nord et à 12h00 dans le plan équatorial Δ -7°34’.

JPEG - 76.9 ko

- (134 340) Pluton, m 14, devant le Sagittaire (Sgr), le 12 juillet à 0h48 dans le plan écliptique (13e CAP), la planète naine 2°18’ au Sud et à 1h08 dans le plan équatorial Δ +2°19’.

JPEG - 105 ko
la Lune le 12 juillet
permet de repérer la position de Pluton
GIF - 139 ko
parcours de Pluton du 1er février 2013 au 1er février 2015

Petits rendez-vous célestes
- Le 7 juillet, l’astéroïde (18) Melpomène , magnitude 10.4 à moins de 1,7° au Nord de Regulus (alpha Leo), l’étoile principale de la constellation du Lion

JPEG - 73.1 ko

- Dans le champ du coronographe Lasco C3
- (9) Iris du 26 mai au 15 juillet

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [2]
- Essaims majeurs
- Le 10 juillet à 2h15 , maximum des Pégasides - Pégase - actif du 7 au 13 juillet ; taux horaire zénithal 3 ;

Et aussi :
- Sagittarides - Sagittaire - actif du 15 avril au 15 juillet ; maximum le 20 mai
- alpha Capricornides - Capricorne - actif du 3 juillet au 15 août ; maximum le 29 juillet
- Phoenicides de juillet - Phoenix - Hémisphère Sud - actif du 10 au 16 juillet ; maximum le 13 juillet
- delta Aquarides Sud - Verseau - actif du 12 juillet au 19 août ; maximum le 27 juillet

Essaims mineurs - maximums :
- le 8 juillet, 3h, gamma Phoenicides (Phoenix - HS - actif du 24 juin au 18 juillet).

COMETES

Observables visuellement :
- C/2013 UQ4 (Catalina) qui passe au périhélie le 5, devient une cible intéressante : elle arrive devant le Dragon qu’elle traverse rapidement en direction du Bouvier ; mesurée à magnitude 10.6 le 26 juin, elle devrait atteindre la magnitude 7 dans le courant de ce mois.

- 2012 K1 PanSTARRS disparaît ; toujours à magnitude 8.0 (28 juin), elle passe devant la tête du Lion en direction de celle de l’Hydre, se rapprochant donc du Soleil. Elle redeviendra visible cet automne, en bonnes conditions d’observation dans l’hémisphère Nord, prévue à magnitude 6 ou 7.

- C/2012 X1 (LINEAR) qui défraie la chronique depuis le 22 octobre dernier où elle a connu un important sursaut d’éclat, disparaît également ; elle s’enfonce sous le Poisson Austral, allant vers la Grue et n’est plus observable dans l’hémisphère Nord.

- Quant à C/2014 E2 ( Jacques ), au périhélie le 2 juillet, actuellement entre les Gémeaux (Gem) et le Cocher (Aur), elle n’est pas visible car encore trop proche du Soleil ; elle a été mesurée le 21 juin sur les images de SOHO à magnitude 7.5. On l’attend à magnitude 6 environ pour sa réapparition dans le ciel matinal en deuxième moitié de ce mois de juillet, dans des conditions qui deviendront excellentes dans l’hémisphère Nord (invisible dans l’HS jusqu’en septembre).

Au périhélie
- Le 5 juillet, C/2013 UQ4 Catalina, m 8

- Le 11 juillet, 75D Kohoutek.

- Le 11 juillet, 72P Denning-Fujikawa, m 16

- Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

SELECTION DECOUVERTES et PUBLICATIONS

- Les Astronews du 30 juin 2014
- La lettre du guide du ciel n°88 (1er juillet 2014)
- La Lettre d’information de l’IMCCE de juillet - n°103

Rappels
- Astronomie, photos, dessins, comptes rendus, le blog de Manu du Tarn - planétarium de Montredon Labessonie

- Le ballet des coïncidences, Opéra conditionaliste de Jean Pierre NICOLA [3]

- Offre de souscription pour le « calendrier » luni-solaire paléolithique de Sergeac décodé. Lecture de l’os de renne aurignacien en faisant uniquement appel à l’astronomie archaïque de nos ancêtres paléolithiques. Disponibilité prévue fin mai 2014. De Chantal Jègues – Wolkiewiez docteur ès Lettres et Sciences Humaines. Préface de Gérard Jasniewicz, Astronome à Montpellier.

PDF - 157.1 ko

- Observation et dessin en astronomie

- Space Weather, le célèbre site américain pourvoyant les données de l’activité solaire et aurorale existe maintenant en français http://www.spaceweatherlive.com/fr
- Fil d’actu de Ciel et Espace

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE
- Suivre Rosetta : la sonde Rosetta, envoyée en 2004 en direction de la comète Churyumov-Gerasimenko et suivie par le CNES, a amorcé son réveil le 20 janvier dernier ; Philae, son atterriseur s’est réveillé le 28 mars ; il est prévu qu’elle soit dans le voisinage de la comète en juillet et que Philae s’y arrime en novembre.
Une animation interactive
- La fin de Vénus Express
- Suivre [Curiosity sur Mars ! Voir site de la NASA
- Suivre Cassini autour de Saturne

UTILE

- Convertisseur de calendriers
-  Redéfinition de l’Unité Astronomique, distance moyenne en la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve le 3 avril
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

GIF - 241.5 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

ATTENTION ! LES HEURES SONT EN HEURE LEGALE FRANCAISE depuis le 1er janvier 2014

UTC - Universal Coordinated Time - Temps Universel Coordonné = heure légale d’hiver - 1 heure / heure légale d’été - 2 heures

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel.

[2Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO

[3père du RET fondateur de l’école d’astrologie conditionaliste



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 5 au 12 juillet 2014
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil