dans ce site

ZODIAC

Du 13 au 21 avril 2012

Quatrième phase de la première Lune de Printemps


jeudi 12 avril 2012, par Claire HENRION

Du Dernier Quartier le 13 avril à 10h49 UT à la Nouvelle Lune le 21 à 7h180 UT.
- Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 328.7 ko

Heures en temps universel sauf indication. Détails sur la fiche imprimable.

Au fil des jours et des nuits …

La Lune marque les signes de Capricorne à Taureau, devant les constellations Sagittaire à Bélier. La demi-lune s’amenuise en croissant de plus en plus fin, qui se lève de plus en plus tard après la mi- nuit et se couche après midi. Conjointe à Neptune le 16, passe en déclinaison Nord le 17, conjointe à Mercure le 18, à Uranus le 19 ; dernier croissant le 20.

Le 13 avril,
- Dernier Quartier à 10h49 UT (24ème degré du signe du Capricorne) ; distance : 380 017 km soit 56,58 rayons terrestres ; diamètre apparent : 31 minutes 26 secondes d’arc.

- Le 14
- Mars est stationnaire en longitude à l’Est du Soleil à 3h46. Elle reprend son mouvement direct .

- Libration maximale en longitude pour la Lune : L =6,88°. Elle éloigne de nous les formations du bord Nord-Ouest. Remarquez les cratères Babbage, Markov, Bunsen et Eddington complètement plaqués sur le limbe.

JPEG - 96.3 ko

- Vénus est conjointe à Aldébaran

- Le 15
- A 12h, l’équation de temps est nulle ce qui veut dire que le midi vrai et le midi moyen ont lieu au même instant. Voir aussi ici et

- En héliocentrique Mercure à l’aphélie à 5h00.

- Opposition Soleil- Saturne à 18h26. La planète se situe 2°46’ au Nord du plan de l’écliptique. En héliocentrique, la Terre est conjointe à Saturne.
- A 18h44, la distance entre la Terre et Saturne est à son minimum annuel : environ 8,7196 UA soit 1,304 milliards de kilomètres. On peut appeler cette situation le « périgée » de Saturne.

- Le 16
- La Lune est conjointe à Neptune à 10h26 dans le plan écliptique, la planète 5°43’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 14h38 Δ 6°8’.

- Possible occultation pour l’Europe occidentale d’une étoile de la constellation d’Ophiucus par Ixion , un astéroïde de la ceinture de Kuiper.

- Le 17,
- La Lune traverse le plan équatorial à 16h51 : elle passe en déclinaison Nord. (Longitude 19ePOI)

- Libration minimale en latitude pour la Lune (B = -6,70°). La corne Sud est intéressante à observer : les cratères Le Gentil et Drygalski sont mieux dégagés que sur l’image ci-dessous.

JPEG - 162.9 ko

- La Lune est conjointe à (2)Pallas à 22h57 dans le plan écliptique l’astéroïde 2°8’ au Nord.

Le 18,
- A 12h09, le Soleil arrive devant la constellation du Bélier. Longitude 28°51’ (29eBEL).

- A 17h22, plus grande élongation de Mercure à l’ouest du Soleil (27°29’33’’). Voir page spéciale PGJ

- La Lune est conjointe à Mercure à 19h27 dans le plan écliptique, la planète 7°2’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu le 19 à 1h57 Δ 7°33’. Bien qu’à sa plus grande élongation, Mercure est très difficilement visible.

- Le 19,
- La Lune est conjointe à Uranus à 0h46, la planète 5°9’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 8h05 Δ 5°30’. Uranus, qui se lève en même temps que Mercure est encore plus invisible que ce dernier dans le ciel de l’aube. Ci-dessous Lune, Mercure et Uranus le 19 à 6h30 légales.

JPEG - 77.1 ko

- Le 20,
- A 4h47, dernier croissant de Lune, de 1,22%, visible avec un instrument et potentiellement à l’œil nu 26h31m avant la Nouvelle Lune. A 4° au-dessus de l’horizon alors que le Soleil est 3° en-dessous.

JPEG - 64.3 ko

- A 14h (temps universel), l’ultime croissant de cette lunaison peut être observé par 6° de latitude Nord et 130° de longitude Ouest (au milieu de l’Océan Pacifique)

- A 16h10, le Soleil entre dans le signe du Taureau.

- A 18h07, en héliocentrique, Mars opposé Uranus (5e BAL/BEL).

- Le 21,
- Nouvelle Lune à 7h18 UT (2ème degré du signe du Taureau) ; distance : 405 882 km soit 63,64 rayons terrestres ; diamètre apparent : 29 minutes 26 secondes d’arc.

- Le Soleil est à 2 heures d’ascension droite à 21h46. Voir « Ecli-équa ».

Le Soleil

- Il arrive devant la constellation du Bélier le 18 à 12h09. Longitude 28°51’ (29e degré du signe du Bélier).

- Il entre dans le signe du Taureau le 19 à 16h10. La durée du jour est maintenant nettement supérieure à celle de la nuit dans cet hémisphère (le contraire dans l’hémisphère Sud) et elle continue d’augmenter.

- En héliocentrique,
Mercure à l’aphélie le 15 à 5h00. Au plus loin du Soleil : environ 0,4667 unités astronomiques (UA), soit 69,8 millions de kilomètres. Longitude 257°27’52’’ (18eSAG) ; latitude -3°24’ – descend.

- Le 15, conjonction Terre-Saturne à 18h26. De ce point de vue, la latitude de Saturne au Nord du plan écliptique est de 2°29’ : c’est la valeur de l’inclinaison de son orbite sur l’écliptique ; longitude 206°10’’ (27eBAL).

- Le 20, Mars opposé Uranus à 18h07 (5e BAL/BEL). Latitude Mars +1°18’, descend ; Ura -0°43’, monte.

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : Vesta du 29 mars au 22 avril, Cérès du 17 avril au 7 mai

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 18h33 le 13 avril et à 18h44 le 21. Il se lève à 5h11 le 13 et à 4h56 le 21.

- Bien que l’inclinaison de l’écliptique la rabaisse sur l’horizon, la lumière zodiacale est possible à voir à l’Ouest dans le ciel du soir à la fin du crépuscule astronomique : elle recouvre le Taureau et les Gémeaux avec Vénus à la base du fuseau.

- Jupiter devant le Bélier, se couche 1h30 environ après le Soleil. Avant la fin du crépuscule astronomique. Elle s’estompe dans le ciel du soir. Elle distancie nettement Vénus sur la voûte céleste. (Les deux planètes étaient en conjonction le 14 mars). Sa magnitude est de -2, son diamètre apparent environ 33 secondes d’arc.

- Vénus, devant le Taureau depuis le 30 mars. A son élongation maximale à l’Est du Soleil le 27 mars, sa présence va commencer à diminuer sensiblement mais elle s’offre encore au maximum de sa splendeur : haute dans le ciel en début de nuit, elle se couche 4h14m après le Soleil le 13 et 4h4m après lui le 21. Son croissant se fait de plus en plus fin (37%) et son diamètre apparent augmente (32 secondes d’arc) , ce qui fait que son éclat reste toujours stable : magnitude -4.4.
- Elle est conjointe à Aldébaran (étoile alpha du Taureau), le 14 dans le plan écliptique et le 16 dans le plan équatorial. Elle passe 10° environ au Nord de l’étoile et elle va repasser deux autres fois, de plus en plus serrées, en conjonction à Aldébaran : le 16 juin et le 9 juillet.

JPEG - 119.5 ko
JPEG - 78 ko

- Sa déclinaison Nord dépasse celle maximale du soleil (+23°26’ le jour du solstice de juin), du 3 avril au 2 juin. Elle atteindra la déclinaison Nord record de +27°49’ le 5 mai.

- Mars, devant le Lion, est déjà haut dans le ciel à la tombée de la nuit. Elle atteint sa station Est par rapport au Soleil le 14 et reprend son mouvement direct . Elle va donc recommencer à s’éloigner de Régulus. Elle culmine aux alentours de 20h30 et se couche vers 3h30. Elle reste en très bonnes conditions d’observation. Son éclat (magnitude ≈-0.4) est en diminution, de même que son diamètre apparent (environ 11 secondes d’arc).

- Saturne devant la Vierge, toujours proche de l’étoile Spica (alpha de la Vierge- magnitude 0.95) est à l’opposition du Soleil le 15 avril à 18h26. Elle se lève 3 minutes avant le coucher du Soleil le 13 et 48 minutes avant lui le 21, et culmine à la mi-nuit (à 35° de hauteur environ). C’est la pleine saison pour son observation. Son diamètre apparent, environ 19 secondes d’arc, est à son maximum et son éclat aussi (magnitude 0.2). Rétrograde du 7 février au 25 juin.
- L’inclinaison de ses anneaux, maximale début février, passe de + 14,2° à + 13,3° au cours du mois d’avril.

- Visitez régulièrement la galerie d’images d’astrosurf.
Si vous l’avez raté la semaine dernière, ici, belles planches de Mars, de Saturne, de Vénus devant les Pléiades et du Soleil en pleine activité.

-  Neptune , devant le Verseau, se lève 2 heures environ avant le Soleil . Pas encore observable. Conjointe à la Lune le 16 à 10h26 dans le plan écliptique, la planète 5°43’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial a lieu à 14h38 Δ 6°8’. Ci-dessous à 6 heures légales, juste avant le jour, les deux astres viennent de se lever et la planète se situe 6° environ sous le croissant lunaire. Il est possible de la repérer avec un bon instrument, mais son observation dans ces conditions ne présente pas encore d’intérêt.

JPEG - 58.1 ko

- Mercure, devant les Poissons depuis le 26 février, a repris son mouvement direct le 4 avril. A plus grande élongation à l’ouest du Soleil le 18 : 27°29’33’’ (voir page spéciale PGJ), donc du matin, elle reste très difficile à voir en raison de sa latitude Sud, de l’inclinaison de l’écliptique et de sa faible luminosité. Elle ne se lève que 48 minutes environ avant le Soleil le 13 et 44 minutes avant lui le 21. Conjointe à la Lune le 18.

- Uranus, était conjointe au Soleil le 24 mars. Elle se lève 45 minutes environ avant le Soleil mais ne sera observable, dans le ciel de fin de nuit, qu’à partir du mois de juin. Conjointe à la Lune le 19.
- Mercure et Uranus accompagnent le dernier croissant de Lune (de 4%) nettement visible le 19 au matin.

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

- Fin des Virginides (25 janvier - 15 avril).
- Lyrides (16 -25 avril).
- Le 20 à 3h45, maximum de l’essaim météoritique diurne des Piscides d’Avril.

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES

- [Dans le champ du coronographe Lasco C3 (4) Vesta du 29 mars au 22 avril (conjointe au Soleil le 19), et (1) Cérès du 17 avril au 7 mai.
-  Possible occultation pour l’Europe occidentale d’une étoile de la constellation d’Ophiucus par un astéroïde de la ceinture de Kuiper, Ixion, entre 3h52 et 4h08. La magnitude d’Ixion est 19.5, celle de l’étoile 10.8. La diminution d’éclat de l’étoile devrait être de 9 magnitudes et durer environ 1 minute sur la ligne de centralité. Le timing de cette occultation par des observateurs en différents lieux permettra de préciser la taille et la forme de l’astéroïde. C’est une tâche pour laquelle les astronomes amateurs sont très utiles. Tous les détails ici.
- A propos d’Ixion et de la ceinture de Kuiper, voir aussi ce site et celui-ci. Mais ils demandent quelques mises à jour à propos d’Eris dont la taille est revue à la baisse (voir Ephebdo précédent).

Lune conjoint
- (2) Pallas le 17 à 22h57 dans le plan écliptique, l’astéroïde (magnitude 10.1) 2°8’ au Nord. Cela donne lieu à une occultation de Pallas par la Lune, visible au Sud de l’Océan Indien, en Indonésie, au nord-ouest de l’Australie – Carte.
- (4) Vesta le 20 à 18h53 dans le plan écliptique, l’astéroïde 8°21’ au Sud.
- (1)Cérès le 21 à 13h33 (après la NL) dans le plan écliptique, l’astéroïde 8°12’ au Sud.

COMETES

Observables visuellement. Voir aerith.net.
- C/2009 P1 Garradd au bout de la patte avant de la Grande Ourse, s’approche du Lynx ; mesurée à magnitude 7 le 30 mars. Observable encore ce mois-ci. Est passée au plus près de la Terre le 5 mars (1,26 UA) Générez ses éphémérides sur le site du Minor Planet Center (MPC). Visible aux jumelles ;
- Pour les autres comètes, voir aerith.net, sur le même site what’s new et le Minor Planet Center

Au périhélie
- Le 16, C/2006 S3 LONEOS. (Mv 13 au Sud de la queue du Serpent)
- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

CALENDRIERS

- Le 15, Pâques orthodoxe (2 avril du calendrier julien).

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Le 14, survol rasant d’Encelade par la sonde Cassini (74 km)
- fil RSS de Ciel et Espace

ANNIVERSAIRES ASTRONAUTIQUES

- 40 ans : le 16 avril 1972, les américains lancèrent le vaisseau Apollo 16 avec à son bord John Young, Chalres Duke et Ken Mattingly. Il alunit au Nord du cratère Abulfeda, à plus de 200 mètres du site prévu en raison d’une défaillance du moteur de descente. Les astronautes effectuèrent 27 km en trois sorties à bord de la jeep lunaire, récoltèrent 96 kg d’échantillons sélènes et furent de retour sur Terre le 27 avril.

- 30 ans : le 19 avril 1982, les Soviétiques lancèrent la station spatiale Saliout 7. Devenue incontrôlable en janvier 1990 après l’épuisement de son carburant, elle se désintégra au-dessus de l’Argentine et des morceaux retombèrent au sol sans faire de victimes.

- 45 ans : le 20 avril 1967, la sonde lunaire Surveyor 3 se posait dans l’Océan des Tempêtes. Elle fit une couverture d’images télévisuelles. La caméra fut « récupérée » deux ans et demi plus tard par l’équipage d’Apollo 12.

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- Les Astronews du 6 avril (Jean Pierre Martin). Sommaire complet :
7 Nombres qui font l’Univers : CR de la conf. VEGA de B Lelard du 17 Mars 2012.
Joyeuses Pâques : Au fait, comment détermine-t-on la date de Pâques ?
Un système planétaire peu commun : Il date du début de l’Univers.
Kepler : Encore une multitude de systèmes planétaires !
Le Soleil : Des tornades énormes à sa surface.
Les aurores : On les voit de l’ISS, un spectacle irréel !
Notre champ magnétique : En action après les dernières tempêtes solaires !
Eris : Un peu plus de détails sur cette mini planète.
La SNR 0509-67.5 : Où est le reste de l’étoile ?
Sursauts Gamma : Ils aident à déterminer la composition de galaxies primitives.
Neutrinos supra luminiques ?? : Démission !
Dawn : De nouvelles images.
ATV : Amarrage réussi pour l’ATV-3.
Vu d’en haut : Volutes dorées !
Photos d’amateurs : Vénus dans les Pléiades.
Les Mathématiques de l’Astronomie :. « cogito ergo sum » … dans les 5 crânes de Descartes :.
Cassini-Saturne :.Janus de près !
Livre conseillé : Les mathématiques éclairées par l’histoire chez Vuibert.
Les magazines conseillés :.Pour la Science Spécial Avril-Juin 2012 : Les Trous Noirs

- Rappels :
- Le ciel du mois de Christian Magnan
- La Lettre d’information de l’IMCCE d’avril (n°78). Visibilité des planètes et Ciel du mois + articles : Activité solaire, éruptions, perturbations terrestres ; L’optique d’Alhazen : un héritage millénaire
- La Lettre du Guide du Ciel de Guillaume Cannat. Excellent guide d’observation. Un rapport sur la pollution lumineuse
- Une mine de petits logiciels et tableurs à télécharger gratuitement sur Le Bois-Ricard Observations : éphémérides et cartographie céleste (un superbe atlas stellaire), feuilles de calcul et logiciels divers.
- S’il est à l’affiche dans votre ville, ne manquez pas le film « L’œil de l’astronome » de Stan Neumann qui est sorti le 22 février. Ce film relate les dix jours où Kepler a pu disposer d’une lunette pour confirmer les observations de Galilée et ses propres mesures.
- Ephémérides d’astrosurf
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Merci de votre soutien à la publication d’Ephebdo


Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 13 au 21 avril 2012
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil