dans ce site

ZODIAC

Du 1er au 8 Juillet 2011

Premier Quartier de la première Lune d’Eté


jeudi 30 juin 2011

De la Nouvelle Lune le 1er Juillet à 8h53 UT au Premier Quartier le 8 à 6h28
Clic sur la vignette pour la version imprimable
PDF - 121.3 ko

La Lune au fil des jours et des nuits

- Elle marque les signes de Cancer à Balance, devant les constellations Gémeaux à Vierge.
- Croissante, elle est visible dans le ciel du soir à partir du 3 et de plus en plus longtemps chaque soir.

-  Nouvelle Lune le 1er juillet à 8h43 UT dans le 10ème degré du signe du Cancer.
- Distance 381 915 kilomètres soit environ 59,88 rayons terrestres.
- Elle donne lieu à une éclipse très partielle de Soleil , visible à l’extrême Sud de l’Océan Indien, en bordure de l’Antarctique.
- C’est la deuxième éclipse de soleil de cette saison d’éclipse - après la partielle du 1er juin, qui était visible dans le grand Nord et la totale de Lune du 15 juin-
- et c’est la troisième des quatre éclipses de Soleil de cette année 2011 ; la quatrième aura lieu le 25 novembre et sera visible entre le Sud de l’Afrique et l’Antarctique.
- Cette éclipse est aussi la première d’un nouveau Saros, le Saros 156 ; sa magnitude (0,097) est donc infime. Ce Saros produira 69 éclipses ; aucune sera totale ; la dernière aura lieu le 14 juillet 3237.
- Notions générales sur les éclipses par l’IMCCE

- Le tout premier croissant de cette lunaison est potentiellement visible avec un instrument le 2 juillet à 0h UT , 16 heures 30 minutes après la Nouvelle Lune, pour le lieu situé à 13° Sud et 101° Ouest, soit dans l’océan Pacifique, au large des côtes chiliennes.

- Conjointe à Mercure le 2 à 23h55 dans le plan écliptique (2ème degré Lion), la planète 4°53’ au nord (latitude Lune -3°13’, Mercure +1°40’) et le 3 à 2h11 dans le plan équatorial (écart en déclinaison 5°7’).
- Ce rapprochement n’est visible que le 3 au soir, dans l’heure qui suit le coucher du soleil, à l’horizon ouest-nord-ouest, avec le premier croissant ; ce dernier se trouve alors une douzaine de degrés sur la gauche de Mercure. Ci dessous le 3 à 20h UT (22h)

GIF - 281.4 ko

- Le premier croissant de cette lunaison est donc visible le 3 au soir : à 20h30 UT (22h30), il est de 8%, âgé de 59,5 heures et se situe environ 6° au-dessus de l’horizon alors que le Soleil est 6° en dessous

- Elle est conjointe à Régulus le 5 à 1h14, dans le plan écliptique ; l’étoile (alpha du Lion) 5,3° au Nord ; à voir la veille (le 4) avant leur coucher. Ci-dessous à 22h30 légales.

GIF - 250 ko

- Au même moment, elle est conjointe à la petite planète (7) Iris. le 5 à 1h25 précisément dans le plan équatorial. Même scène que la précédente, zoomée sur Iris

JPEG - 62.3 ko

- Libration maximale en latitude le 7 (B = 6.76°) ; le tache grise de la mer de Humboldt au Nord-Est du limbe est mise en valeur, ainsi que les cratères Strabo, de la Rue (formation partiellement disloquée) et Endymion. Les parois de ce dernier, de 125 km de diamètre, sont presque aussi élevées que le Mont Blanc.

JPEG - 116.2 ko

- Elle est au périgée (au plus près de la Terre) le 7 à 13h24 : 369 559 kilomètres soit environ 57,94 rayons terrestres.

- Conjointe à Saturne le 7 à 22h20 dans le plan écliptique, la planète 7,5° au Nord et le 8 à 3h38 dans le plan équatorial ; Un beau rapprochement à contempler à la fin du crépuscule, Saturne formant une paire avec l’étoile Porrima. Ici le 7 à 23h légales

GIF - 248.1 ko

Le Soleil

- Il est devant la constellation des Gémeaux depuis le 22
- et dans le signe du Cancer depuis le 21 à 17h15 (solstice de juin) ;

- Le 2 juillet à 0h UT, c’est le milieu de l’année de notre calendrier grégorien (une année étant un tour de Terre autour du Soleil ou plus précisément, une révolution tropique de la Terre). Au sujet des calendriers voir ici ou ici

- Le 3 à 0h, début de sa 2112ème rotation synodique. Explications :
- Article de Jean Meeus ;
- pour la calculer et l’apprécier soi-même, fich tech ici .
- Article sur Carrington , qui l’a découvert

- Il se trouve au carré de Saturne le 3 à 0h18 ; c’est la quadrature Est de Saturne. Le Soleil marque le 11ème degré du signe du Cancer, Saturne le 11ème de la Balance).

- Le 4, à 14h54, la Terre est à l’aphélie, c’est-à-dire à sa plus grande distance du Soleil : 1,016 740 385 Unités Astronomiques, soit un peu plus de 152 102 000 kilomètres.
- Rappelons que l’Unité Astronomique est la distance moyenne Terre-Soleil : 149 597 870, 691 kilomètres (donc environ 150 millions de km).
- Notre planète est à 5 millions de kilomètres plus loin du Soleil que le 4 janvier dernier, au moment de son passage au périhélie (le point de son orbite le plus proche du soleil).
- L’axe périhélie-aphélie progresse lentement, à raison d’un degré tous les 3 siècles environ. Voir cours de l’IMCCE. Actuellement, il est à la longitude héliocentrique : 282° 18’ 24’’, soit dans le 13ème degré du signe du Capricorne ; le Soleil est donc dans le 13ème degré Cancer du point de vue géocentrique.
L’instant du passage à l’aphélie a lieu de nos jours entre le 2 et le 6 juillet.
- Le lent déplacement de cet axe est un des facteurs de l’évolution des climats à l’échelle des millénaires

Les planètes
- En héliocentrique
- Mercure conjoint Saturne le 6 à 0h12 à la longitude 196°37’ (17e degré du signe Balance) ; latitude Mercure +3°40’, Saturne +2°28’
- Mercure opposé Saturne le 8 (25e degré des signes Bélier/Balance) ; latitude Mercure +2°48’, Jupiter -1°15’

- Mars passe au nœud ascendant de son orbite le 8 à 8h16 (20ème degré du signe du Taureau)

- En géocentrique
- Saturne en quadrature Est (par rapport au Soleil le 3

- Autres aspects interplanétaires en géocentrique que ceux mentionnés dans la fiche Ephebdo
- Dans le plan écliptique :
- le 4, 17h26, Vénus trigone Neptune
- le 5, 0h48, Mercure trigone Uranus
- le 5, 18h10, Mercure carré Jupiter
- le 6, 12h17, Mars trigone Saturne
- le 7, 13h53, Jupiter trigone Pluton

- Dans le plan équatorial (parallèles et contre parallèles de déclinaison :
- le 2, 18h08, Mercure parallèle Mars

Dans le ciel nocturne

- Le soir Mercure se couche 1heure et 20 minutes après le Soleil. Son éclat augmente (magnitude -0.5 à -0.2) ; il est bien visible dans le ciel du soir. Il est devant la constellation du Cancer à partir du 1er.
- Proche du premier croissant de Lune le 3 au soir (la conjonction a lieu la veille)
- le 6, il passe devant l’amas de la Crèche (Messier 44 – amas ouvert - constellation du Cancer). Magnifique sous les tropiques, ce spectacle est délicat à observer sous nos latitudes : nous pouvons tenter de le saisir aux jumelles juste avant le coucher de Mercure, vers 22h50 légales.

GIF - 253.8 ko

Saturne est du côté du couchant au début de la nuit à environ 30° de hauteur. Elle se couche maintenant vers 23h30 UT soit environ 4 heures après le soleil.
- Elle est toujours proche de l’étoile Porrima (gamma de la Vierge ; magnitude 3.4) dont elle s’éloigne sensiblement à l’œil nu de semaine en semaine.
- L’inclinaison de ses anneaux passe de +7,5° à +8,3° au cours du mois.
- La forte inclinaison de l’écliptique la plaque rapidement sur l’horizon et elle ne sera bientôt plus observable.

- Neptune (magnitude 7.9) devant le Verseau, se lève vers 22h UT. Pour la localiser

GIF - 228.2 ko

- Uranus (magnitude 5.8), devant les Poissons, vers 23h10 UT.

-  Jupiter , devant le Bélier, se lève vers 0h20 UT, soit 4 heures avant le Soleil le 8 et son éclat (magnitude -2.3) devient immanquable dans le ciel de l’aube.
- Le 4, autour de 2h UT, les quatre satellites galiléens, Io, Europe, Ganymède et Callisto, sont pratiquement alignés à l’ouest de la planète dans leur ordre naturel ; Jupiter est alors pile à l’est, à une quinzaine de degrés de hauteur. Rappelons que ces satellites sont visibles dans de bonnes jumelles fixées sur un trépied

GIF - 21.1 ko

- Le 6, Callisto se montre au dessus du pôle Nord de la planète. A voir en fin de nuit du 5 au 6.

GIF - 15.5 ko

-  Mars , devant le Taureau, se lève plus de deux heures avant le soleil et commence à être repérable sans peine peu avant l’aube.
- Le 5, elle est conjointe à Aldébaran (alpha du Taureau) à 3h52 dans le plan écliptique. La planète se trouve 5,4° au N de l’étoile. A remarquer chaque matin autour de cette date, peu après leur lever. Ci dessous le 5 à 5h légales. La conjonction en ascension droite se produit le 6 à 6h. Ici le 5 à 5h légales

GIF - 243.1 ko

-  Vénus devant le Taureau, se lève moins d’une heure avant le Soleil ; dans un ciel déjà bien clair elle commence à devenir difficile à discerner malgré son éclat. Son élongation au soleil n’est plus que de 11° le 6.

Observations planétaires à suivre sur le site de la Société Astronomique de France

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES
- Sagittarides (15 avril - 15juillet)
- Bootides de juin jusqu’au 2 (22 juin - 2 juillet)
- Pégasides(7 au 13 juillet) (maximum le 10)
- Alpha Capricornides (3 juillet – 15 août)

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES
Tous les détails sur le site officiel du Minor Planet Center

-  à l’opposition
- le 4, (21) Lutetia (m 9.4) devant le Sagittaire – carte pour le 4 à 23h UT

GIF - 46.5 ko

COMETES
Observables visuellement. Référence aerith.net
- C/2009 P1 Garradd encore devant le Verseau (entre Verseau, Poissons et Pégase) ; devrait être de magnitude 7 ; éclat en augmentation.
- C/2010 X1 ( Elenin ) prévue à la magnitude 11, au sud du Lion
- 27P/Crommelin (2011), récemment découverte, actuellement entre Persée et Cocher ; encore très peu de mesures ; magnitude prévue 10
- 213P/2009 B3 Van Ness (2011). Comète périodique qui fait sont premier retour après sa découverte en 2009. Elle était visible visuellement à magnitude 13.8 le 8 mai. On s’attend à ce que cette valeur diminue (donc que la comète brille davantage) ; dans les mois qui viennent, elle sera en excellentes conditions d’observation.

Au périhélie
- le 3, 2011 KE (m 16)
- le 4, 123P West-Hartley (m 16)

ANNIVERSAIRES ASTRONAUTIQUES

source : Le Guide du Ciel de Guillaume Cannat
- 35 ans : le 6 juillet 1976, les soviétiques lançaient le vaisseau Soyouz 21 qui s’arrima à la statio Almaaz-Saliout 5. Il menèrent durant 49 jours des expériences à caractère militaire mais redescendirent plus tôt que prévu en raison de l’état de santé d’un des deux membres de l’équipage. Détailsiciou ici
DERNIÈRES PUBLICATIONS
- Photos de l’éclipse de Lune du 15 juin par Jacques Clément

VOTRE EPHEBDO

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 1er au 8 Juillet 2011
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil