dans ce site

ZODIAC

Du 10 au 17 février 2013

Première phase de la deuxième Lune d’Hiver


samedi 9 février 2013

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]
...

De la Nouvelle Lune le 10 février à 7h20 UT au Premier Quartier le 17 à 20h30 UT.
- Première phase de la deuxième Lune d’Hiver.

- Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable

PDF - 311.5 ko

Heures en temps universel sauf indication.

En bref ...

- La Lune marque les signes de Verseau à Taureau (30e degré) ;
- Elle passe devant les constellations Capricorne – Verseau - Poissons – Bélier - Taureau. [2]

- La Lune est conjointe à Neptune (invisible) puis à Mars et Mercure pour le premier croissant le 11 ; le 12, elle passe en déclinaison Nord ; le 17 à son nœud descendant puis conjointe aux Pléiades pour le Premier Quartier.
- Le 16, le Soleil arrive devant la constellation du Verseau et Mercure, du soir, est à son élongation Est maximale.
- En héliocentrique, Mercure à son nœud ascendant le 12 ; à son périhélie le 17

Au fil des jours et des nuits …

- Dimanche 10 février,
- Libration minimale en latitude pour la Lune : B = -6,50° (la Lune est invisible)

- A 3h26 Mercure et Mars en parallèle de latitude en héliocentrique .

- A 6h46 Mercure opposé Saturne en héliocentrique .

- 

Nouvelle Lune à 7h20 UT

22 degré du signe du Verseau ; distance : 370 286 km soit 58,06 rayons terrestres ; diamètre apparent 32 minutes 16 secondes d’arc.

- Le croissant primeur de cette lunaison peut être observé, près de 13 heures après la Nouvelle Lune, vers 19h TU, avec un instrument par 48° de latitude Nord et 33° de longitude Ouest (milieu Atlantique Nord). Voir les très fins croissants de Lune, page spéciale PGJ.

- La Lune entre dans le signe des Poissons à 21h21

- Lundi 11,
- La Lune est conjointe à Neptune à 1h28 dans le plan écliptique, la planète 5°31’ au Sud et à 5h05 dans le plan équatorial ∆5°52’. Invisible.

- La Lune est conjointe à Mars à 9h56 dans le plan écliptique, la planète 5°47’ au Sud et à 14h08 dans le plan équatorial ∆6°9’.

- A 10h27, en raison de sa rétrogradation prochaine (le 18) la déclinaison de Saturne repart vers le Nord ; palier à -12°54’.

- La Lune est conjointe à Mercure à 14h00 dans le plan écliptique, la planète 4°55’ au Sud et à 17h49 dans le plan équatorial ∆5°13’. Si les conditions atmosphériques sont bonnes, on peut apercevoir Mercure (magnitude -1) et plus difficilement Mars (magnitude 1.2) en dessous du premier croissant de Lune. Ci-dessous à 18h45 légales.

PNG - 423.4 ko

- Premier croissant de cette lunaison, théoriquement facilement visible à l’œil nu : à 18h10 (image ci-dessous, 25 minutes plus tard que la précédente) il est de 2,88%, âgé de 34h50mn après la Nouvelle Lune. Il se couche presque à l’Ouest (azimut 266°) vers 18h57. Longitude 13e POI.

PNG - 342.8 ko
Le 11 18h45
Premier croissant de Lune, Mercure et Mars

- Mardi 12,
- A 7h35, la Lune traverse le plan équatorial : elle passe en déclinaison Nord ; sa déclinaison est égale à 0°. Longitude écliptique 349°46’ (20e POI)

- A 10h28, Mercure à son noeud ascendant. Voir en héliocentrique .

- A 18h03 pour notre localisation, l’étoile 15 Psc (alias HD 221833, alias HIP 116422), de magnitude 6.5 disparaît derrière la partie obscure (éclairée de lumière cendrée) du croissant de Lune.
Elle réapparaît à 19h02.

PNG - 45.9 ko
PNG - 57.5 ko

- Mercredi 13,
- Libration maximale en longitude pour la Lune : L = 6,00°. Remarquer le long du terminateur : Endymion, Geminus, Langrenus, Furnerius

JPEG - 82.9 ko

- La Lune entre dans le signe du Bélier à 1h52

- La Lune est conjointe à Uranus à 13h05 dans le plan écliptique, la planète 4°13’ au Sud et à 16h20 dans le plan équatorial ∆4°28’. En début de nuit, repérer la position d’Uranus par rapport au croissant de Lune. Observable aux jumelles sous un bon ciel.

PNG - 149 ko

- A 16h41, Vénus entre dans le signe du Verseau en héliocentrique .

- Jeudi 14,
- A 7h37, Mercure entre dans le signe des Gémeaux en héliocentrique .

- Vendredi 15,
- La Lune entre dans le signe du Taureau à 10h09

- A 18h03, l’étoile HD 12479 (alias HIP 9533- Bélier - Mv 6) réapparait après son occultation par la Lune.

PNG - 82.1 ko

- A 19h25, l’astéroïde 2012 DA14 passe à 27 725 kilomètres seulement de la surface de la Terre. Voir astéroïdes et planètes naines.

- Samedi 16,
- A 4h36 le le Soleil arrive devant la constellation du Verseau

- A 8h45 La Lune est opposée à Saturne dans le plan écliptique (12e TAU/SCO)

- Élongation maximale de Mercure à l’Est du Soleil à 21h29 : 18°07’53". Longitude Mercure 346°28’ (17e POI). Voir sur PGJ.
Mercure est visible dans le ciel du soir ; il se couche vers 19h40.

PNG - 542.1 ko

- Dimanche 17 février 2013,
- A 2h27, Mercure à son périhélie. Voir en héliocentrique .

- A 2h56, la Lune passe au nœud descendant de son orbite. Dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Nord. Longitude 50°37’ (21e TAU)

- A 4h14, Mercure opposé Jupiter en héliocentrique .

- A 19h48, la Lune est conjointe aux Pléiades dans le plan équatorial, l’amas ouvert (Messier 45) 4°56’ au Nord ; la conjonction dans le plan écliptique a lieu à 21h58 ∆4°55’ (Voir ci-dessous). Un beau tableau céleste en compagnie de Jupiter. Ci-dessous à 22h50 légales, l’ensemble est alors pile à l’Ouest à une vingtaine de degrés de hauteur.

PNG - 219.7 ko

- 

Premier Quartier à 20h30 UT

30e degré du signe du Taureau ; distance : 403 179 km soit 63,21 rayons terrestres ; diamètre apparent : 29 minutes et 38 secondes d’arc.

- La Lune entre dans le signe des Gémeaux à 21h51. Cette entrée est marquée de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, par sa conjonction à l’amas des Pléiades.

Le Soleil

- Dans le signe du Verseau depuis le 19 janvier, il arrive devant celui des Poissons le 18.
- Il est à 22h d’ascension droite le 16 à 8h07. Sa longitude écliptique est alors de 327°49’ (28e VER). Voir article « Ecli-équa »

- Devant la constellation du Capricorne depuis le 19 janvier, il arrive devant celle du Verseau le 16 février à 4h36. Longitude 327°40’. Un peu d’info sur la constellation du Verseau, bien sûr invisible en ce moment.

- Le 11, à 12h l’équation de temps atteint son premier maximum positif de l’année à 14m14s. Quelques liens pour comprendre ce qu’est l’équation de temps :
- IMCCE, [Mintaka -
>http://mintaka.free.fr/evenement_du_mois/2000/equation_du_temps.htm], [CLEA-
>http://www.ac-nice.fr/clea/lunap/html/EquationTemps/EqTempsEnBref.html] et [techno-science-
>http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=6567]

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : Neptune du 13 février au 1er mars. Elle y croisera Vénus le 28 février.

-  Les planètes en héliocentrique
- Le 10 février, à 6h46 Mercure opposé Saturne (6E TAU/SCO) ; latitude Mercure -1°32’(monte) ; Saturne -2°25’(descend).
- Le 12 , à 23h49, Mercure à son nœud ascendant. Elle passe au Nord du plan écliptique : sa latitude est égale à 0 ; longitude du nœud : 49°29’ (20e TAU)
- Le 13 , à 16h41, Vénus entre dans le signe du Verseau – Lg 300°
- Le 14 , à 7h37, Mercure entre dans le signe des Gémeaux – Lg 60°
- Le 17, à 2h27 Mercure à son périhélie : au plus près du Soleil à 0,3075 Unités Astronomiques soit environ 46 millions de kilomètres ; Lg 77°28’ (18eGEM).

- Le 17 à 4h14, Mercure conjoint Jupiter (18e GEM) ; latitude Mercure °3°27’(monte) ; Jupiter -0°30’ (monte).

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 17h12 le 10 février et à 17h21 le 17.
- Il se lève à 6h59 le 10 février et à 6h50 le 17.
- La durée du jour augmente sensiblement. Le croissant de Lune grossissant occupe le début de la nuit une heure de plus chaque jour. Sa lumière cendrée est visible jusqu’au 15.

- Au minuit vrai (soit environ 0h57 légales pour notre localisation) culminent, de bas en haut

côté Sud : la Machine Pneumatique qui rase l’horizon, l’Hydre ; le Sextant, surplombé de Régulus et de la tête du Lion, le Petit Lion. Le Petit Lion frôle le zénith.
PNG - 559.7 ko

côté Nord : Deneb et Véga à l’horizon à quelques degrés Est, qui s’élèvent ; Céphée ; les pattes avant de la Grande Ourse au zénith.

PNG - 559.7 ko

- La lumière zodiacale est possible à voir à l’Ouest, après la fin du crépuscule, sous un ciel épargné par la pollution lumineuse, jusqu’au 11 février, devant les Poissons et le Bélier.

- Le soir, devant le Verseau :
- Neptune n’est plus visible. Elle se couche 27 minutes après le Soleil le 17. Conjointe à la Lune le 11

- Mercure est bien visible ; elle se couche 1h25mn après le Soleil le 10 et 1h38 après lui le 17. A son élongation maximale à l’Est du Soleil le 16 , sa magnitude passe au cours de la semaine, de -1.1 à -0.3, mais elle gagne en hauteur dans le ciel. C’est la bonne semaine pour son observation. Conjointe à la Lune le 11.
Elle surplombe
- Mars, au raz de l’horizon, se rapprochant chaque soir de l’azimut Ouest, qui brille beaucoup moins fort (magnitude 1.4) et devient difficile à déceler. Conjointe à la Lune le 11.

- Uranus, devant les Poissons, se couche vers 20h45. Conjointe à la Lune le 13

- Jupiter règne sur le début de la nuit
- Devant le Taureau, toujours proche d’Aldébaran, Jupiter (m-2.5) culmine aux alentours de 18h30, surplombant Orion ; elle se couche vers 2h. Elle laisse encore largement le temps de se faire admirer. Son diamètre apparent est de 40 secondes d’arc. Ci-dessous le 16 à 20h légales. La Lune y sera conjointe le 18.

PNG - 330.9 ko

- Phénomènes observables de ses satellites, voir la fiche Ephebdo.

- Saturne, toujours devant la constellation de la Vierge se lève vers 23h40. La période propice à son observation commence vraiment. Ci-dessous le 17 à 1h (heure légale).

PNG - 208.4 ko

- L’inclinaison de ses anneaux se maintient à +19,3° au cours du mois de février.
- Élongation maximale de Titan à l’Est le 12 à 20h04.

- Vénus est devant le Capricorne depuis le 1er février. Elle se lève 29mn avant le Soleil le 17 février, dans la lueur du Soleil qui la talonne. Son élongation n’est plus que de 10°. De magnitude toujours proche de -4 (-3.9), son diamètre apparent n’est plus que de 10 secondes d’arc ; sa fraction éclairée est de 99%. Saisir l’étincelle de son lever à l’horizon Sud-Est peu avant le lever du Soleil et la suivre au télescope dans le jour devient une affaire de spécialiste.

- Dernières images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.

JPEG - 97.8 ko
22 janvier 2013
Occultation de Jupiter par la Lune. Source image et article

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

- L’astéroïde 2012 DA14 qui nous rend visite le 15 Février 2013 passera, à 19h25 (UT) relativement près de la surface de notre planète : à 27 700km soit 13 fois plus près que la Lune … ! Il atteindra la magnitude 7.5 (invisible à l’œil nu) et sera assez difficilement observable Voir article de l’Observatoire de Paris.

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [3]

- Virginides (25 janvier-15 avril)
- delta Leonides (15 février-10 mars)
- Maximum de l’essaim diurne des x (chi) Capricornides le 11 février.

- Pour l’hémisphère Sud :
- alpha Centaurides(28 janvier -21 février). (constellation du Centaure)
- maximum de l’essaim mineur des omicron Centaurides le 11 .

COMETES

Observables visuellement, de magnitude 10 au minimum.
- 273P/Pons-Gambart. Comète à longue période découverte en 1827 dont on avait perdu la trace depuis bientôt 200 ans. Redécouverte par Rob Matson à partir d’ images SWAN mi-novembre 2012. Mesurée à magnitude 9.3 le 31 janvier. Elle est passée au périhélie le 19 décembre et son éclat diminue. Dans l’hémisphère Nord elle est visible dans le ciel du matin, au Nord-Est d’Ophiucus, remontant vers le Nord. Sa page sur le MPC.

Au périhélie
- Le 12 : 2009 MS9, Mv 20
- Le 16 : 125P Spacewatch, Mv 16

Cette année 2013 s’annonce être un grand cru pour les comètes.
- Un petit bémol cependant en ce qui concerne C/2011 L4 (PanSTARRS) que l’on attendait pour le mois de mars à magnitude -1. Elle risque de ne pas briller plus fort que magnitude 3. Bien que son éclat ait augmenté comme prévu fin décembre 2012, cette augmentation a fortement ralenti depuis début janvier. Elle a été mesurée à magnitude 7.6 le 19 janvier, mais reste de toutes façons invisible jusqu’à début mars dans l’hémisphère Nord.
- Au mois de mai, C/2006 F6 Lemmon devrait être observable à magnitude 3 également.
- Au mois de décembre C/2012 S1 ISON pourrait être visible en plein jour, si elle survit à son passage au périhélie, le 28 novembre, à 1,2 million de kilomètres seulement de la surface du Soleil.

Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Suivre [Curiosity sur Mars ! Voir site de la NASA
- Suivre Cassini autour de Saturne : Survol de Titan le 17 février. .
- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais).

CALENDRIERS

- Le 10, nouvel an chinois. Nous entrons dans l’année du Serpent d’Eau Yin. (nous étions dans l’année du Dragon d’Eau Yang). Le calendrier chinois : article de Patrick Rocher (IMCCE) ; sur louisg.net

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- Astronews du 4 février : Conférences : Science et Religion ; Euclid, et énergie sombre ; Jongler avec les photons : conférence de S. Haroche Prix Nobel 2012. ; Astéroïdes : 2012 DA14 va nous raser les moustaches le 15 Février 2013 ! ; Météorites. Mars : Curiosity, la foreuse ; Mars Express : une rivière a coulé sur Mars ! ; MRO : ce cratère était un lac autrefois ! ; Un jour dans la vie de Venus Express ; Cassini-Titan : icebergs. Retour sur Huygens 8 ans après. L’ESO : la lumière venue de l’ombre. ; Exoplanètes ; Vu d’en haut : la perfide Albion ! ; Spatial : Capsule Orion : L’ESA va y participer ! ; Ariane 6 : C’est parti ! ; Hubble : un trésor caché dans les nuages de Magellan ;
- Le Soleil : lien avec le climat. ; Climat : réchauffement à long terme confirmé par la NASA.  ; Livre conseillé : Voler en apesanteur par F Lehot chez Vuibert.. ; et …
- Mécanique céleste et cosmologie d’E. Brauthal-Weisman

- Rappels
- La Lettre de l’IMCCE de février. À la recherche du catalogue perdu d’Hipparque ; L’horloge qui parlait depuis 80 ans ; Il y a 400 ans, Neptune observée avant d’être découverte ; Le retour des grazing stones ; Calendrier chinois traditionel : nouvel an le 10 février 2013 ; Lever du Soleil dans l’axe de l’arche de l’Arc de Triomphe ; Erasmus Habermel : la fabrique de la science à la cour de Prague (exposition du 5 février au 5 avril 2013).
- Phénomènes astronomiques du mois de Février 2013 PGJ Astronomie
- La Lettre du Guide du Ciel du 13 janvier
- Un petit voyage sur la Lune ? Avec Ebb, l’une des deux sondes de la mission Grail, qui a filmé une dernière fois notre satellite avant de s’écraser sur le sol lunaire le 17 décembre 2012. Video sur le site de Ciel et Espace.
- Nouveau convertisseur de calendriers
- La Lettre d’Informations mensuelle PGJ
- Redéfinition de l’Unité Astronomique : 149 597 870 700 mètres exactement.
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

GIF - 247.6 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel

[2Pour connaître les instants de passage de la Lune devant les constellations, et le détail de quelques autres évènements célestes, télécharger ce document

[3Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 10 au 17 février 2013
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil