dans ce site

ZODIAC

du 10 au 17 novembre 2013

Deuxième phase de la deuxième Lune d’Automne


vendredi 8 novembre 2013

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]

...

Du Premier Quartier le 10 novembre à 5h57 UT à la Pleine Lune le 17 à 15h15 UT.

- Deuxième phase de la deuxième Lune d’Automne.

Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable

PDF - 109.9 ko

Heures en temps universel sauf indication.

En bref ...

La Lune
- Elle marque les signes de Verseau à Taureau.
- Elle passe de la constellation du Verseau (Aqr) à celle du Taureau (Tau) .

- Lune : conjointe à Neptune le11 ; passe en déclinaison Nord le 12 ; conjointe à Uranus le 14 ; au noeud descendant le 16 ; conjointe aux Pléiades dans la nuit suivant la Pleine Lune.
- Le Soleil est dans le signe du Scorpion, devant la constellation de la Balance.
- Le mouvement de Mercure redevient direct le 10 ; celui de Neptune le 13 ;
- Jupiter, Uranus rétrogrades
- Vénus, conjointe à Pluton le 15, resplendit dans le ciel du soir, Jupiter dans celui du matin ainsi que Mars. Saturne est invisible.

- En héliocentrique, Vénus conjoint Uranus le 10 ; Mercure conjoint Jupiter et opposé Pluton le 11 ; Jupiter opposé Pluton le 13.

Au fil des jours et des nuits …

Dimanche 10 novembre 2013


- A 2h55, Vénus est conjointe à Uranus en héliocentrique .

Premier Quartier à 5h57 UT

19e degré du signe du Verseau ; distance : 372 140 km soit 58,35 rayons terrestres ; diamètre apparent : 32 minutes 6 secondes d’arc.

- A 11h20, la Lune arrive devant la constellation du Capricorne (Cap)

- Le mouvement de Mercure redevient direct : la planète est stationnaire à l’Ouest du Soleil à 13h42 dans le plan équatorial (AD 14h3m53s) et à 21h06 dans le plan écliptique à la longitude 212°29’ (3e SCO). Elle était rétrograde depuis le 21 octobre  ; elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 27 novembre.

- De 19h24 à 21h23 (pour notre localisation) la Lune occulte l’étoile 46 Cap (Capricorne ; m 5.1). En profiter pour repérer les limites des constellations du Capricorne et du Verseau.

GIF - 61.9 ko
limites entre les constellations Capricorne et Verseau
GIF - 53.6 ko
GIF - 55.5 ko

- A 23h19, la Lune arrive devant la constellation du Verseau (Aqu)

Lundi 11


- A 2h37, la Lune entre dans le signe des Poissons .

- A 7h05, la Lune conjoint Neptune dans le plan écliptique (3e POI), la planète, invisible à l’oeil nu, 5°46’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial, a lieu à 10h43 Δ +5°47’.

- A 17h27, Mercure conjoint Jupiter en héliocentrique .

- A 18h06, Mercure opposé Pluton en héliocentrique .

- De 19h59 à 20h28 (pour notre localisation) la Lune occulte l’étoile kappa Aquarius (Verseau ; m 5.0). En profiter pour repérer la position de l’étoile et, lorsque la Lune ne sera pas gênante, la forme et les étoiles de la constellation du Verseau.

GIF - 118.7 ko
kappa Aqr et la constellation du Verseau
GIF - 62.8 ko
GIF - 65.1 ko

- A 20h49, Mercure est au trigone de Neptune dans le plan écliptique (géocentrique - 3e SCO/POI).

Mardi 12


- A 2h01, la Lune arrive devant la constellation des Poissons (Psc)

- A 6h58, Lune opposé Mars dans le plan écliptique (géocentrique - 17e POI/VIE).

- A 11h18, palier de déclinaison maxima pour Mercure à -10°22,9’ ; elle allait vers le Nord en raison de sa rétrogradation -qui s’est achevée le 10 novembre (l’avant veille). Elle repart maintenant vers le Sud.

- A 15h39, la Lune traverse le plan équatorial : sa déclinaison est égale à 0° et elle passe en déclinaison Nord ; Ascension droite 23h 21,2m. Longitude écliptique 351°4’ (22e POI).

- A 15h42, palier de déclinaison minima pour Neptune à -11°11,4’ ; elle allait vers le Sud en raison de sa rétrogradation -qui s’achève le 13 novembre (le lendemain). Elle repart maintenant vers le Nord.

- A 16h40, le Soleil est au trigone de Jupiter dans le plan écliptique (géocentrique - 21e SCO/CAN).

Mercredi 13


- De 3h06 à 3h14, Io et Europe projettent simultanément leur ombre sur Jupiter.

- A 7h40, la Lune entre dans le signe du Bélier .

- Neptune est stationnaire à l’Est du Soleil et reprend son mouvement direct à 13h33, dans le plan écliptique (longitude 332°34’35" -3e POI) et à 17h18, dans le plan équatorial (AD 22h19m 10s). (Les horaires de l’évènement sont différents de plusieurs heures selon le type de coordonnées et la théorie planétaire choisies. Ici theorie planetaire DE405/LE405 et coordonnees moyennes de la date.)
- Elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 4 mars 2014 (Lg 335°22’ -6e POI). Prochaine entrée en rétrogradation le 9 juin 2014.

- A 20h57, Jupiter opposé Pluton en héliocentrique .

Jeudi 14


- libration maximale en longitude pour la Lune (L = 5,74°) : aux alentours de 0h, elle dévoile son Est au maximum et permet d’admirer le lever du Soleil le long du terminateur, plus particulièrement sur le Golfe des Iris (Sinus Iridum), Gassendi, Klaproth et Casatus.

JPEG - 236.2 ko

Le Soleil levant illumine les monts du Jura qui surplombent le golfe des Iris, alors que le fond est dans l’ombre. Une raie lumineuse se détache du terminateur ; c’est ce que les anglophones appellent "the jewelled handle", la poignée de bijoux.

JPEG - 34.7 ko
Lune -Golfe des Iris
source

- Galerie de photos du golfe des Iris

- A 0h04, la Lune conjoint Uranus dans le plan écliptique (10e BEL), la planète, invisible à l’oeil nu, 3°15’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial, a lieu à 2h31 Δ +3°25’.

- A 21h50, Mercure entre dans le signe du Lion en héliocentrique .

Vendredi 15


- L’astéroïde Junon rend visite à l’amas globulaire M72 dans la constellation du Verseau.

- A 13h18, la Lune arrive devant la constellation du Bélier (Ari)

- A 8h20, Vénus est conjointe à Pluton dans le plan équatorial, Pluton 6°34’ au Nord ; la conjonction dans le plan écliptique a lieu à 21h36 Δ 6°32’.

- A 23h35, Lune opposé Mercure dans le plan écliptique (géocentrique - 5e TAU/SCO).

- A 14h50, la Lune entre dans le signe du Taureau .

Samedi 16


- L’astéroïde (20) Massalia à l’opposition du Soleil.

- A 1h40, Vénus est au carré d’ Uranus dans le plan écliptique (géocentrique - 9e CAP/BEL).

- A 5h29, la Lune passe au nœud descendant de son orbite. Dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Sud. Longitude 37°47’ (8e TAU).

- De 19h10 à 20h15 (pour notre localisation) la Lune occulte l’étoile sigma Ari (Bélier ; m 5.5). En profiter pour repérer la position de l’étoile.

GIF - 173.8 ko
sigma Aries -localisation
GIF - 144 ko
GIF - 118.7 ko

- A 20h08, Lune opposé Saturne dans le plan écliptique (géocentrique - 16e TAU/SCO).

Dimanche 17 novembre 2013


- Voir Mars à moins de 50 secondes d’arc de l’étoile sigma Leonis.

- A 5h03, Mercure en parallèle de déclinaison Sud avec Neptune dans le plan équatorial (-11°11’ ).

- A 11h01, la Lune arrive devant la constellation du Taureau (Tau)

Pleine Lune à 15h15 UT

26e degré du signe du Taureau ; distance : 396 281 km soit 32,13 rayons terrestres. Diamètre apparent 30,2 minutesd’arc.

.

- A 21h42 la Lune est conjointe aux Pléiades (M45) dans le plan équatorial, l’amas 6°7’ au Nord. Page spéciale PGJ. La Pleine Lune accompagne l’amas, noyé dans son éclat, du début à la fin de la nuit. La conjonction dans le plan écliptique a lieu le 18 à 0h16. Elle marque l’entrée de la Lune dans le signe des Gémeaux.

Le Soleil

- Dans le signe du Scorpion du 23 octobre au 22 novembre.
- C’est le milieu de la saison d’automne pour l’hémisphère nord et de printemps pour l’hémisphère Sud. Les saisons. Thème des 4 référentiels et petit topo sur le thème héliocentrique de l’automne.

- La durée du jour diminue de manière encore conséquente : il perd 7 minutes le soir et 10 minutes le matin entre le 10 et le 17 novembre (en 7 jours) pour notre latitude.

- Devant la constellation de la Balance (Lib) du 31 octobre au 23 novembre.
- Un peu d’info sur la constellation de la Balance, invisible en ce moment.

- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais).

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : Saturne du 28 octobre au 15 novembre.

Les planètes en héliocentrique
- Le 10 novembre, à 2h55, Vénus conjoint Uranus (11e BEL) ; latitude Uranus -0°41’ (monte) ; Vénus -3°5’ (monte).

- Le 11 à 17h27, Mercure conjoint Jupiter (11e CAN) ; latitude Mercure +5°33’ (monte) ; Jupiter +0°0’ (monte).

- Le 11 à 18h06, Mercure opposé Pluton (12e CAN/CAP) ; latitude Mercure +5°34’ (monte) ; Pluton +2°54’ (descend).

- Le 13 à 20h57, Jupiter opposé Pluton (12e CAN/CAP) ; latitude Jupiter +0°0’ (monte) ; Pluton +2°54’ (descend).

- Le 14 , Mercure entre dans le signe du Lion à 21h50. Longitude 120°. Elle y reste jusqu’au 20 novembre.

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 16h36 le 3 novembre et à 16h27 le 10 . Il se lève à 6h33 le 3 novembre et à 6h42 le 10.
- Pour approximativement la même latitude, retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest. Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE.

- La Lune, gibbeuse croissante, envahit de plus en plus la nuit.

Le ciel à minuit vrai (0h36 légales pour notre localisation) le 17 novembre.

- Au Sud, c’est le moment de tenter de distinguer les étoiles du Fourneau, constellation de l’Hémisphère Sud qui se hisse jusqu’à nos cieux et de suivre le tortueux tracé du fleuve céleste Eridan du moins ce qu’il nous donne à voir dans l’Hénpisphère Nord. Persée est au zénith ; l’amas des Pléiades passe au méridien à la mi-nuit. A notre latitude, sa hauteur est de 69° S.

GIF - 318.9 ko

- Au Nord, la discrète Girafe passe au plus haut, alors que cou tortueux du Dragon donne le change à l’Eridan du Sud.

GIF - 302.8 ko

Visibilité des planètes

.
- (Les planètes se déplacent devant les constellations. Pour comprendre la différence entre les signes et les constellations, lire la note [2]

En début de nuit
- Vénus se couche 2 heures 30 minutes après le Soleil le 10 novembre et 2 heures 20 minutes après lui le 10. Elle a atteint son élongation maximale (47°4’) à l’Est du Soleil le 1er novembre et sa déclinaison Sud maximale le 6, hors limites zodiacales, donc bien en-dessous de l’écliptique et donc bien bas dans notre ciel. Avec ce bémol, ses conditions de visibilité sont au mieux pour cette saison vespérale. Son éclat (magnitude -4.6) augmente. Son diamètre apparent est d’environ 30 secondes d’arc, en augmentation et sa fraction éclairée, d’environ 41%, est en diminution : elle est en phase de dernier croissant.
- Elle est devant le Sagittaire depuis le 1er novembre et s’y promène jusqu’à début mars 2014 (avec une petite incursion devant l’Ecu de Sobieski fin janvier) en raison de sa rétrogradation du 21 décembre au 31 janvier. Ci-dessous son parcours du 10 octobre au 25 décembre. (les limites des constellations sont arbitraires : elles ont été définies par l’Union Astronomique Internationale en 1930. Voir ici). conjointe à Pluton le 15

JPEG - 98.2 ko
Vénus 10oct-25dec 2013

- 
- Neptune, devant le Verseau culmine - à 35° de hauteur environ - aux alentours de 18h35 et se couche aux alentours de 0h . Elle reprend son mouvement direct le 13. Visionner son déplacement au cours du mois de novembre, mais ne comptez pas l’observer cette semaine car elle est conjointe à la Lune le 11 novembre.

GIF - 40.3 ko
Neptune 31 octobre
GIF - 44.7 ko
Neptune 30 nov 2013

- Uranus est passée à l’opposition du Soleil le 3 octobre ; elle n’est pas bien observable cette semaine en raison de la Lune, conjointe le 14. Devant les Poissons, elle culmine vers 20h50, à 48° de hauteur pour notre latitude et se couche vers 3h10. Rétrograde du 17 juillet au 17 décembre. Apprécier son déplacement au cours du mois de novembre

GIF - 20.5 ko
Uranus le 31 octobre
GIF - 52.8 ko
Uranus 30 novembre 2013

Milieu de nuit : Jupiter et Mars
- Jupiter, devant les Gémeaux (Gem) depuis le 27 juin, est rétrograde depuis le 7 novembre’. Elle se lève aux alentours de 20h05 (21h05 légales) et se trouve à sa culmination (68°) aux alentours de 3h50. C’est maintenant la période faste pour son observation. Son éclat (m-2.5) va en augmentant ainsi que son diamètre apparent (43" d’arc).

GIF - 47.7 ko

Phénomènes des satellites : nuit du 12 au 13, de 3h06 à 3h14, Io et Europe projettent simultanément leur ombre sur Jupiter. Autres phénomènes, voir fiche ephebdo. A noter que nous pouvons actuellement assister à des phénomènes avec Callisto, le plus éloigné des 4, ce qui n’est le cas que par périodes, ainsi que pour Ganymède (périodes plus longues et plus fréquentes), voir ici
- Horaires de passage au Méridien Central de Jupiter de la Grande Tache Rouge

- Mars. Devant le Lion du 25 septembre au 25 novembre, Mars se lève aux alentours de 1h05 (2h05 légale) soit plus de 5 heures et demie avant le Soleil. Au début du crépuscule nautique (vers 6h45, heure légale), elle est au Sud-est, à 45° de hauteur environ.
- Le 17, elle passe à moins de 50 minutes d’arc de l’étoile sigma Leo (magnitude 4), le bout de la patte arrière du céleste félin. Elles forment un couple à séparer dans un instrument ; la planète rouge brille environ 10 fois plus que l’étoile bleutée.

GIF - 223.1 ko
Mars-sigma Leo - 17nov13
GIF - 16.3 ko
Mars-sigma Leo - 17nov13 zoom

Fin de nuit : Mercure.
- En conjonction inférieure au Soleil le 1er novembre, elle est passée du soir au matin. Elle réapparaît dans le ciel de l’aube le 9 novembre pour entrer dans sa plus belle période de visibilité matinale de l’année 2013. Elle se lève 1h26 avant le Soleil le 10 et 1h 48 avant lui le 17. De retour devant la Vierge du 3 au 18 novembre en raison de sa rétrogradation, elle reprend son mouvement direct le 10 novembre.

GIF - 358 ko
Mercure 10nov 7h
GIF - 305.1 ko
Mercure 17nov 7h

Invisible Saturne
- Saturne, devant la Balance, se lève 23 minutes avant le Soleil le 10 novembre et 57 minutes avant lui le 17. Elle émerge juste de sa conjonction au Soleil le 6 novembre et deviendra visible dans le ciel du matin à partir du 20 novembre.

- Dernières images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

A l’opposition
- (20) Massalia, m 10.5, devant le Bélier, le 16 novembre. Mais la Lune est à côté.

Conjoint planètes
- Vénus conjointe à Pluton le 15 . Repérer la position de Pluton devant le Sagittaire.

GIF - 272.9 ko

Rendez-vous
- (3) Junon m 9.4 à moins de 1,5°de l’amas globulaire M72 de la constellation du Verseau (m 9.4) le 15 novembre ; à voir avec un instrument , en première partie de nuit

GIF - 65.6 ko
GIF - 244.7 ko
Messier 72- localisation

Occultation d’étoiles par des astéroïdes
- Le 16, entre 23h11 et 23h25, (279) Thulé (m 14.7) occulte l’étoile HIP 22291 de la constellation du Taureau, m 9.6 (AD 4h48m2s/déclinaison +22°10’11’’ - coordonnées J2000) pour les observateurs avertis situés au Sud-est de la France. La diminution d’éclat de l’étoile devrait atteindre 5 magnitudes et durer 9 secondes au maximum sur la ligne de centralité . Télécharger le logiciel gratuit Occult 4). Tout sur l’étoile avec SIMBAD

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [3]

- Maximums :
- Le 12 à 10h15, Taurides nord (20 octobre - 10 décembre). Taux horaire moyen 5. Cet essaim est associé à la comète 2004 TG10.
- Le 17 à 15h50, Leonides (6-30 novembre). Taux horaire moyen 15. Cet essaim, associé à la comète 55P/Tempel-Tuttle, est un des plus beaux de l’année.

- Et aussi :
- Taurides sud (10 septembre - 20 novembre). Cet essaim est associé à la comète  alpha-Monocérotides (15 - 25 novembre).

- Essaims mineurs - maximums :
- le 12 à 10h20, Taurides (actif du 1er octobre au 25 novembre)
- le 13 à 3h00, Pégasides (actif du 29 octobre au 12 novembre)

COMETES

Au périhélie
- Le 14 novembre : C/2013 G8 PanSTARRS m18
- Le 16 novembre : P/2007 C1 Christensen m20

Observables visuellement :
- C/2013 R1 ( Lovejoy, nouvelle comète qui va passer à 0,4 UA de la Terre et 0,8 UA du Soleil en novembre-décembre. Mesurée à magnitude 6.9 le 31 octobre ; entre Cancer et Petit Lion.

- ISONMesurée à magnitude 9.2 le 31 octobre, C/2012 S1 ISON est moins brillante, de 2 à 3 magnitudes, que ce qu’on attendait. Il semble de moins en moins sûr qu’elle aie en décembre, la brillance annoncée après sa découverte ; mais on espère encore ... ! Elle plonge maintenant vers le Soleil ; elle passe au périhélie le 28 novembre, à 1,2 million de kilomètres seulement de la surface. On ne peut qu’évaluer les différents scénarii possibles et les réajuster au fur et à mesure des observations. Devant la Vierge depuis le 5 novembre, elle longe la constellation par le Sud et est observable en fin de nuit avec un instrument jusqu’au 24, de plus en plus bas sur l’horizon mais de plus en plus brillante ; les jours suivant sa queue paraîtra peut être encore au-dessus de l’horizon ; après quoi elle sera trop près du Soleil et il faudra espérer son retour dans le ciel le 4 décembre si elle n’a pas été engloutie.
- Article sur le le site de l’IMCCE. 3e article des astronews des Astronews.
- Video sur ISON
- Excellent article dans la lettre d’information de l’IMCCE
- Comet ISON Photo Gallery.

- 2P/Encke, attendue à magnitude 7 pour son passage au périhélie le 21 novembre, augmente comme prévu : elle a été mesurée à magnitude 7.4 le 31 octobre. Devant la Vierge depuis le 28 octobre, au Nord d’Ison, elle se dirige vers la Balance. Les deux comètes seront conjointes entre elles et avec Saturne et Mercure le 24, spectacle qui sera à contempler juste avant le lever du jour.

- C/2012 X1 (LINEAR) : la comète qui a explosé le 22 octobre (à environ 450 million de km de la Terre) passant de la magnitude 14 à 8.5. Elle produit une coma (le halo qui l’entoure) semblable à celui de la comète 17P/Holmes qui avait pareillement explosé fin octobre 2007. Elle a été mesurée à magnitude 8 le 29 octobre. Entre la chevelure de Bérénice et le Bouvier, elle frôle Arcturus le 17 novembre.

- 154P/Brewington a vu son éclat augmenter plus que prévu : elle a été mesurée à magnitude 10.8 le 30 octobre et devrait se maintenir à magnitude 10 en bonnes conditions d’observation durant l’automne et l’hiver pour l’hémisphère Nord ; devant Pégase.
- Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

Rappels
- La Lettre d’information de l’IMCCE de novembre : entres autres informations, des précisions inédites sur l’éclipse de Soleil du 3 novembre, et sur la comète ISON.
- Les Astronews du 30 octobre 2013.
- Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le LHC (Grand Collisioneur de Hadrons) du CERN sur la frontière franco-suisse, voir cette video
- ***La lettre du guide du ciel n°79

EVENEMENTS

À l’occasion du tricentenaire de la naissance de Nicolas Louis de Lacaille (1713-1762), l’Observatoire de Paris organise une exposition du 14 septembre 2013 au 28 mars 2014 consacrée à sa vie et son œuvre.

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Suivre [Curiosity sur Mars ! Voir site de la NASA
- Suivre Cassini autour de Saturne ; prochain survol de Titan le 1er décembre.

Utile

- Convertisseur de calendriers
-  Redéfinition de l’Unité Astronomique, distance moyenne en la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve ce samedi 5 octobre à 9h05 .
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

GIF - 250.2 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel.

[2Notez la différence entre une « planète devant une constellation » et une « planète dans un signe ».
- Dans le premier cas, le repérage est visuel , c’est le repère sidéral : les planètes, qui sont à quelques minutes ou heures à la vitesse de la lumière de nous et font partie du même système stellaire (solaire) que nous , sont sur le devant de la scène que dessinent les étoiles, qui sont, elles, à des années à la vitesse de la lumière (mais quand même toutes voisines proches dans la même galaxie que nous, la Voie Lactée).
- Dans le deuxième cas, celui des signes, le repère est temporel, c’est le repère tropique : c’est celui de notre cycle annuel Terre-Soleil, rythmé par les équinoxes et les solstices.
- L’un décrit l’Espace, l’autre le Temps ; les deux ne sont pas incompatibles, bien au contraire !
- Des ponts de repérage entre le visuel et le temporel existent provisoirement à l’échelle des siècles et changent au fil des millénaires en raison de la précession des équinoxes. A notre époque, par exemple, les Pléiades, de la constellation du Taureau, marquent le 1er degré du signe des Gémeaux et Régulus, de la constellation du Lion, marque le 1er degré du signe de la Vierge. Aldébaran (constellation Taureau), le 10ème degré du signe des Gémeaux et Antarès (constellation Scorpion) le 10e du Sagittaire, Spica (constellation Vierge) le 24e de la Balance.

[3Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > du 10 au 17 novembre 2013
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil