dans ce site

ZODIAC

Du 27 juin au 3 juillet 2012

Deuxième phase de la quatrième Lune de Printemps


lundi 25 juin 2012

Du Premier Quartier le 27 juin à 3h30 UT. à la Pleine Lune le 3 juillet à 18h51 UT.
- Du point de vue solaire, c’est l’Eté depuis le 21 juin, mais cette lunaison ayant débuté le 19, nous restons en "Lune de Printemps" jusqu’à la prochaine Nouvelle Lune, le 19 juillet.
- Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 346 ko

Heures en temps universel sauf indication. Détails sur la fiche imprimable.

Au fil des jours et des nuits …

- La Lune marque les signes de Balance à Capricorne  ; elle passe devant les constellations Vierge – Balance - Scorpion – Ophiucus - Sagittaire . La demi lune se fait gibbeuse croissante ; elle se couche de plus en plus tard après le milieu de la nuit. Conjointe à la planète Saturne et à l’étoile Spica le 28, à l’étoile Antarès le 1er juillet ; ce jour là, elle est aussi au nœud ascendant de son orbite et au périgée et le 2, à sa plus basse culmination du mois.
- Pour connaître les instants de passage de la Lune devant les constellations, et le détail des autres évènements célestes, télécharger ce document

- Mercredi 27
- Premier Quartier à 3h30 UT (6ème degré du signe de la Balance) ; distance : 374 116 km soit 58,65 rayons terrestres ; diamètre apparent : 31 minutes 56 secondes d’arc.
- A 4h23, Vénus est stationnaire à l’Ouest du Soleil dans le plan équatorial, son mouvement redevient direct. Elle atteint sa station Ouest dans le plan écliptique à 15h08 (8ème degré du signe des Gémeaux).

- A 18h05, plus petite distance entre la Terre et Pluton pour cette année : 31,2401 unités astronomiques soit 4,673 milliards de kilomètres.
- A 18h11, Mercure conjoint Mars en héliocentrique .

- Jeudi 28,
- A 8h22 la Lune est conjointe à Saturne dans le plan écliptique, la planète 6°3’ au Nord. La conjonction dans le plan équatorial a lieu à 12h18 ∆6°20’. Entre les deux,
- à 10h29 la Lune est conjointe à Spica (alpha de la Vierge) dans le plan écliptique, l’étoile 1°21’ au Nord. La conjonction dans le plan équatorial a lieu à 11h22 ∆1°25’.
- Apprécier ce rapprochement les 27 et 28 au soir. Ci-dessous à 23h légales.

JPEG - 43.6 ko
JPEG - 39.7 ko

- Vendredi 29,
-  Pluton est à l’opposition du Soleil

- Le Soleil au carré d’Uranus à 20h02 dans le plan écliptique (8e CAN/BEL) et à 20h09 dans le plan équatorial. C’est la quadrature Ouest d’Uranus.

- Samedi 30 juin,

- Dimanche 1er juillet,
- A 1h57, Elongation maximale de Mercure à l’Est du Soleil : 25°45’

- A 5h45, la Lune au nœud ascendant de son orbite ; longitude 244°43’ (5e SAG)

- A 14h08 la Lune est conjointe à Antarès (alpha du Scorpion) dans le plan équatorial, l’étoile (qui marque de nos jours le 11e du signe du Sagittaire) se trouve 5° au Sud. La conjonction dans le plan écliptique a lieu à 15h20. Bien remarquable dès le début de la nuit. Ci-dessous à 23h légales.

JPEG - 54.4 ko

- A 19h36, Mercure au nœud descendant de son orbite, voir en héliocentrique . Longitude géocentrique : 126°4’ (5e LIO)

- Lundi 2
- La Lune à sa déclinaison Sud maximale à 3h32 : -21°42’ par rapport au plan de l’équateur ; longitude écliptique 19e SAG et donc à sa plus basse culmination du mois dans l’hémisphère Nord : à 45° de latitude Nord elle culmine à 23° de hauteur seulement.

- Mardi 3
-  Lune conjoint Pluton à 12h05 dans le plan équatorial et à 12h12 dans le plan écliptique.

- Pleine Lune à 18h51 UT (13ème degré du signe du Capricorne) ; distance : 365 489 km soit 57,30 rayons terrestres ; diamètre apparent : 32,7 minutes d’arc.
- Dans les cultures amérindiennes, la Lune du solstice d’été est celle de l’orignal ou du tonnerre.

Le Soleil

- Il est dans le signe du Cancer depuis le SOLSTICE , le 20 juin
- Et devant la constellation des Gémeaux depuis le 21 juin.
- La durée du jour est maximale dans l’hémisphère Nord et elle commence à décroître (le contraire dans l’hémisphère Sud)
- Couchers les plus tardifs de l’année : du 19 au 30 juin pour latitudes 50° Nord ; du 22 au 30 juin pour latitudes 45° Nord ; du 22 juin au 2 juillet pour latitudes 40° Nord ; voir longueur des jours et des nuits aux équinoxes et aux solstices ;
- La durée des saisons évolue lentement au fil des siècles.
- A l’occasion de ce solstice et d’une animation pour l’association « La Nef de Valzergues », j’ai relooké le diaporama « La Merveilleuse Révolution des Quatre Saisons de l’An ». Voir la nouvelle version

-  Les planètes en héliocentrique
- Le 27 à 18h11, Mercure conjoint Mars dans le 7ème degré du signe du Scorpion. Latitude Mercure +1°29’ (descend) ; Mars +0°25’ (descend).
- Le 1er juillet à 19h36, Mercure au nœud descendant de son orbite, soit dans le plan de l’écliptique - latitude 0°. Longitude 228°28’ (19ème SCO).

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 19h39 le 27 juin et à 19h38 le 3 juillet. Il se lève à 4h10 le 27 et à 4h13 le 3. La durée du jour est maximale et commence à diminuer globalement : elle se prolonge encore un peu sur le soir jusqu’au 30 juin mais commence à diminuer sur le matin. Voir Solstice

- La constellation du Sagittaire culmine à minuit, soit aux alentours de 2h UT. C’est actuellement la plus basse des constellations du zodiaque sur notre horizon ; elle est surmontée des constellations de l’Ecu, de l’Aigle et de la Lyre.

JPEG - 58.9 ko

L’étoile Véga (alpha de la Lyre) culmine à minuit (environ 2h heure légale) le 30 juin à 84°de hauteur pour 45° de latitude Nord. En l’absence de la Lune, parcourez le grand ruban de la Voie Lactée, le long des constellations du Sagittaire, de l’Ecu, de l’Aigle, du Cygne, de Céphée et de Cassiopée.

JPEG - 117.2 ko

- Cette période autour du solstice d’été est favorable à l’observation des nuages noctiluques et ceci d’autant plus que la latitude de l’observateur est importante ; il faut noter toutefois que ces dernières années ils sont visibles à des latitudes de plus en plus proches de l’équateur : ce sont des nuages de très haute altitude (80-90 km), vraisemblablement constitués de poussières microscopiques, enrobées de glace. Les premiers ont été observés en 1885 suite à l’éruption du volcan Krakatoa. On peut aussi supposer qu’ils sont d’origine météoritique et/ou bien d’aérosols produits par nos activités connues et secrètes. Ils ressemblent à de vastes ondulations plus claires que le fond du ciel ; leur couleur bleutée ressort en photo avec quelques secondes de pause.
Quelques APOD : photo et commentaires 2009, 2007, 2003
L’observation de plus en plus fréquente de ces nuages noctiluques à des latitudes de plus en plus basses interpelle sur le rôle des aérosols d’origine humaine.

Les planètes devant les constellations.
- Planètes et constellations, lire la note [1]

- Mercure est devant le Cancer depuis le 24 juin. Il se couche 1h35mn après le Soleil le 27 juin et 1h5mn après lui le 3 juillet. C’est déjà la fin de cette période de visibilité de la volatile planète dans le ciel du soir. Sa magnitude décroît rapidement : 0.6 le 1er juillet (0 le 22 juin). A son élongation maximale à l’Est du Soleil le 1er juillet. Ci-dessous à 22h15 légales

JPEG - 52.8 ko

A moins de 2° de l’amas de la Crèche (M44) le 2 juillet ; ce rapprochement est impossible à observer en Europe mais il est remarquable sous les tropiques

- Mars, est devant la constellation de la Vierge depuis le 21 juin. Elle reste encore bien remarquable dans le ciel de début de nuit mais de moins en moins longtemps et de plus en plus bas ; elle se couche aux alentours de 23h15. Son diamètre apparent diminue (≈ 6,5secondes d’arc ) ainsi que son éclat (magnitude 0.9).
Son observation ne présente plus grand intérêt mais sa proximité de l’étoile Zavijava (bêta Virginis) à laquelle elle est conjointe le 28 juin, nous incitent encore à se tourner vers elle. Les deux astres sont également alignés dans le plan équatorial avec l’étoile Denebola (bêta Leo), quelques 13° plus au Nord.

JPEG - 43.8 ko

Histoire détaillée et mythologie de Zavijava.
- Notez que cette étoile est celle qui servit à Einstein, lors de l’éclipse totale de Soleil du 21 septembre 1922 (dite "éclipse de Sobral", pour prouver que les rayons lumineux sont courbés par la présence d’une masse (en l’occurrence celle du Soleil).

- Saturne, qui a repris son mouvement direct le 25 juin est toujours devant la Vierge, toujours proche de Spica ; elle est déjà sur le couchant lorsqu’elle apparaît dans le ciel du crépuscule. Elle est encore en bonnes conditions d’observation en début de nuit mais décline rapidement et se couche vers 0h20. Son diamètre apparent (environ 17 secondes d’arc ) est en diminution, ainsi que son éclat (magnitude ≈ 0.7). L’inclinaison de ses anneaux augmente au cours du mois de juillet : + 12,5° à +13,1°. A côté de la Lune le 27 et le 28

-  Neptune, devant le Verseau, se lève vers 22h15. Rétrograde depuis le 4 juin, elle est observable en fin de nuit, une fois que la Lune est couchée. Elle culmine à 3h30 environ. Diamètre apparent : 2,3’’ d’arc ; magnitude 7.9. Ci-dessous sa localisation et celle d’Uranus le 1er juillet à 3h30 légales.

JPEG - 63 ko
JPEG - 48.9 ko

- Uranus, devant la Baleine, à la frontière des Poissons, depuis 12 mai, se trouve à la quadrature Ouest du Soleil le 29 juin ; commence la période propice à son observation. Elle se lève aux environs de 23h30 TU. Diamètre apparent : 3,5 secondes d’arc ; magnitude 5.8, en légère augmentation.

JPEG - 52.5 ko

- Jupiter et Vénus, devant le Taureau, gagnent du terrain dans le ciel de l’aube. Jupiter se lève aux alentours de 2h (4h légales) et Vénus aux alentours de 2h30 (4h30 légales). Ci-dessous les deux planètes en droite ligne entre les Pléiades et Aldébaran le 1er à 5h30 légales.

JPEG - 54.3 ko

- Le ballet des satellites de Jupiter redevient observable.

- Vénus a repris son mouvement direct le 27 juin
. Son croissant nouveau est maintenant d’environ 15% et son éclat s’affirme magnitude -4.5. Choix de filtres appropriés pour distinguer les contours du croissant vénusien.

- Galerie d’images d’astrosurf.

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

- Bootides de juin (22 juin-2 juillet), maximum le 27 à 2h55. (Radiant devant le Bouvier)
- Sagittarides (15 avril-15 juillet).

- Essaims mineurs :
- Beta Taurides (5 juin-17 juillet), maximum le 28 à 4h05.

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES

-  A l’opposition
- Le 28, (196)Philomela, Mv 10.7, devant le Sagittaire
- Le 29, Pluton (à sa plus petite distance de la Terre le 27 juin ) est à l’opposition, devant le Sagittaire à 9h03 dans le plan équatorial (déclinaison Pluton - 19°19’/Soleil +23°11’) et à 14h21 dans le plan écliptique (latitude Pluton +3°44’ - descend). Sa magnitude est de 14.1.

JPEG - 65.4 ko
Pluton localisation
JPEG - 82.9 ko
Pluton
zoom parmi les nébuleuses de la constellation du Sagittaire
JPEG - 50.8 ko
Pluton
à côté de l’amas ouvert M25

Conjoint Lune
- Le 3 à 12h12, Pluton, à 12h05 dans le plan équatorial et à 12h12 dans le plan écliptique, la planète naine 0°59’ au Nord. Occultation de Pluton par la Lune visible en Antarctique. Voir aussi cette carte

JPEG - 58.5 ko

COMETES

Observables visuellement. Voir aerith.net.
- C/2009 P1 Garradd n’est plus visible dans l’hémisphère Nord mais devrait réapparaître en octobre dans le ciel du matin, à magnitude 12.5.

JPEG - 604.3 ko
Garradd le 17 mai
Source image

- C/2011 F1 Linear, a été mesurée à magnitude 10.7 le 14 juin ; encore entre Bouvier et Grande Ourse.
- Et on attend 96P/Machholz 1 à magnitude 8 pour fin juillet dans le ciel du soir.
- Pour les autres comètes, voir aerith.net, sur le même site what’s new et le Minor Planet Center
- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

Au périhélie
- Le 30, C/2008 S2 (SOHO ).

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- fil RSS de Ciel et Espace

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

Rappels
- La Fête des Rêves 2012, introduite par les enfants
- Lettre du Guide du Ciel (n°68) de Guillaume Cannat
- Space Weather au quotidien pour les news et observations du Soleil et du ciel.
- +++ convertisseur de coordonnées

Rencontre et stage Rock’Astres 2012, dates définitives : du 13 au 17 août
- du lundi 13 août à 14h à mardi 14 à 12h : Rencontre astro-météo
- suivie, du mardi 14 août - 15h au vendredi 17 12h d’un stage Astrologie mondiale : comprendre l’évolution naturelle et socio-politique du monde : détermination des critères astronomiques et géographiques pertinents, études appliquées du SORI’Astres et comparaison avec d’autres méthodes. Ouvert à tous. Nous [écrire-mailto :rockastres@gmail.com] ou nous téléphoner 09 74 62 34 77

Dernières publications sur ce site
- Animations astronomie 2012 - région Quercy-Rouergue.
- Articles de Christophe Kirman
- Diaporama Les transits de Vénus.
- Bilans météo de Bertrand Duchastel
- Triste anniversaire d’une drôle de guerre

VOTRE EPHEBDO

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Merci de votre soutien à la publication d’Ephebdo

Notes

[1Notez la différence entre une « planète devant une constellation » et une « planète dans un signe ».
- Dans le premier cas, le repérage est visuel , c’est le repère sidéral : les planètes, qui sont à quelques minutes ou heures à la vitesse de la lumière de nous et font partie du même système stellaire (solaire) que nous , sont sur le devant de la scène que dessinent les étoiles, qui sont, elles, à des années à la vitesse de la lumière (mais quand même toutes voisines proches dans la même galaxie que nous, la Voie Lactée).
- Dans le deuxième cas, celui des signes, le repère est temporel, c’est le repère tropique : c’est celui de notre cycle annuel Terre-Soleil, rythmé par les équinoxes et les solstices.
- L’un décrit l’Espace, l’autre le Temps ; les deux ne sont pas incompatibles, bien au contraire !
- Des ponts de repérage entre le visuel et le temporel existent provisoirement à l’échelle des siècles et changent au fil des millénaires en raison de la précession des équinoxes. A notre époque, par exemple, les Pléiades, de la constellation du Taureau, marquent le 1er degré du signe des Gémeaux et Régulus, de la constellation du Lion, marque le 1er degré du signe de la Vierge. Aldébaran (constellation Taureau), le 10ème degré du signe des Gémeaux et Antarès (constellation Scorpion) le 10e du Sagittaire, Spica (constellation Vierge) le 24e de la Balance.



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 27 juin au 3 juillet 2012
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil