dans ce site

ZODIAC

Du 1er au 8 mars 2012

Deuxième phase de la troisième lune d’Hiver


dimanche 26 février 2012

Du Premier Quartier le 1er mars à 1h21 UT à la Pleine Lune le 8 à 9h40 UT.
- Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 353.2 ko

Heures en temps universel sauf indication. Détails sur la fiche imprimable.

Au fil des jours et des nuits …

La Lune marque les signes de Gémeaux à Vierge, devant les constellations Taureau à Lion, en passant par le Sextant. Elle se lève de plus en plus tard dans l’après-midi ; gibbeuse croissante, elle brille dans le ciel du soir. A sa déclinaison Nord maximale le 1er pour le Premier Quartier, elle se trouve dans le plan équatorial juste après la Pleine Lune, le 8, et presque à son périgée (le 10).

- Le 1er mars,
- Premier Quartier à 1h21 UT (11ème degré du signe des Gémeaux ; distance : 401 050 km soit 62,88 rayons terrestres ; diamètre apparent : 29,8 minutes d’arc.
- A 16h14, la Lune atteint sa déclinaison Nord maximale pour cette fois-ci : +22°8’ ; et donc sa plus haute culmination dans les cieux de l’hémisphère Nord.
- L’astéroïde (433) Eros à l’opposition du Soleil.

- Le 2,
- En héliocentrique, Mercure à son périhélie à 5h22

- Le 3
- Opposition de Mars à 20h32 (Mars 14eVIE/Soleil 14ePOI) = en héliocentrique, Terre conjoint Mars (14e VIE). Page spéciale PGJ

- Le 4
- A Paris, depuis le rond-point des Champs Elysées, passage de la Lune dans l’arche de l’Arc de Triomphe, vers 3h55, peu avant son coucher

- Le 5
- Lune : libration minimale en longitude L=-6,89°. La mer des Crises et le cratère Condorcet sont plaqués sur le limbe Est.

JPEG - 162.5 ko

- Mercure est à son élongation maximale à l’Est du Soleil à 9h20 : 18°38’. Page spéciale PGJ
- Mercure conjoint Uranus à 11h36 dans le plan écliptique, Uranus 2°29’ au Sud. Mercure est visible à l’œil nu, Uranus repérable aux jumelles vers 19h30 légales.

GIF - 243.6 ko

- Plus petite distance entre la Terre et Mars : 0,673 68 unités astronomiques soit environ 100,8 millions de kilomètres.
- Dans la nuit du 5 au 6, la Lune occulte l’étoile Acubens (alpha du Cancer) de magnitude 4.3 de 23h32 à 1h40 TU.

GIF - 53.5 ko
GIF - 50.5 ko

- Le 7,
- A 3h27 la Lune est conjointe à Régulus (alpha du Lion), l’étoile 5,4° au Nord ; elle marque, de nos jours, le 1er degré du signe de la Vierge. La Lune, l’étoile et la planète Mars forment un triangle dans le ciel, dont on peut contempler l’évolution tout au long de la nuit. Ci-dessous à 4h27 légales, moment de la conjonction dans le plan écliptique.

GIF - 279.2 ko

- En héliocentrique, Mercure conjoint Vénus à 8h32 (20eCAN)
- A 23h28, la Lune est conjointe à Mars, la planète 9°6’ au Nord. La Lune est devant la constellation du Sextant. Voir image ci-dessus.

Le 8,
- Pleine Lune à 9h40 UT (19ème degré du signe de la Vierge) ; distance : 365 499 km soit 57,30 rayons terrestres ; diamètre apparent : 32,7 minutes d’arc.
- Libration maximale en latitude ; B=6,55°. Elle « penche sa tête » vers nous. Si vous voulez la regarder au télescope, pour ne pas vous éblouir vous pouvez placer un filtre polarisant dans l’oculaire ou bien tout simplement porter des lunettes de soleil !
- La Lune traverse le plan équatorial à 10h06, toujours dans le 19ème degré du signe des Gémeaux. Elle passe en déclinaison Sud.

Le Soleil

- Devant la constellation du Verseau depuis le 16 février
- Dans le signe des Poissons depuis le 19 février
- La durée du jour augmente sensiblement
- Le 4 à 14h, début de sa 2121ème rotation synodique [1]
- Le 6, son pôle Sud est à son maximum d’inclinaison vers la Terre : 7,25°

- En héliocentrique,
- Mercure au périhélie le 2 à 5h22 : au plus près du Soleil : 0,3075 UA ; Lg 77° 27’
- Terre conjoint Mars le 3 à 20h32 (14e VIE),
- Mercure conjoint Vénus le 7 (8h32 -20eCAN)

Dans le ciel nocturne

-  Mercure est devant les Poissons depuis le 26 février. Elle est à son élongation maximale à l’Est du Soleil le 5 donc au mieux pour être visible dans le ciel du soir. Elle se couche durant toute la semaine 1h35 minutes après le Soleil. Cependant sa magnitude augmente (= son éclat diminue) et elle reste bas sur l’horizon.
- Ce jour là, le 5, elle est conjointe à
-  Uranus (magnitude 5.9), avec laquelle elle joue, cette semaine chassé croisé : Uranus se couche de plus en plus tôt, 1 heure 52 minutes après le Soleil le 1er et 1h18’ après lui le 8. Sa période d’observation est terminée. Ci-dessous le 1er à 19h30 légales

GIF - 262.5 ko

- Le 5 à la fin du crépuscule nautique, tenter toutefois par horizon limpide et sans lumières de discerner une toute dernière fois Uranus 2,5° au Sud de Mercure avant que ce couple furtif ne se couche. Voir image ci-dessus .

-  Vénus , est devant les Poissons depuis le 2 février. Elle resplendit durant les quatre premières heures de la nuit, et l’écart entre elle et Jupiter se resserre de soir en soir. Elle se couche 3 heures 56 minutes après le Soleil le 1er et 4h2m après lui le 8. Elle atteindra son élongation maximale au Soleil le 27 mars (46°) ; elle actuellement presque à 45° de lui ; son diamètre apparent augmente : 19 minutes d’arc ; sa forme gibbeuse décroissante (environ 62% de fraction éclairée) apparaît facilement dans un instrument. Magnitude -4,2.
-  Jupiter , devant le Bélier, se rapproche de plus en plus de Vénus dans le ciel du couchant. La présence de Vénus va se prolongeant alors que celle de Jupiter diminue de plus en plus : elle se couche autour de 22h15 UT. Son éclat, en légère diminution (magnitude -2.2), paraît secondaire à côté de celui de Vénus ; son diamètre apparent diminue aussi : environ 35 secondes d’arc.
- Vénus et Jupiter dans le ciel à 21h légales le 1er mars / le 8 mars

GIF - 284.3 ko
GIF - 280.1 ko

- La période d’observation du ballet de ses lunes touche à sa fin. Le 6, on peut encore apprécier un rapprochement serré en Io et Europe à l’Est du limbe vers 20h TU.

GIF - 14 ko

-  Mars , rétrograde est à l’opposition du Soleil le 3, juste avant la Pleine Lune. Elle se lève au coucher du Soleil le 1er et 52 minutes avant le 8. Son point rougeoyant est présent toute la nuit devant le Lion. Elle se couche après le lever du Soleil : 37mn le 1er ; 14’ le 8. C’est la période optimale pour son observation, mais il y a, en même temps, l’éclat de la Pleine Lune, celle-ci étant conjointe à Mars le 8 justement ! Son éclat est maximal : magnitude -1,2 ; son diamètre apparent avoisine les 14 secondes d’arc, mais ne les dépasse pas. Avec Saturne, elle forme, le deuxième couple planétaire du ciel nocturne : le premier étant le très brillant Vénus-Jupiter, le deuxième, Mars et Saturne et le troisième, exceptionnellement cette semaine le furtif Mercure-Uranus (noter que le couple se reformera, en raison de la rétrogradation de Mercure, pour sa conjonction inférieure le 21 mais sera alors totalement invisible). Source image

JPEG - 37.5 ko

- Petit topo sur les rétrogradations de Mars

- Saturne devant la Vierge, rétrograde depuis le 7 février, se lève maintenant aux alentours de 21h20 TU, toujours proche de l’étoile Spica (alpha de la Vierge- magnitude 0.95) et culmine vers 2h50. Sa campagne d’observation 2012 commence à battre son plein. Elle sera à l’opposition du Soleil le 15 avril. Son diamètre apparent, de plus de 18 secondes d’arc, va en augmentant.
- L’inclinaison de ses anneaux a été maximale début février ; elle diminue maintenant : de + 14,9° à 14,2°.

JPEG - 49.8 ko

Source image
- Images de Vénus, Jupiter, Mars et Saturne sur astrosurf
- pour en voir +, visitez la galerie d’images

-  Neptune , devant le Verseau, qui était conjointe au Soleil le 19 est donc invisible Elle se lève 20 minutes avant le Soleil le 1er et 34 minutes avant lui le 8 mars.

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

- Delta Leonides (15 février - 10 mars).
- Virginides, radiant devant la Vierge, du 25 janvier au 15 avril.
- Gamma Normides, radiant 24° au Sud d’Antarès, du 25 février au 22 mars, visible de l’hémisphère Sud. Cet essaim tient son nom de la constellation de la Règle.

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES

- Le 1er mars (433) Eros, est à l’opposition du Soleil. Magnitude 8.5. Déclinaison -26° ; avec une bonne instrumentation et un horizon sud pur et sans lumières on peut tenter de le repérer du sud de la France : il passe au méridien à 0h légales à tout juste 15° de hauteur. Il s’est trouvé à sa plus courte distance de la Terre le 31 janvier à 11h : 0,178 unités astronomiques soit environ 27 millions de kilomètres.
- Sa prochaine opposition aura lieu le 29 juin 2014.
- C’est l’occasion de rappeler que cet astéroïde géocroiseur, de la classe des amors a permis d’affiner notablement la connaissance de la distance Terre-Soleil (l’unité astronomique) par la mesure de sa parallaxe. C’est d’abord les passages de Vénus devant le Soleil au 18ème siècle qui ont permis d’évaluer cette grandeur, unité de base pour connaître toutes les distances de notre système solaire ; la mesure s’est ensuite affinée avec la parallaxe de Mars à la fin du 19ème siècle et celle d’Eros dans les années 1940.
- Eros a été également visité par la sonde NEAR –Shoemaker en 2000-2001.

- Dans la nuit du 3 au 4, devant la Vierge, l’astéroïde (8)Flora, magnitude 9.8, passe à 2° au Sud de la galaxie spirale Messier 49, magnitude 8.3.

GIF - 36.1 ko

COMETES

Observables visuellement. Voir aerith.net.
- C/2009 P1 Garradd devant le Dragon ; mesurée à magnitude 6.6 le 20 février. Observable jusqu’en avril. Générez ses éphémérides sur le site du Minor Planet Center (MPC). Elle est visible avec des jumelles et a la caractéristique d’avoir une double queue. Source image

JPEG - 287.4 ko

- C/2012 C2 ( Bruenjes ) devant les Poissons. Nouvelle comète découverte le 11 février. Magnitude mesurée 10.6 le 12 février. Elle s’est approchée à 0,2 UA de la Terre fin janvier. Son éclat s’affaiblit rapidement depuis le 20 février mais elle reste observable dans l’hémisphère Nord, de plus en plus bas dans le ciel du soir, jusqu’à mi-mars où elle sera alors au plus près du Soleil (0,8 UA)
- Pour les autres comètes, voir aerith.net, sur le même site what’s new et le Minor Planet Center
- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

Au périhélie
- Le 5, 182P LONEOS. Magnitude 21.

ANNIVERSAIRES ASTRONAUTIQUES

- 40 ans : le 3mars 1972, les américains lancèrent la sonde Pioneer 10 en direction de Jupiter. Destinée à quitter le système solaire, dotée de la célèbre plaque explicitement destinée à communiquer des informations sur son origine à une éventuelle intelligence extra-terrestre qui la trouverait lors de son voyage, elle n’envoie plus aucun signal depuis 2003.

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Le lancement du nouveau télescope spatial américain NuSTAR, destiné à observer les rayonnements célestes en très hautes énergies (rayons X), est prévu pour le 14 mars.
- fil RSS de Ciel et Espace

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- Ephémérides d’astrosurf

- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Merci de votre soutien à la publication d’Ephebdo

Notes

[1Rotation synodique :
- Article de Jean Meeus
 ;
- pour la calculer et l’apprécier soi-même, fich tech ici.
- Article sur Carrington, qui l’a découvert}



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 370


Accueil > Du 1er au 8 mars 2012
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil