dans ce site

ZODIAC

Du 3 au 9 décembre 2013

Première phase de la troisième Lune d’Automne


samedi 30 novembre 2013

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]

...

De la Nouvelle Lune le 3 décembre à 0h22 UT au Premier Quartier le 9 à 15h11 UT.

- Première phase de la troisième Lune d’Automne.

Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable

Heures en temps universel sauf indication.

En bref ...

La Lune
- Elle marque les signes de Sagittaire à Poissons.
- Elle passe de la constellation d’ Ophiuchus (Oph) à celle des Poissons (Pis) .

- La Lune est à sa déclinaison Sud maximale pour la Nouvelle Lune ; un très fin croissant est possible à voir le 3 au soir. Puis il grossit et prolonge sa présence de soir en soir. Au périgée le 4 et conjointe à Pluton ; conjointe à Vénus le 5 et à Neptune le 8.
- Le Soleil est dans le signe du Sagittaire devant la constellation d’Ophiuchus.
- Jupiter, Uranus rétrogrades
- Vénus brille le soir ; Jupiter se lève en début de nuit ; Mars en milieu de nuit ; en fin de nuit Saturne affirme son apparition alors que Mercure s’estompe.

Au fil des jours et des nuits …

Mardi 3 décembre 2013


- L’astéroïde (511) Davida à l’opposition du Soleil.

Nouvelle Lune à 0h22 UT

11e degré du signe du Sagittaire ; distance : 361 797 km soit 56,72 rayons terrestres. Diamètre apparent 33,0 minutes d’arc.

.

- A 13h (UT), le croissant primeur de cette lunaison, théoriquement observable avec un instrument près de 15 heures après la Nouvelle Lune, est pour le lieu situé par 11° Nord 64° Est (nord océan Indien). Voir les très fins croissants de Lune

- A 16h35, la Lune atteint sa déclinaison Sud maximale : 19°33’ auSud du plan de l’équateur céleste (notation -19°33’). Longitude écliptique 261°9’ (22e SAG). Elle culmine au plus bas dans l’hémisphère Nord (aux alentours de 12h20 UT) à environ 25° pour notre latitude.

- A 16h36, Mercure sextil Mars dans le plan écliptique (géocentrique - 28e SCO/VIE).

- Premier croissant de cette lunaison, théoriquement visible seulement à l’aide d’un instrument pour notre localisation à 16h50 (UT), soit 16 heures et 38 minutes après la Nouvelle Lune : de 0,8% ; azimut 238°, hauteur 2°, le Soleil étant à 6° sous l’horizon ; il se couche à 16h59 (9 minutes plus tard) - soit 17h59 heure légale pour notre localisation, azimut 241°. Longitude écliptique 22e SAG.

GIF - 320.1 ko

Mercredi 4 décembre


- A 0h51, la Lune arrive devant la constellation du Sagittaire (Sgr)

- A 6h50, la Lune entre dans le signe du Capricorne Lg 270°

- A 10h09, la Lune passe au périgée : au plus près de la Terre à 360 067 kilomètres environ, soit 56,45 rayons terrestres ; diamètre apparent : 33,3 minutes d’arc . Longitude 272°4’ (3e CAP).

- Aux alentours de 17h (18h légale), apprécier le fin croissant lunaire de 4,7%, le premier sûrement visible à l’oeil nu. Pour notre localisation, il se couche à 18h05 , azimut 242° sous l’éclat rutilant de Vénus

GIF - 337.9 ko

- A 23h19, La Lune est conjointe à la planète naine (134 340) Pluton asterconjlun dans le plan écliptique.

Jeudi 5 décembre


- L’astéroïde (505) Cava à l’opposition du Soleil.

- A 13h31, Lune opposé Jupiter dans le plan écliptique (géocentrique - 20e CAP/CAN).

- A 13h52, Mercure entre dans le signe du Scorpion en héliocentrique .

- A 20h42, Mercure entre dans le signe du Sagittaire en géocentrique (Lg 240°).

- A 21h45, la Lune conjoint Vénus dans le plan écliptique (25e CAP), la planète, 7°31’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu le 6 à 0h03 Δ +7°40’. A suivre et contempler du 4 au 6 ; d’un soir à l’autre, le croissant de la jeune Lune escalade le ciel par rapport à Vénus : le 4, une heure et demie après le coucher du Soleil, il se presse contre l’horizon sud-ouest, le 5 (image ci-dessous), il est à la hauteur de Vénus et le 6, il la domine.

GIF - 366.1 ko

Vendredi 6 décembre


- L’astéroïde (64) Angelina à l’opposition du Soleil.

- A 0h03, Lune conjoint Vénus dans le plan équatorial, voir A HREF="#LunVen">ci-dessus

- A 6h54, la Lune entre dans le signe du Verseau Lg 300°

- A 8h20, la Lune arrive devant la constellation du Capricorne (Cap)

- Ce soir, appréciez l’éclat de Vénus qui atteint son maximum : magnitude -4.7.

GIF - 378 ko

- A 21h10, Mercure arrive devant la constellation du Scorpion (Sco)

- A 21h21, la Lune arrive devant la constellation du Verseau (Aqr)

- A 21h32, Mercure carré Neptune dans le plan écliptique (géocentrique - 3e SAG/POI).

Samedi 7 décembre

- A 3h04, Mercure en parallèle de déclinaison Sud avec Pluton dans le plan équatorial (-20°15’ ).

- A 8h04, Lune sextil Soleil dans le plan écliptique (géocentrique - 16e VER/SAG).

- A 17h35, la Lune arrive devant la constellation du Capricorne (Cap)

- libration minimale en latitude pour la Lune (B = -6,65°) : aux alentours de 19h, elle dévoile son Sud au maximum et permet d’admirer le lever du Soleil le long du terminateur, plus particulièrement sur Hercules, Posidonius, Gutenberg , Fracastorius, Piccolomini et Fabricius.

GIF - 157.3 ko

- A 20h42, Mars entre dans le signe de la Balance en géocentrique (Lg 180°).

Dimanche 8 décembre


- A 1h05, la Lune arrive devant la constellation du Verseau (Aqr)

- A 6h35, la Lune entre dans le signe des Poissons . Lg 330°

- A 13h15, la Lune conjoint Neptune dans le plan écliptique (3e POI), la planète, 5°20’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 16h45 Δ +5°38’. Repérer la position de Neptune dans l’éclat lunaire.

GIF - 193.4 ko

Lundi 9 décembre


- A 7h32, la Lune arrive devant la constellation des Poissons (Pis)

Premier Quartier à 15h11 UT

18e degré du signe des Poissons ; distance : 376 863 km soit 59,09 rayons terrestres ; diamètre apparent : 31,7 minutes d’arc.

- A 21h43, la Lune traverse le plan équatorial : elle passe en déclinaison Nord ; sa déclinaison est égale à 0° ; Ascension droite 23h 21m. Longitude écliptique 351°24’ (22e POI).

Le Soleil

- Dans le signe du Sagittaire du 22 novembre au 21 décembre .
- On approche de la fin de la saison d’automne pour l’hémisphère Nord et de printemps pour l’hémisphère Sud. Les saisons. Thème des 4 référentiels et petit topo sur le thème héliocentrique de l’automne.
- La durée du jour diminue encore mais beaucoup moins vite : il perd 1 minute le soir et 6 minutes le matin entre le 3 décembre et le 9 (soit 7 minutes en 6 jours) pour notre latitude.

- Bien que nous ne soyons pas encore au solstice, nous assistons, comme tous les ans, aux couchers du Soleil les plus précoces de l’année
- du 1er au 14 décembre pour la latitude 40° Nord : 16h35
- du 7 au 12 décembre pour la latitude 45° N : 16h18
- du 8 au 15 décembre pour la latitude 50° N : 15h58

JPEG - 91.9 ko
L’équation de temps
et les facteurs qui la conditionnent.

C’est un effet de l’équation de temps  : à cette période de l’année, le midi vrai est en avance sur le midi moyen. Quelques liens pour comprendre ce qu’est l’équation de temps : - IMCCE, - Mintaka, - CLEA et - techno-science et encore celui-ci.

JPEG - 155.2 ko
Analemne
Dessin formé par le soleil vrai au midi moyen en un an. APOD 21 12 2008

- Devant la constellation d’Ophiuchus (Oph) depuis le 29 novembre, il traverse cette constellation en direction du Sagittaire jusqu’au 18 décembre.
- Un peu d’info sur la constellation d’Ophiuchus, invisible en ce moment .
- Sur l’image ci-dessous, la position du Soleil devant les constellations, jour après jour du 22 novembre au 21 décembre (signe du Sagittaire).

GIF - 109.7 ko

- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais).

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : l’amas globulaire Messier 80 du 21 novembre au 5 décembre ; l’étoile Antarès (alpha Scorpii) et l’amas globulaire Messier 4 (qui se trouve juste en-dessous) du 25 novembre au 8 décembre.

Les planètes en héliocentrique

- Le 5 , Mercure entre dans le signe du Scorpion à 13h52. Longitude 210°. Elle y reste jusqu’au 15 décembre.

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 16h10 (UT) le 3 décembre et à 16h09 le 9. Il se lève à 7h12 le 3 décembre et à 7h18 le 9.
- Pour approximativement la même latitude, retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest. Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE.

- La Lune, en croissant de plus en plus gros, se couche de plus en plus tard après la tombée de la nuit.

Jusqu’au 13 décembre, la lumière zodiacale est possible à voir dans un ciel limpide et épargné par la pollution lumineuse ; elle est visible le matin avant l’aube, au-dessus de l’horizon Est-sud-est, devant la Vierge et le Lion.

Le ciel à minuit vrai (0h41 légales pour notre localisation) le 9 décembre.

- Au Sud, le Lièvre, Orion et le Cocher sont proches de leur culmination (Rigel culmine à la mi-nuit le 9-10.)

GIF - 260.4 ko

- Au Nord , le Dragon à sa culmination inférieure ; le Cygne plonge sous l’horizon tandis que le Lion se lève.

GIF - 250.4 ko

Visibilité des planètes

- Vénus se couche 2 heures 51 minutes après le Soleil le 3 décembre et 2 heures 48 minutes après lui le 9. Ses conditions de visibilité sont au top pour cette saison vespérale ; elle atteint son éclat maximal (magnitude -4.7) le 6 décembre. Avec des conditions atmosphériques excellentes, on peut même saisir en photo les ombres qu’elle engendre. Ensuite, l’augmentation de son diamètre apparent (42 secondes d’arc) ne compense plus la diminution de sa fraction éclairée (environ 25%) et elle va se rapprocher rapidement du Soleil : elle se trouvera en conjonction inférieure au Soleil le 11 janvier. Admirer cette semaine son dernier croissant (avec un instrument) : il s’affirme dans un ciel plus sombre, une heure durant après la fin du crépuscule astronomique.
- Conjointe à la Lune le 5 , elle est devant le Sagittaire depuis le 1er novembre et s’y promène jusqu’à début mars 2014 (avec une petite incursion devant l’Ecu de Sobieski fin janvier) en raison de sa rétrogradation du 21 décembre au 31 janvier. Ci-dessous son parcours du 10 octobre au 25 décembre.

JPEG - 98.2 ko
Vénus 10oct-25dec 2013

- Elle était hors-limites zodiacales Sud depuis le 10 octobre (au-delà de la déclinaison maximale du soleil au solstice) ; elle rentre dans l’avenue du zodiaque le 7 décembre.

- Neptune, devant le Verseau culmine - à 35° de hauteur environ - dans l’heure qui suit le coucher du Soleil et se couche aux alentours de 22h30. Son mouvement est direct depuis le 13 novembre ; observable en début de nuit, en conditions correctes jusqu’au 6. Conjointe à la Lune le 8. Visionner son déplacement au cours du mois de décembre

GIF - 44.7 ko
Neptune 30 nov 2013
GIF - 123.4 ko
Neptune-repérage
31 décembre 2013

- Uranus devant les Poissons, culmine vers 19h20, à 48° de hauteur pour notre latitude et se couche vers 1h40. Rétrograde du 17 juillet au 17 décembre. Observable en début de nuit, en conditions correctes jusqu’au 8. Apprécier son déplacement au cours du mois de décembre

GIF - 52.8 ko
Uranus 30 novembre 2013
GIF - 22.8 ko
Uranus 31 décembre
repérage - zoom

- Jupiter, devant les Gémeaux (Gem) depuis le 27 juin, est rétrograde depuis le 7 novembre. Elle se lève aux alentours de 18h30 (19h légales) et se trouve à sa culmination (68°) aux alentours de 2h15. De plus en plus propice à l’observation. Son éclat (m-2.6) va en augmentant ainsi que son diamètre apparent (45 secondes d’arc).

GIF - 364.2 ko
Jupiter - son parcours 2013-2014
devant la constellation des Gémeaux 1er juin 2013 - 26 juillet 2014

- Phénomènes des satellites : voir fiche ephebdo. A noter que nous pouvons actuellement assister à des phénomènes avec Callisto, le plus éloigné des 4, ce qui n’est le cas que par périodes, ainsi que pour Ganymède (périodes plus longues et plus fréquentes), voir ici Noter également que le passage des ombres des satellites sur la planète précède le transit du satellite devant la planète avant l’opposition de Jupiter au Soleil et qu’elle lui succède après cet évènement.
- Horaires de passage au Méridien Central de Jupiter de la Grande Tache Rouge

Milieu de nuit : Mars
- Mars
- Devant la Vierge depuis le 25 novembre. Elle va séjourner devant cette vaste constellation jusqu’au 10 août 2014 en raison de sa rétrogradation du 1er mars au 20 mai 2014.
- Elle se lève aux alentours de 0h40 (1h40 légale) et se trouve à sa culmination, à près de 50° de hauteur à l’aube. Son éclat augmente (magnitude 1.3) ainsi que son diamètre apparent (5,8 secondes d’arc). Elle devient en décembre un des astres ponctuels les plus brillants de la voûte céleste hivernale.

GIF - 206.2 ko
Repérer Mars et Saturne dans le ciel du matin
9 décembre 2013, 6h UT

Fin de nuit : Saturne s’affirme , Mercure disparaît
- Saturne, devant la Balance, a fait son apparition dans le ciel du matin le 20 novembre, suite à sa conjonction au Soleil du 6 novembre et escalade ramidement le ciel du matin. Elle se lève 2 heures 10 minutes avant le Soleil le 3 décembre et 2 heures 56 minutes avant lui le 9.
- L’inclinaison de ses anneaux passe de +21,3° à +22,1° au cours du mois de décembre.
- Elongation maximale de Titan à l’Ouest le 5 à 1h.

- La fenêtre de visibilité matinale de Mercure s’achève le 7 décembre. Elle se lève 1h16mn avant le Soleil le 3 décembre et 56 minutes avant lui le 9 .
- Devant la Balance (Lib) depuis le 18 novembre, elle arrive devant le Scorpion (Sco) le 6 décembre à 21h10 et traverse cette constellation jusqu’au 10 décembre.

GIF - 506.5 ko
Mercure 7 décembre 6h44 UT

- Autres images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

A l’opposition
- (511) Davida, m 9.8, devant le Taureau, le 3 décembre.
- (505) Cava, m 10.6, devant le Taureau, le 5 décembre.
- (64) Angelina, m 10.5, devant le Taureau, le 6 décembre.

Lune conjoint
- (134 340) Pluton le 4 décembre à 23h19 dans le plan écliptique (11e CAP), la planète naine 1°48’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 23h31 Δ+1°50’.
- (3) Junon le 7 décembre à 15h38 dans le plan écliptique (11e BAL), la planète naine 3°23’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 17h31 Δ+3°32.

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [2]
- Maximums
- Le 6 décembre à 9h55, Phoenicides (28 novembre-2 décembre) ; taux horaire variable.
- Le 7 décembre à 3h40, Puppides Vélides (1-15 décembre) ; hémisphère Sud ; taux horaire variable. Ces deux essaims sont principalement pour l’hémisphère Sud ; à l’heure de la culmination de leur radiant (devant le Phoenix -aux alentours de 20h, la Poupe et les Voiles -aux alentours de 3h, quelques météores peuvent raser notre horizon Sud.)

- Le 9 décembre à 2h55, Monocérotides (Licorne - 27 novembre-17 décembre). Taux horaire 2

- encore quelques
- Taurides nord (20 octobre - 10 décembre). Cet essaim est associé à la comète 2004 TG10.
chi Orionides (26 novembre - 15 décembre).
- Et aussi :
- Sigma Hydrides (Hydre - 3-15 décembre), maximum le 11.
- Géminides (4-17 décembre, maximum le 13), un des plus importants de l’année. Associé à l’astéroïde (de type apollo) 3200 Phaeton
- Leonis Minorides de décembre (Petit Lion - 5 décembre-4 février), maximum le 19 décembre.

- Essaims mineurs - maximums :
- le 5 décembre à 14h45, sigma Puppides II (HS- actif du 27 novembre au 12 décembre)
- le 6 à 14h25, zeta Puppides II (HS- actif du 2 novembre au 20 décembre)

COMETES

Au périhélie
- Le 9 décembre : 2013 PE67 m 18

Observables visuellement :
- Les extraordinaires aventures d’ISON, un vrai roman feuilleton !
Le 28 novembre, on a bien cru qu’elle était perdue à jamais !
Or, le 29, le site SpaceWeather.com titre : "Annulez les funérailles !". Elle revient à la vie ! Le 28 novembre, lors de son passage au périhélie, elle a traversé la couronne solaire et a totalement disparu des champs des cameras de la NASA et de l’ESA. On a cru qu’elle s’était intégralement désintégrée. Mais quelques heures plus tard, elle est réapparue, avec deux queues, et un éclat allant augmentant rapidement . Estimée à magnitude 2-3 le 29 novembre, elle s’éloigne maintenant du Soleil, laissant espérer , à défaut d’être visible à l’oeil nu, d’être au moins une belle cible pour les astrophotographes. Suivre cette actualité pleine de rebondissements, au jour le jour, sur http://spaceweather.com. En revanche sa trajectoire est bien toujours celle prévue et elle ne représente absolument aucune menace pour la Terre.
- Devant Ophiuchus depuis le 3 décembre, 0h, elle passe rapidement à moins de 0,5° de l’étoile Yed Prior le 6 vers 6h (à guetter avec un instrument) et arrive devant la tête du Serpent le même jour vers 12h .
- Nombreux articles susceptibles de mises à jour
- Observation d’ISON dans le champ des coronographes de STEREO et de SOHO
- Et si la comète ISON croisait la route d’une éruption solaire ?, article de Didier Jamet sur Ciel des Hommes
- Déjà mentionnés :
- La page d’ISON sur aerith.net
- (Guillaume Cannat dans sa dernière Lettre du guide du ciel.
- Page spéciale PGJ
- Article sur le le site de l’IMCCE. 3e article des astronews des Astronews.
- Video sur ISON
- Excellent article dans la lettre d’information de l’IMCCE
- Comet ISON Photo Gallery.

- C/2013 R1 ( Lovejoy, nouvelle comète qui va passer à 0,4 UA de la Terre et 0,8 UA du Soleil en novembre-décembre. Mesurée à magnitude 4.3 le 28 novembre, donc visible à l’oeil nu dans un bon ciel, elle passe au Nord du Bouvier et de la Couronne Boréale. Elle restera observable dans de bonnes conditions jusqu’à l’automne 2014.

- 2P Encke. Elle est passée au périhélie le 21 novembre et son éclat a augmenté comme prévu. Mesurée à magnitude 7.8 le 18 novembre, elle se confond dans la lumière solaire et ne sera plus observable.
- C/2012 X1 (LINEAR) : la comète qui a explosé le 22 octobre (à environ 450 million de km de la Terre) passant de la magnitude 14 à 8.5. Elle produit une coma (le halo qui l’entoure) semblable à celui de la comète 17P/Holmes qui avait pareillement explosé fin octobre 2007. Elle a été mesurée à magnitude 8.2 le 12 novembre. Sa coquille s’étend maintenant sur 50 x 20 minutes d’arc. Entre Bouvier et Serpent.

- C/2013 V3 ( Nevski ), nouvelle comète, découverte le 6 novembre à magnitude 15, dont l’éclat a augmenté très rapidement (8.8 le 15 novembre) et maintenant décroît. Diffuse, elle a été mesurée à magnitude 10.5 le 30 novembre et devrait rester visible avec approximativement le même éclat jusqu’à l’hiver dans de bonnes conditions. Elle traverse la tête du Lion.

- 154P/Brewington dont l’éclat a augmeté rapidemet également a été mesurée à magnitude 10.1le 27 novembre et devrait se maintenir à magnitude 10 en bonnes conditions d’observation durant l’automne et l’hiver pour l’hémisphère Nord ; devant Pégase.
- Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- Compte rendu du 50e RICAR (Rencontres InterClubs d’Astronomie Régionales) sur le site d’Urania 31

- La montre cadran solaire de Pierre Causeret, un objet décoratif qui permet de suivre le mouvement apparent du Soleil, de comprendre les différences entre heure solaire et heure légale mais aussi de lire l’heure de la montre à 5 minutes près.
Rappels
- La Lettre d’information de l’IMCCE de novembre : entres autres informations, des précisions inédites sur l’éclipse de Soleil du 3 novembre, et sur la comète ISON.
- Les Astronews du 30 octobre 2013.
- Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le LHC (Grand Collisioneur de Hadrons) du CERN sur la frontière franco-suisse, voir cette video
- ***La lettre du guide du ciel n°79

EVENEMENTS

À l’occasion du tricentenaire de la naissance de Nicolas Louis de Lacaille (1713-1762), l’Observatoire de Paris organise une exposition du 14 septembre 2013 au 28 mars 2014 consacrée à sa vie et son œuvre.

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE
- Suivre [Curiosity sur Mars ! Voir site de la NASA
- Suivre Cassini autour de Saturne ; les dates des survols pour 2014 ne sont pas encore annoncées.

Utile

- Convertisseur de calendriers
-  Redéfinition de l’Unité Astronomique, distance moyenne en la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve ce samedi 5 octobre à 9h05 .
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

GIF - 238.9 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel.

[2Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO

titre documents joints



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 3 au 9 décembre 2013
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil