dans ce site

ZODIAC

Du 10 au 18 mai 2013

Première phase de la deuxième Lune de Printemps


jeudi 9 mai 2013

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]
...

De la Nouvelle Lune le 10 mai à 0h28 UT avec éclipse centrale de Soleil au Premier Quartier le 18 à 4h34 UT.

- Première phase de la deuxième Lune de Printemps.

Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable Heures en temps universel sauf indication.

PDF - 77.1 ko

En bref ...

La Lune
- Elle marque les signes de Taureau à Lion.

- Elle passe de la constellation du Bélier à celle du Taureau le 10 à 8h14 – Orion le 13 à 5h15 - Gémeaux le 13 à 20h06 - Cancer le 15 à 18h40 et Lion le 17à 13h59. [2]

- La Nouvelle Lune donne lieu à une éclipse centrale annulaire de Soleil , visible en Australie et suivant une bande dans le Pacifique jusqu’aux Iles Gilbert. Conjointe à l’astéroïde Pallas.

- Lune : premier croissant visible à l’oeil nu le 11 proche de Vénus et d’Aldébaran ; de soir en soir de plus en plus gros, il se couche de plus en plus tard après le début de la nuit. Le 12, conjoint à Jupiter et à sa plus haute cuomination (déclinaison Nord maximale) ; à l’apogée le 13 ; conjointe à Régulus peu après le Premier Quartier.

- Conjonction supérieure de Mercure le 11.

- Le Soleil est dans le signe du Taureau jusqu’au 20 ; devant la constellation du Bélier, puis celle du Taureau à partir du 14.

- Le ciel nocturne est l’objet d’un joli ballet planétaire : Vénus devient de mieux en mieux visible le soir dans le crépuscule alors que Jupiter se couche de plus en plus tôt ; Saturne (rétrograde), s’élève face à elles et règne sur la nuit ; les discrètes Neptune et Uranus se lèvent avant l’aube alors que Mercure et Mars, invisibles et conjoints le 8 se noient dans la lumière du Soleil.

- En héliocentrique, un sacré ballet également :
- Le 10, Mercure conjoint Mars et Vénus est à son noeud ascendant ; Mercure à son noeud ascendant le11 et à son périhélie le 16. Un regroupement Jupiter, Vénus, Mercure se forme au point solsticial (autour du 0° Cancer) pour le Premier Quartier.

Au fil des jours et des nuits …

Vendredi 10 mai 2013

Nouvelle Lune à 0h28 UT

20e degré du signe du Taureau ; distance : 401 069 km soit 62,88 rayons terrestres.

Elle donne lieu à une ECLIPSE CENTRALE ANNULAIRE DE SOLEIL visible en Australie, à l’est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Iles Salomon, et aux Iles Gilbert. Une éclipse partielle est visible depuis la bande beaucoup plus large de la pénombre de la Lune, qui comprend l’Australie, l’Indonésie, l’Océanie et une grande partie du centre de l’Océan Pacifique.. Page spéciale PGJ. Suivre l’éclipse en webcast à partir du 9 mai 21h UTC (23hlégales) .

- L’astéroïde (2) Pallas est en conjonction avec la Lune à 1h13 et avec le Soleil à 20h54. Voir Astéroïdes et planètes naines

- A 2h45, Mercure au plus loin de la Terre (apogée) : 1,32527 Unités Astronomiques soit plus de 198 millions de kilomètres.

- A 3h54, Mercure conjoint Mars A HREF="#helio"> en héliocentrique

- A 13h08, Vénus à son nœud ascendant. Voir A HREF="#helio"> en héliocentrique .

- A 18h (UT), le croissant primeur de cette lunaison, théoriquement observable avec un instrument 18 heures après la Nouvelle Lune, est pour le lieu situé par 10° Nord 6°Ouest (Côte d’Ivoire, Guinée, Libéria).

- Paris, 19h03 (21h03 légales) : juste avant de se coucher, le Soleil passe au centre de l’arche de l’arc de Triomphe, vu du rond-point des Champs-Elysées.

- A 19h10, la Lune est conjointe aux Pléiades (amas ouvert Messier 45) dans le plan équatorial ∆ - 5°19’.
- La Lune entre dans le signe des Gémeaux à 21h22.
- A 21h29, elle est alors conjointe aux Pléiades dans le plan écliptique puisque ce célèbre amas marque, de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 1er degré du signe des Gémeaux (longitude 60°). Les Pléiades se trouvent 5°18’ au Nord. Voir page spéciale PGJ ; ce tableau est invisible car noyé dans l’éclat solaire.

Samedi 11

,
- A 0h11, la Lune est conjointe à Vénus dans le plan équatorial, la planète 1°22’ au Sud ; la conjonction dans le plan écliptique(2e GEM) a lieu à 0h48 ∆1°22’. Visible le soir le temps du crépuscule nautique, avec le premier croissant (voir image ci-dessous) et en présence de Jupiter qui chapeaute cette rencontre ; c’est le premier tableau d’une série de belles rencontres planétaires dans le ciel de ce mois de mai.

GIF - 314.2 ko

- A 9h44, Mercure à son noeud ascendant ; voir en héliocentrique .

- A 17h23, la Lune est conjointe à Aldébaran (alpha du Taureau) dans le plan écliptique, l’étoile 3°23’ au Sud ; (longitude 69°58’ = 10e GEM) ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 18h21 ∆ 3°23’. Distinguer le premier croissant et l’étoile dans les lueurs crépusculaires, entre Vénus et Jupiter. Notez que les Pléiades sont à la même hauteur et se couchent en même temps que Vénus.

- Premier croissant de cette lunaison, théoriquement visible à l’œil nu, à 19h58 (UT), soit 43 heures et 23 minutes après la Nouvelle Lune : de 3,06%, il se couche à 19h40 légales pour notre localisation, azimut 297°. Longitude écliptique 12e GEM. 

GIF - 288.4 ko

- Conjonction supérieure de Mercure à 21h10, c’est à dire alignement Terre-Soleil-Mercure ; c’est l’opposition Terre-Mercure en héliocentrique. Longitude écliptique 51°20’ (22e TAU). A ce moment là, Mercure, 0°20’ au Nord, est invisible même dans le champ du coronographe Lasco C3 car il y a occultation de Mercure par le disque solaire.

Dimanche 12

,
- A 12h32, la Lune atteint sa déclinaison Nord maximale : 20°10’ au Nord du plan de l’équateur céleste (notation +20°10’). Longitude écliptique 79°26’ (20e GEM). Elle culmine au plus haut dans l’hémisphère Nord (aux alentours de 14h) à environ 65° pour nos latitudes.

- A 13h08, la Lune est conjointe à Jupiter dans le plan équatorial, la planète 2°35’ au Nord ; la conjonction dans le plan écliptique (20e GEM) a lieu à 13h31 ∆2°35’. Visible le soir au crépuscule avec le fin croissant de Lune, précédés par Vénus dans leur coucher.

GIF - 328.1 ko
GIF - 267.9 ko

Lundi 13

,
- A 6h51, Mercure entre dans le signe des Gémeaux en héliocentrique .

- La Lune entre dans le signe du Cancer à 9h56

- A 13h32, la Lune passe à l’apogée : au plus loin de la Terre à 405 826 kilomètres, soit environ 63,62 rayons terrestres ; diamètre apparent : 29,4 minutes d’arc . Longitude 91°45’ (2e CAN).

Mardi 14

- Le Soleil arrive devant la constellation du Taureau à 5h45.

-  L’équation de temps atteint son premier maximum négatif de l’année.

Mercredi 15

- A 13h11, Mercure est conjointe aux Pléiades (amas ouvert Messier 45) dans le plan écliptique l’amas ouvert 3°27’ au Nord. Invisible, sauf dans le champ du coronographe Lasco C3.
- Mercure entre dans le signe des Gémeaux à 20h32.

- La Lune entre dans le signe du Lion à 22h39

Jeudi 16

- A 1h41, Mercure à son périhélie ; voir en héliocentrique .

- A 13h27, la Lune est conjointe à l’amas de la Crèche (amas ouvert Messier 44) dans le plan écliptique, l’amas 6°28’ au Nord. La conjonction dans le plan équatorial a leiu à 16h53 ∆6°43’. L’amas de la Crèche marque de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 8e degré du signe du Lion. On peut le chercher aux jumelles dans le ciel du soir.

GIF - 308 ko

Vendredi 17

- Libration maximale en latitude pour la Lune (B = 6,85°). Le long du terminateur, sont mis en valeur par le Soleil levant : Bond, mons Piton, Cassini, Aristillus, Autolycus, mons Hadley, Manilius, Hipparchus, Werner, Walter, Stöfler et Licetus.

JPEG - 188.3 ko
cratère Cassini A
image obtenue du LRO WAC par Raffaello Lena. Source : Lunar Picture of the Day

Samedi 18 mai 2013

- A 1h16, Mercure entre dans le signe du Cancer en héliocentrique .

- 

Premier Quartier à 4h34 UT

28e degré du signe du Lion ; distance : 394 537 km soit 61,86 rayons terrestres ; diamètre apparent : 30,3 minutes d’arc.

- La Lune entre dans le signe de la Vierge à 9h34
- Elle est alors conjointe à Régulus (alpha Leo ; m 1.3) dans le plan écliptique, l’étoile 5°37’ au Nord ; ; longitude 150°0’ : Régulus marque de nos jours (en raison de la précession des équinoxes) le tout début du 1er degré du signe de la Vierge, autrement dit, la conjonction de la Lune -ou de tout astre- avec Régulus marque son entrée dans le signe de la Vierge ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 13h35 ∆ 5°57’.

GIF - 269.3 ko

Le Soleil

- Il est devant la constellation du Bélier depuis le 18 avril et arrive devant la constellation du Taureau le 14 mai à 5h45 ; longitude écliptique 53°36’( 24e TAU)
- Un peu d’info sur la constellation du Taureau, bien sûr invisible en ce moment.

- Dans le signe du Taureau depuis le 19 avril jusqu’au 20 mai.

- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais). Taches et éruptions de classe M ; voir archives du 9 mai ; à suivre.

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : la planète Mars du 11 mars au 24 mai ; la planète Mercure du 5 au 18 mai ; les Pléiades (amas ouvert M45) du 14 au 28 mai.

JPEG - 91.9 ko
L’équation de temps
et les facteurs qui la conditionnent.

Le 14 à 12h, l’équation de temps atteint son premier maximum négatif de l’année : -3 m 40 s : le midi moyen est en avance de 3 minutes et 40 secondes sur le midi solaire vrai. Quelques liens pour comprendre ce qu’est l’équation de temps : - IMCCE, - Mintaka, - CLEA et - techno-science

- Le15 à 0h, début de sa 2137ème rotation synodique [3]
 [4].

Les planètes en héliocentrique
- Le 10, à 13h08, Vénus à son nœud ascendant : latitude écliptique 0°, passe en latitude écliptique Nord ; longitude 76°48’’ (17e GEM).

- Le 10 , à 3h54 Mercure conjoint Mars ; longitude 41°4’ (12e TAU) ; latitude Mercure -0°54’ (monte) ; Mars -0°16’ (monte). Elles sont en parallèle de la latitude le lendemain.

- Le 11, à 9h44, Mercure à son nœud ascendant : latitude écliptique 0°, passe en latitude écliptique Nord ; longitude 48°29’’ (19e TAU).

- Le 11, à 21h10, opposition Terre-Mercure c’est à dire conjonction supérieure de Mercure en géocentrique.

- Le 13 , Mercure entre dans le signe des Gémeaux à 6h51. Longitude 60°

- Le 15 , à 23h25 Vénus conjoint Jupiter ; longitude 85°33’ (26e GEM) ; latitude Mercure +0°31’ (monte) ; Jupiter -0°20’ (monte).

- Le 16, à 1h41, Mercure à son périhélie : au plus près du Soleil à moins de 0,3075 UA soit environ 46 millions de kilomètres ; longitude écliptique 77°28’’ (18e GEM) ; latitude +3°24’.

- Le 17 , à 8h49 Mercure conjoint Jupiter ; longitude 85°40’ (26e GEM) ; latitude Mercure +4°14’ (monte) ; Jupiter -0°20’ (monte).

- Le 17 , à 19h40 Mercure conjoint Vénus ; longitude 88°31’ (29e GEM) ; latitude Mercure +4°31’ (monte) ; Vénus +0°41’ (monte).

- Le 18 , Mercure entre dans le signe du Cancer à 1h16. Longitude 90°
- Le 18 , Vénus entre dans le signe du Cancer à 17h24. Longitude 90°

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 19h05 le 10 mai et à 19h14 le 18. Il se lève à à 4h31 le 10 mai et à 4h22 le 18.
- Pour approximativement la même latitude, retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest. Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE.

- La durée du jour augmente encore sensiblement. La durée du crépuscule aussi. L’éclat de la Lune, nimbée de sa lumière cendrée jusqu’au 15, gagne de soir en soir. Pour profiter du ciel profond, il faut attendre le milieu de la nuit.

Le ciel à minuit vrai (1h48 légales pour notre localisation) le 10 mai
- Côté Sud les pinces du Scorpion et la tête du Serpent au au méridien
GIF - 262.2 ko

- Côté Nord, la Girafe à l’horizon

GIF - 266.4 ko

Visibilité des planètes

- Mercure, en conjonction supérieure le 11 mai, devient du soir. Elle se couche déjà 41 minutes après le Soleil le 17 mai. De magnitude actuellement -2, elle pourra être visible à partir du 20. Elle passe de la constellation du Bélier à celle du Taureau le 12 à 23h02.

- Vénus et Jupiter sont du soir et se rapprochent l’une de l’autre
- Vénus affirme son apparition dans le crépuscule après trois mois d’invisibilité. Elle se couche 59 minutes après le Soleil le 10 mai et 1 heure 7 minutes après lui le 17. Elle est devant la constellation du Taureau du 4 mai au 3 juin. conjointe à la Lune le 11. Ci-dessous le 17 à 21h45 légales ; elle n’est alors encore qu’à 13° d’élongation du Soleil et perce grâce à son fort éclat (magnitude -3.9).

GIF - 412.3 ko

- Jupiter , devant le Taureau se trouve de plus en plus bas au -dessus de l’horizon Ouest au début de la nuit. Ci-dessous le 10 mai et le 18 à 22h légales avec le même cadrage alors que Saturne s’élève au Sud-Ouest (voir ci-dessous). Elle se couche à 21h12 UT (23h12 légales) le 17 mai, avant lafin du créûscule astronomique ; son diamètre apparent diminue (moins de 33 secondes d’arc) ; magnitude -1.9. Conjointe à la Lune le 12.
- Voir les phénomènes observables de ses satellites sur la fiche Ephebdo

GIF - 327.6 ko
GIF - 352.8 ko

- Saturne s’élève leur faisant face ; elle règne sur la nuit
- Devant la constellation de la Balance depuis le mois de décembre, elle revient devant la constellation de la Vierge le 13 à 17h07 en raison de sa rétrogradation (du 18 février au 8 juillet). Excellente période pour son observation : elle culmine aux alentours de 22h45 : à 35° de hauteur seulement et cela n’ira pas en s’arrangeant dans les années qui viennent puisqu’elle passera devant les constellations du Scorpion puis du Sagittaire qui sont celles qui culminent le plus bas dans dans le ciel de l’hémisphère Nord à notre époque. Magnitude 0.1 ; diamètre apparent 18,7 secondes d’arc. Elle se couche aux alentours de 4h.
- L’inclinaison de ses anneaux passe de +18° à +17°4’ au cours du mois de mai.
- Élongation maximale de Titan à l’Ouest le 11 à 5h56.
- Ci-dessous à 22h légales le 17 mai en se tournant vers l’Ouest, à l’opposé de Jupiter sur son couchant

GIF - 262.6 ko

Les matinales : Neptune, Uranus
- Neptune, devant le Verseau, se lève près de 3 heures avant le Soleil, avant le début de l’aube. Il faudra attendre le début juin pour l’observer dans de bonnes conditions.

- Uranus, devant les Poissons, se lève 1 heure et 47 minutes avant le Soleil le 17 mai. Dans les lueurs de l’aube, elle est encore invisible.

Mars reste invisible
- Mars, devant le Bélier, encore tout proche du Soleil (7° d’élongation le 17) et dans le champ du coronagraphe LASCO C3 jusqu’au 24, est invisible et le restera jusqu’à l’été. .

- Dernières images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

A l’opposition
- (16) Psyche ; m 10.4 devant la Balance le 10.

Lune conjoint
- (2) Pallas le 10 mai à 1h13 dans le plan écliptique (20e TAU), l’astéroïde 21°8’ au Sud ; à 12h17 dans le plan équatorial ∆21°18’. Pallas est aussi conjoint au Soleil le 10 mai à 20h54 dans le plan écliptique, l’astéroïde 21°28’ au Sud. La conjonction dans le plan équatorial a lieu le 22 mai à 23h ∆22°33’. L’orbite de Pallas est inclinée de 34° sur le plan de l’écliptique, ce qui explique ce fort écart de latitude et déclinaison.

GIF - 35 ko

La Lune est aussi conjointe à :
- (4) Vesta le 14 mai à 0h51 dans le plan écliptique (8e CAN), l’astéroïde 5°1’ au Nord ; à 1h26 dans le plan équatorial ∆5°3’.
- (1) Cérès le 14 mai à 14h16 dans le plan écliptique (14e CAN), la planète naine 10°15’ au Nord ; à 16h39 dans le plan équatorial ∆10°22’.

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [5]

- eta Aquarides (19 avril au 28 mai).
- Sagittarides (15 avril - 15 juillet, maximum le 20 mai)

- Essaims mineurs - maximums :
- le 10 à 9h20, northen Ophiuchides, actif du 25 avril au 31 mai
- le 15 à 13h30, beta Corona Australides, actif du 23 avril au 30 mai
- le 16 à 14h30, kappa Scorpiides, actif du 4 au 27 mai
- le 17 à 15h25, southern Ophiuchides, actif du 13 au 26 mai

- Essaims diurnes - maximums :
- le 16 à 9h30, Arietides de mai, actif du 4 mai au 6 juin

COMETES

Observables visuellement, de magnitude 10 au minimum.
- C/2011 L4 PanSTARRS se trouve devant Céphée ; donc circumpolaire, elle s’élève dans le ciel du matin. Son éclat a déjà beaucoup diminué ; mesurée à magnitude 7.6 le 2 mai, on peut continuer à la suivre avec un instrument sur fond de tapis d’étoiles. Le 14, aux alentours de 21h, elle frôle l’étoile Errai (gamma Céphée).

GIF - 286.3 ko

- C/2006 F6 Lemmon que l’on espérait à magnitude 3 pour le mois de mai est à revoir sérieusement à la baisse : elle a été mesurée à magnitude 6.7 le 2 mai (après avoir atteint m 4.7 le 24 mars quand elle était visible de l’hémisphère Sud). Elle est à chercher le matin à l’Est de Pégase, montant vers Andromède et Cassiopée qu’elle atteindra en juin ; elle sera alors circumpolaire ; elle suit un parcours très proche de celui de C/2011 L4 PanSTARRS, deux mois plus tôt.

On attend aussi pour cette année :
- Au mois de décembre C/2012 S1 ISON pourrait être visible en plein jour, si elle survit à son passage au périhélie, le 28 novembre, à 1,2 million de kilomètres seulement de la surface du Soleil.

Au périhélie
- Le 10 : P/2012 TK8 Tenagra ; m 19.

- Le 13 : 114P Wiseman-Skiff ; m 17.

Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Suivre [Curiosity sur Mars ! Voir site de la NASA
- Suivre Cassini autour de Saturne : prochain survol de Titan le 23 mai.

CALENDRIERS

- Le 5 mai, Pâques orthodoxe dans le calendrier julien (22 avril 2013) .

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

Rappels
- La lettre d’informationn de l’IMCCE de mai. Articles : Un ciel sur mesure (5/12), XVIIIe siècle : diviser pour mieux mesurer ; La mécanique céleste au service de la société (à propos des débris spaciaux)

- Phénomènes astronomiques du mois de mai 2013 PGJ Astronomie

- Astronews du 7 avril. Désolée, j’avais raté leur parution, c’est donc avec un peu de retard que je vous les communique.
Formation des galaxies et étoiles ; Les dernières nouvelles de l’Univers ; Astéroïdes, la Terre en danger ? ; Darwin et Herschel … ; Planck ; Le centre de recherche ITER ; AMS 02 : Sur la piste de la matière noire ; Soyuz : Une nouvelle tactique d’arrivée sur l’ISS ; La météorite de Tcheliabinsk ; Le moteur de Saturn V ; Une comète pour Mars : Impact possible en 2014 sur la planète rouge ; Curiosity :.Les premiers résultats du forage ! ; Hubble :.Vidéo de la dernière mission de sauvetage ; ALMA :.Premières découvertes après l’inauguration ; SDO :. Une pluie de feu sur le Soleil ! ; Vu d’en haut : la Terre vue de l’ISS : la Lune, la France… ; Hubble : encore un record battu avec les SN lointaines

- Astrosurf magazine n°61

Utile
- Convertisseur de calendriers
-  Redéfinition de l’Unité Astronomique, distance moyenne en la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve le mercredi 3 avril à 14h50.
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

GIF - 258.5 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel.

[2Pour connaître les instants de passage de la Lune devant les constellations, et le détail de quelques autres évènements célestes, télécharger ce document

[3Rotation synodique :
- Article de Jean Meeus
 ;
- pour la calculer et l’apprécier soi-même, fich tech ici.
- Article sur Carrington, qui l’a découvert}

[4Rotation synodique :
- Article de Jean Meeus
 ;
- pour la calculer et l’apprécier soi-même, fich tech ici.
- Article sur Carrington, qui l’a découvert}

[5Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO

info portfolio



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 10 au 18 mai 2013
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil