dans ce site

ZODIAC

Du 27 Septembre au 4 Octobre 2011

Première phase de la première Lune d’Automne


samedi 24 septembre 2011

De la Nouvelle Lune le 27 septembre à 11h08 UT au Premier Quartier le 4 octobre à 3h15 UT
Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 120.1 ko

La Lune au fil des jours et des nuits

Elle marque les signes de Balance à Capricorne, devant les constellations Vierge à Sagittaire. Premier croissant nettement visible à l’œil nu le 29 ; de jour en jour, elle se lève de plus en plus tôt dans l’après midi, de plus en plus vers le Sud ; sa course dans le ciel est de plus en plus basse. Nimbée de sa lumière cendrée jusqu’au 2.

-  Nouvelle Lune le 27 à 11h08 UT à 4° précisément du signe de la Balance . Distance : 357 897 km soit 56,11 rayons terrestres.

- Le 27, conjointe à Mercure à 9h08, dans le plan écliptique, à 6°46’ au Sud de la planète, peu avant la Nouvelle Lune et à 13h55 dans le plan équatorial, soit peu après. (écart en latitude 6°19’ ; en déclinaison 6°49’). Invisible.

-  Le 28,
- au périgée
à 1h02 – 357 555 km soit 56,06 rayons terrestres (au 13ème degré du signe de la Balance).

- Une succession de conjonctions :
-  à Vénus ; à 6h33 dans le plan écliptique, la planète 5°24’ au Nord ; à 10h19 dans le plan équatorial (Δ en déclinaison 5°44’),
-  à Saturne ; à 9h37 dans le plan écliptique, la planète 6°33’ au Nord ; à 13h47 dans le plan équatorial (Δ en déclinaison 6°57’).
- Rien de tout cela n’est visible. En revanche, après celle à Mercure, avant et après la NL le chassé croisé de la chronologie de ces conjonctions entre les plans équatorial et écliptique est assez remarquable. Et, cerise sur ce gâteau, s’y intercale également une conjonction
- à l’astéroïde (3) Junon
 : à 13h19 le plan écliptique, Junon 10°2’ au Nord ; à 19h39 dans le plan équatorial (Δ en déclinaison 10°36’).
Ci-dessous position des astres de ce regroupement, invisible (image sans l’atmosphère)

GIF - 110.5 ko

- Et au soir, apparition du premier croissant, de 2,65 %, le plus jeune de la lunaison, qui ne sera peut être visible qu’à l’aide d’un instrument, 30h43m après la Nouvelle Lune.
- Il est conjoint à l’étoile Spica - alpha de la Vierge (24ème degré du signe de la Balance), celle-ci se trouvant 2°22’ au Nord. La conjonction a lieu à 19h48 dans le plan équatorial Δ 2°5’.
- Voici où il se localise par rapport au soleil couchant ; il faut le saisir dans l’instant qui suit le coucher du soleil ou attendre le lendemain pour le voir à l’œil nu, car le 28, dans le ciel de notre latitude, Soleil et Lune sont au même degré de hauteur. Voir page spéciale PGJ sur les très fins croissants de Lune

GIF - 283.4 ko

- Le 1er octobre, conjointe à Antarès à 20h21 dans le plan équatorial et à 21h22 dans le plan écliptique. L’étoile (alpha du Scorpion) se situe environ 4° au Sud gros croissant de Lune.

GIF - 257.9 ko

- Libration maximale en longitude le 4 (L = 7.55°) : remarquer la région de la plaine murée d’Hécatée (Hécataeus) qui s’éloigne du limbe sud-est.

JPEG - 163.8 ko

- Premier Quartier le 4 Octobre à 3h15 UT (11ème degré du signe du Capricorne) ; distance : 382 427 km soit 59,96 rayons terrestres ; diamètre apparent : 31,2 minutes d’arc.

Le Soleil

- Il est dans le signe de la Balance depuis l’ équinoxe, (le 23 à 9h06 UT).
- Devant la constellation de la Vierge depuis le 17.
- Le 28, il passe au carré de Pluton (à 9h36, 5°BAL/CAP) et il est conjoint à Mercure à 20h15.

Les planètes

- En géocentrique
-  Mercure est dans le champ du champ du coronographe Lasco C3 du 19 Septembre au 10 Octobre
- Le 27, elle se trouve conjointe à la Lune et opposée à Uranus.
- Elle passe en déclinaison Sud le 27 à 17h08.
- Le 28, à 20h15, elle passe en conjonction supérieure au Soleil . C’est donc, en héliocentrique, une opposition Terre/Mercure.
- Dans le ciel, c’est invisible mais l’on peut visualiser la configuration sans le sol ni la lumière solaire.

GIF - 122 ko

Cette conjonction a lieu dans l’alignement de l’étoile Zaniah (η -eta Virginis). A 13h15, l’étoile et la planète sont séparées d’une minute d’arc seulement. Zoom sans la lumière solaire.

GIF - 69.9 ko

-  Vénus et Saturne sont en conjonction le 29 à 23h41 dans le plan écliptique et le 30 à 11h00 dans le plan équatorial. Saturne est au Nord de Vénus, Δ2°17’ en latitude, 2°24’ en déclinaison. (Elles étaient conjointes en héliocentrique le 20 à 2h54 ; voir Ephebdo précédent)
- Vénus est conjointe avec l’étoile Spica (alpha de la Vierge) le 3 à 9h36 dans le plan équatorial, l’étoile 3,2° au Sud de la planète ; et le 4 à 9h36 dans le plan écliptique (au 24ème degré du signe de la Balance). Rien de tout cela n’est visible car tout près du Soleil.
- Saturne aborde le champ du coronographe Lasco C3 à partir du 4, par l’Est ; elle y restera jusqu’au 23 octobre (donc absolument invisible dans le ciel) et y côtoiera Mercure le 7.

- Rétrogrades  :
- Neptune du 3 juin au 9 novembre
- Uranus du 9 juillet au 10 décembre
- Jupiter du 30 août au 25 décembre

- Aspects interplanétaires en géocentrique, autres que ceux mentionnés dans la fiche Ephebdo (sauf les aspects Lune-planètes, consultables dans les éphémérides)
- Dans le plan écliptique :
- le 28, à 14h26, Lune carré Pluton (5e BAL-CAP) ;
- le 29, à 7h28, Mercure sextil Mars (7e BAL-LIO) ;
- le 30, à 6h45, Soleil sextil Mars (7e BAL-LIO) ;
- le 1er, à 18h32, Lune sextil Soleil (9e SAG-BAL) ;
- le 3, à 5h22, Mars carré Jupiter (8e LIO/TAU)

- Dans le plan équatorial (parallèles // et contre parallèles # de déclinaison :
- le 28, à 2h00, Mercure # Uranus (0°17’ S / N)
- le 2 à 1h03, Soleil // Mercure (3°22’ S) ; à 18h06, Mars # Pluton (19°10’ N / S)

- En héliocentrique
- Vénus opposé Jupiter le 28 septembre à 5h36 (3e SCO/TAU)
- Mercure conjoint Saturne’ le 2 octobre à 19h31 (20eBAL)

Dans le ciel nocturne

-  Vénus et Saturne sont devant la Vierge ; Saturne, qui se couche de plus en plus tôt après le soleil (29mn le 4) n’est plus visible et Vénus ne l’est pas encore vraiment : elle se couche aussi 30 minutes environ après le Soleil. Encore un tout petit peu de patience avant de la voir émerger nettement dans les lueurs crépusculaires.

-  Neptune (magnitude 7.8) devant le Verseau, culmine vers 21h15 UT et se couche vers 2h30 UT. Par ces nuits sans Lune, il est intéressant de la repérer

GIF - 226.7 ko

-  Uranus (magnitude 5.7), devant les Poissons, à l’opposition du Soleil le 26 (voir Ephebdo précédent) est en excellentes conditions d’observation tant que la Lune n’est pas là ; on peut même par un ciel parfait le détecter à l’œil nu. Elle se lève au coucher du Soleil, culmine au milieu de la nuit et se couche au lever du Soleil. Sa position le 1er.

GIF - 239.9 ko

- Appréciez le pas lent des deux planètes lointaines devant leur fond d’étoiles en comparant avec les vues des précédents Ephebdo.

-  Jupiter , devant le Bélier, se trouve toujours sous les deux étoiles principales de la constellation, Hamal et Sheratan. Elle se lève de plus en plus tôt, vers 18h45 UT, soit 1h15m après le coucher du soleil le 27 et 1h 3mn le 4. Elle s’élève de plus en plus majestueusement dans le ciel et culmine à environ 60° de hauteur vers 1h30 UT ; magnitude : -2.9.
- Le 1er, vers 23 heures légales, apprécier avec un instrument le rapprochement apparent serré entre Io et Europe à l’Ouest de la planète. Dans le champ, on voit également une étoile de magnitude 8.

GIF - 16 ko

-  Mars , est devant le Cancer depuis le 15 septembre ; il traverse l’amas de la Crèche (amas ouvert M44) du 30 septembre au 2 octobre ; beau spectacle à voir en fin de nuit ; avec un instrument, apprécier le contraste du petit disque rouge de la planète sur fond de tapis d’étoiles. Son diamètre apparent augmente (5,3 minutes d’arc) ; sa magnitude aussi 1.4. Elle présente un disque gibbeux à 90%. Comment cela se fait-il alors que l’orbite de Mars est extérieure par rapport à celle de la Terre ? Ci-dessous image d’amateur du 30 octobre 2009, lors d’un tel rapprochement. Cherchez les différences !

JPEG - 37 ko

-  Mercure , devant la Vierge, en conjonction supérieure au Soleil le 28, est invisible. Il va être de retour dans le ciel du soir mais dans des conditions défavorables à son repérage.

- Suivre les observations de la commission des planètes sur le site de la Société Astronomique de France

- Mira de la Baleine, prototype des étoiles variables à longue période, est visible en ce moment. Son éclat passe de magnitude 3 à 10 sur une période de 322 jours. Elle n’est donc visible à l’œil nu que durant une petite partie de cette période et c’est en ce moment (maximum autour du 16 septembre). Elle culmine à une quarantaine de degrés de hauteur vers 2h UT. Elle passe du maximum au minimum d’éclat en 210 jours et du minimum au maximum en 120 seulement. Son prochain maximum aura lieu vers le 19 août 2012.

GIF - 270.7 ko

- La lumière zodiacale est visible le matin.
Les périodes de Nouvelle Lune et de début de lunaison d’août à novembre sont favorables à l’observation de la lumière zodiacale dans le ciel matinal. Il faut la chercher au-dessus de l’horizon Est, plus d’une heure avant le début de l’aube. C’est un long fuseau en pointe, de 20° environ de large à la base, qui monte jusqu’à 40° voire 60° de hauteur le long de l’écliptique. En ce moment, elle est devant les constellations (de bas en haut) du Lion aux Gémeaux

JPEG - 199.7 ko

- Source image

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

- Piscides (1-30 septembre).
- Delta Aurigides (18 sept – 10 oct)
- Orionides (2 oct – 7 nov)
- Taurides Nord et Sud (25 sept -25 nov)

La semaine prochaine, le bref essaim des Draconides est attendu avec un fort taux de météores.

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES

Toutes vos recherches satisfaites sur le site officiel du Minor Planet Center

A l’opposition (du Soleil)
- Le 29, (13) Egeria (magnitude 10.5). Devant la Baleine

Conjoint Lune
- le 27 à 12h37, (7) Iris avec occultation visible sud Amérique du Sud et Antarctique ; carte
- le 28, (3) <A NAME="LunJun "> Junon </A>

COMETES

Observables visuellement. Voir aerith.net
- C/2009 P1 Garradd entre Hercule et Ophiucus ; magnitude mesurée le 14 septembre : 7 ; elle devrait se maintenir entre m6 et m8, pour longtemps en 2011 et 2012 et en bonnes conditions d’observation dans l’hémisphère Nord. Générez ses éphémérides sur le site du Minor Planet Center (MPC).
- C/2010 G2 ( Hill ) plus brillante que prévu ; magnitude 10, mesurée le 7 septembre ; visible jusqu’au printemps prochain, son éclat diminuant lentement ; devant le Lynx. Sur le site du MPC
- 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova devant le Lion devient possiblement observable en toute fin de nuit ; elle est passée très près de la Terre (0,1 UA) ; magnitude 7.5, mesurée le 15 septembre. Son éclat devrait décroître lentement.

- C/2010 X1 Elenin qui devait devenir visible à l’œil nu en fin de nuit au mois d’Octobre, ne le sera finalement pas : elle a atteint la magnitude 8.1 mi-août mais son éclat a diminué très rapidement et elle est devenue très diffuse. Vue par le satellite STEREO à magnitude 12-13 le 14 septembre, elle est dans le champ du champ du coronographe Lasco C3 du 23 au 29 septembre (où elle s’est trouvée conjointe à Vénus et Mercure). Son noyau se désintègre et elle disparaît. Espérons que les rumeurs infondées à son sujet en feront autant !

- Pour les autres comètes, voir ici

Au périhélie
- Le 28, 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova ; observable ; voir ci-dessus
- Le 29, 48P/Johnson ; magnitude 14, entre Sagittaire et Capricorne ; observable

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Le 1er octobre, la sonde Cassini survole le pôle Sud d’Encelade (satellite de Saturne).
Tous les détails de la mission Cassini sur le site officiel

CALENDRIERS

- Le 29, 1 Tisseri, premier jour de l’année 5772 du calendrier hébraïque.

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- Astronomie Magazine, le magazine de l’astronomie pratique. Sommaire d’octobre
- Les éphémérides et activités du club Vega

VOTRE EPHEBDO

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Merci de votre soutien à la publication d’Ephebdo

++++++++++++++



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 27 Septembre au 4 Octobre 2011
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil